Que pense la presse étrangère de la victoire miraculeuse des Wallabies sur les Bleus ?
Les Bleus veulent prendre leur revanche sur les Wallabies.
Ce mercredi, le XV de France a laissé échapper une victoire qui lui tendait les bras face à des Wallabies loin de leur meilleur niveau.

"Des Wallabies chaotiques et indisciplinés ont remporté une victoire miraculeuse 23-21 contre la France après que les Bleus ont laissé échapper une victoire certaine", écrit le site australien News.com. Face à des Australiens à la pendant une grande partie de la rencontre, les outsiders tricolores avaient un premier succès en terre australe depuis 31 ans au bout du pied dans les arrêts de jeu. "Menés de huit à 10 minutes de la fin, les Wallabies semblaient destinés à perdre le premier match de la série," mais le site estime que la rencontre a tourné en faveur des locaux grâce au coaching de Dave Rennie qui a "effectué des remplacements clés, notamment en injectant le demi de mêlée Tate McDermott dans le match." Avant cela, ses hommes ont commis de nombreuses erreurs aussi bien en attaque qu'en défense, donnant ainsi des opportunités aux Français sur un plateau et permettant à Gabin Villière de s'offrir un doublé de prestige pour sa première tournée.

"C'était peut-être la première sortie internationale des Wallabies de l'année, mais ce sont les Français qui avaient toutes les raisons de montrer un manque de repères", estime News.com. Eux qui ont passé 14 jours en quarantaine dans leur hôtel avant d'arriver à Brisbane seulement 24h avant le coup d'envoi. "Ils sont d'avoir eu la préparation parfaite. Mais ils étaient de loin la meilleure équipe en première mi-temps. Ce n'était pas nécessairement le rugby  flashy pour lequel les Français sont connus, mais leurs fondamentaux étaient au moins solides, comparé aux Wallabies." Lesquels ont dominé en termes de possession (66 %) et d'occupation (75 %), rappelle le Sydney Morning Herald. À ce titre, le faible nombre d'essais inscrits (2) par les Australiens met en avant leur manque de réalisme considérant la fréquence à laquelle ils sont entrés dans les 22m français.

Côté bleu, "la France sera furieuse de sa fin de match embarrassante, mais devrait bientôt pouvoir voir le positif de sa performance dans le contexte d'une équipe considérablement affaiblie et d'une préparation de quarantaine loin d'être idéale". On le sait, l'équipe qui jouera le deuxième test sera bien différente de la première. Nul doute que cette fin de match sera encore dans les esprits. Mais ces Bleu(et)s ont aussi montré de très belles choses lors de ce premier test sur lesquelles ils pourront construire pour la suite de la tournée. Fabien Galthié l'a dit, cette tournée, c'est un test de caractère. Perdre de cette manière fait aussi partie du jeu. "Le chemin qui nous attend, pour bien le parcourir, il faudra qu'on ait ce type de vécu, ce type d'expérience. Ça nous apprend beaucoup", a commenté le sélectionneur tricolore via RMC

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

La différence entre une défait encourageante et une défaite rageante, c'est que la défaite encourageante tu sais pourquoi tu as perdu alors que la défaite rageante, tu sais pourquoi tu n'as pas gagné...

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos