RUGBY. Test-Match. En PLS en 2022, les Irlandais vont-ils se refaire la cerise face aux All Blacks ?
Les Irlandais, à majorité du Leinster, pourront-ils se remobiliser pour affronter les All Blacks cet été ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Après leur défaite face à La Rochelle en finale de Champions Cup, les internationaux du Leinster doivent se remobiliser pour la tournée en Nouvelle-Zélande…

Après l'énorme coup de massue reçu face à La Rochelle en finale de Coupe d'Europe à Marseille, avec en prime un essai concédé dans les dernières secondes du match, les Irlandais du Leinster, doivent se remobiliser au plus vite. Certes pour jouer la fin de saison en United Rugby Championship, où ils doivent affronter ce week-end Glasgow en quart de finale, mais surtout pour le grand évènement de 2022 : la tournée d'été en Nouvelle-Zélande. Et elle ne sera pas de tout repos du tout.

VIDEO. Temps de jeu effectif : où se situe le Top 14 par rapport au Super Rugby et à la Premiership ?VIDEO. Temps de jeu effectif : où se situe le Top 14 par rapport au Super Rugby et à la Premiership ?

Air de revanche

Après l'incroyable victoire des hommes d'Andy Farrell en novembre dernier face aux All Blacks à l'Aviva Stadium de Dublin (29-20), les Néo-Zélandais auront à cœur de se rattraper et faire passer comme message à la planète rugby qu'il faut encore compter sur eux pour le Mondial 2023. D'ailleurs, le public kiwi ne s'y trompe pas. Le premier test, à l'Eden Park d'Auckland, est déjà annoncé à guichet fermé ! Une preuve de l'attente énorme qui règne en Nouvelle-Zélande et de la pression que connaissent les hommes d'Ian Foster. Lesquels voudront accueillir l'Irlande comme il faut. Côté irlandais, la tâche sera alors particulièrement rude. Avec la très grande majorité de joueurs du Leinster titulaires, dont la charnière Gibson-Park et Jonathan Sexton, les Verts devront montrer du caractère pour cet ultime défi de la saison. Particulièrement en vue ces dernières années face aux All Blacks (trois victoires lors de leurs cinq dernières confrontations), ils auront un statut à assumer, au risque de prendre un gros coup de froid et un nouveau coup au moral juste avant la saison pré-coupe du monde.

ANALYSE. Comment Jamison Gibson-Park a relégué Murray sur le banc et métamorphosé le jeu irlandaisANALYSE. Comment Jamison Gibson-Park a relégué Murray sur le banc et métamorphosé le jeu irlandais

L'effet Andy Farrell à l'épreuve

C'est un constat qu'on répète depuis 2020 et la prise de fonction du natif de Wigan à la tête de la sélection irlandaise : l'Irlande se forge un mental et du caractère. La différence de comportement en tribunes entre un Joe Schmidt, froid et flegme, et un Farrell bouillant et passionné, déteint sur l'équipe. On l'a vu lors du dernier Tournoi et même avant avec des joueurs qui se félicitent et montrent plus d'engagement lors des situations délicates dans des rencontres accrochées. Que ce soit face à la Nouvelle-Zélande, la France et même l'Angleterre où ils étaient en supériorité numérique et ont dû contrer une équipe de la Rose métamorphosée, l'Irlande semble moins fragile psychologiquement. Ce sera alors l'occasion de le vérifier dans un contexte hostile.

Physiquement, grâce à la rotation d'effectif que permet le United Rugby Championship (et dont profite largement le Leinster), l'Irlande devrait arriver en forme. Les éliminations précoces de l'Ulster, du Connacht, et du Munster en Coupe d'Europe, peuvent offrir à Andy Farrell des possibilités alternatives pour composer son effectif et tenter de résister aux vagues néo-zélandaises qui déferleront. En plus d'affronter les All Blacks, deux rencontres en semaine face aux Maoris All Blacks seront programmées. Si le challenge est excitant (sans doute voulu par Andy Farrell), il faudra veiller à ne pas s'effondrer côté irlandais au pays du long nuage blanc. Car les Néo-Zélandais n'oublient jamais des défaites.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

En PLS..?? Vous exagerez un p'tit peu...les gallois sont en PLS avant d'affronter l'AFS, et les anglais ne sont pas au top non plus avant d'aller jouer en Australie
Le premier test match entre irlandais et néozélandais voudra le coup d'oeil, les Blacks ont beaucoup à perdre en cas de défaite, même s'ils leur restera deux tests , il y a une forte attente au pays du long nuage blanc et une exigence de gagner les 3 tests après la tournée d'automne 2021 décevante pour leurs fans , les journalistes et les anciens Blacks...

@pascalbulroland

j'ai trouve les irlandais tres loin d'etre en PLS. ils avaient une vraie chance dans le tournoi et en coupe d'Europe

  • dusqual
    35590 points
  • il y a 3 semaines
@pascalbulroland

c'est clair!
la dernière tournée doit même être considérée comme catastrophique ou pas loin pour les néoz.
ils ont gagné contre les états unis qui sont pas encore invités si je puis dire en terme de rugby, et contre les deux derniers du tournoi. à côté de ça, ils ont quand même perdu deux matches contre les deux seules nations qui avaient une chance de les battre.
alors il faut replacer le contexte, n'oublions pas qu'ils étaient cramés, mais ça reste les all blacks. même dans ces circonstances, ce n'est pas acceptable chez eux.
il va donc falloir absolument gagner ce 1er test et la série s'ils veulent pas rentrer dans un début de crise.

et on est d'accord, les irlandais ont subi la domination française que ce soit au tournoi ou en finale de cc, or ces mêmes français ont eux aussi dominé les all blacks avec la manière l'automne dernier. c'est donc tout à fait possible accepter que cette année, les français ont été meilleurs qu'eux.
ça ne les empêchera pas de jouer avec tout ce qu'ils ont pour continuer cette bonne série contre les all blacks.

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News