Australie. Tate McDermott, le feu follet qui a semé la panique dans la défense des Bleus
Tate McDermott a réalisé une entrée fracassante face à la France.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Remplaçant face à la France, Tate McDermott a insufflé une dynamique positive lors de son entrée. Suffisant pour devenir le numéro 1 lors des prochains tests ?

Si vous n'êtes pas un adepte du Super Rugby, le visage de Tate McDermott n'a pas dû vous évoquer grand-chose au moment de sa rentrée en jeu aux alentours de l'heure de jeu. Visage enfantin, coupe mulet naissante et un gabarit plutôt modeste (1m75, 80kg), le demi de mêlée australien a marqué des points sur la pelouse du Suncorp Stadium de Brisbane. Décomplexé, dans un registre feu follet, il a apporté de la vitesse à une Australie en manque cruel d'inspiration, apathique et nonchalante jusqu'alors. Il faut dire que son entrée a contrasté avec l'infâme partition livrée par Jake Gordon, le titulaire du poste au coup d'envoi. Le capitaine des Waratahs a enchaîné les mauvais choix et les grossières erreurs, comme cette passe en avant sur l'essai refusé à Hunter Paisami, sa défense aléatoire sur l'essai de Villière, son en-avant en sortie de ruck, ou ses innombrables coups de pieds trop courts et peu inspirés. Bref, vous l'aurez compris, en sortant Gordon pour installer McDermott à la mêlée, Dave Rennie a radicalement changé le visage de son équipe. Avec le pilier Taniela Tupou, Tate McDermott a été parfait dans son rôle d'impact player. Au grand malheur de l'équipe de France

VIDEO. Un raté incroyable prive les Bleus d'un succès de prestige en AustralieVIDEO. Un raté incroyable prive les Bleus d'un succès de prestige en AustralieLe joueur des Reds a notamment pesé en bord de ruck, n'hésitant pas à s'infiltrer dans les brèches laissées par les Tricolores. Comme écrit précédemment, il a dynamisé l'attaque australienne et n'a pas hésité à jouer rapidement des pénalités, afin d'imposer un rythme soutenu face à un banc français pas forcément habitué à l'intensité des joutes internationales et des titulaires fatigués. Mais surtout, il est le joueur qui a récupéré la gonfle lors de cette dernière situation rocambolesque, marquée par un invraisemblable cafouillage entre les arrières français. Lors de cette action, il aurait d'ailleurs pu inscrire un essai, lors d'un départ au près où il fut stoppé à quelques centimètres du Graal. Pas besoin d'en dire davantage et de vous faire un dessin, Tate McDermott a réalisé 20 minutes de haut vol ce mercredi. À tel point que la vox populi réclame sa titularisation lors du second test mardi. Plébiscité dans un premier temps avant ce premier affrontement, il pourrait donc en l'absence de Nic White le titulaire habituel et la méforme de Jake Gordon, voir son jour de gloire arriver plus vite que prévu

Titulaire ce mardi ? 

Jake Gordon a donc déçu au pays. Après le match, les médias ne se sont pas montrés tendre avec le joueur des Waratahs, titularisé pour son expérience et qui n'a pas pesé sur les débats. À contrario, McDermott a séduit. Le site FoxSports lui a par exemple adressé l'excellente note de 7,5/10 : ''La décision d'aligner McDermott sur le banc a divisé le pays car beaucoup estimaient qu'il méritait de commencer. Il a probablement prouvé qu'il pouvait être titulaire.'' De son côté, TheAustralian estime que ''McDermott a de solides arguments pour débuter à Melbourne après une superbe entrée au Suncorp Stadium. Le demi de mêlée des Reds a effectué quelques courses tranchantes contre des Français fatigués.'' Et Dave Rennie de poursuivre, saluant la performance du jeune homme de 22 ans : ''Comme nous nous y attendions avec Tate, arrivant en fin de match face à des défenses fatiguées, son jeu et ses courses sont électriques''. Avant ce premier test, son partenaire en club et sélection James O'Connor, ne tarissait pas d'éloges au sujet du jeune numéro neuf. Selon lui, dans des propos relayés par FoxSports, il estimait son compatriote prêt à endosser le rôle d'un titulaire avec les Wallabies : ''Dans mon esprit, il est prêt. Ce que j'ai remarqué, c'est qu'il se met davantage en avant et donne son opinion. Aux Reds l'année dernière, il était l'un de nos joueurs les plus dangereux, mais dans le groupe des Wallabies, il commençait juste à trouver ses marques. Maintenant, il commence vraiment à s'approprier le plan de jeu et à faire entendre sa voix et ce dont il a besoin. Je pense que c'est un bon signe et qu'il est prêt.'' De là donc à le voir propulsé titulaire lors du deuxième test contre la France ? Possible. 

Que pense la presse étrangère de la victoire miraculeuse des Wallabies sur les Bleus ?Que pense la presse étrangère de la victoire miraculeuse des Wallabies sur les Bleus ?Surtout que James O'Connor, touché à l'aine en début de tournée, pourrait faire son retour lors de ce second match. Aligner McDermott serait dès lors cohérent, les deux joueurs se connaissant par coeur, évoluant tous deux pour les Queensland Reds. D'autant que Dave Rennie a laissé la question en suspens : ''Je pense qu'il a également eu un assez bon jeu au pied, qui est un domaine sur lequel il a travaillé dur. C'est un sacré joueur. Nous avons de la chance d'avoir une assez bonne profondeur en neuf, et c'est matière à réflexion. Il est évidemment désireux de commencer et de nous mettre la pression. Nous allons regarder et réfléchir à cela. Il y a deux tests assez proches l'un de l'autre, donc je suis sûr qu'il va jouer plus de minutes la prochaine fois.'' La prochaine fois ? C'est-à-dire dès ce mardi ou lors du dernier test samedi prochain ? Surtout que TheAustralian croit savoir que Dave Rennie ne changera pas toute son équipe lors du second test. Dans des propos repris par le site, le sélectionneur australien explique : ''Lors du deuxième test, nous mettrons une équipe aussi forte que possible sur le terrain. Cela ne veut pas dire que nous n'aurons pas de joueurs qui se partageront le temps de jeu, mais nous serons intelligents et il y aura des gars qui, je pense, joueront les trois tests et le feront facilement.'' 

Le site Roar de son côté affirme que la charnière Gordon-Lolesio plus que moyenne mercredi devrait être reconduite. Dans ce cas-là, McDermott resterait cantonné à son rôle d'impact player, entrant en fin de match pour asséner le coup de grâce à une équipe épuisée : ''Jake Gordon et Noah Lolesio n'ont montré aucun signe d'une combinaison menaçante. Les deux auront probablement le feu vert pour débuter lors du prochain test, mais devront se reprendre s'ils souhaitent avoir plus de temps de jeu'', indiquait donc le site australien. Quid de McDermott alors ? Sûrement titulaire lors de la dernière rencontre associé au joyau O'Connor à l'ouverture. Affaire à suivre. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
Sponsorisé News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
Transferts