''Il y a deux solutions : soit on se jette du bateau, soit on brave la tempête''
Xavier Garbajosa assume ses responsabilités.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Xavier Garbajosa n'a pas caché sa déception après la défaite à La Rochelle. Il espère beaucoup mieux de ses hommes contre Toulouse.

Sale temps à Montpellier. Et on ne parle pas du passage de la tempête Bella sur la France. Au MHR, les victoires cette saison se comptent sur les doigts d'une main. Et s'il y a eu une très belle éclaircie à Clermont avec un succès 21 à 15 lors de la 11e journée, les hommes de Xavier Garbajosa sont dans la tempête comme l'a confié l'entraîneur au Midi Libre. "Il y a deux solutions : soit on se jette du bateau et on s’arrête au premier port, soit on brave la tempête et la réussite n’en sera que plus belle. Peut-être qu’il faut en passer par là." Ce samedi, les Héraultais reçoivent le Stade Toulousain au GGL Stadium. Face au deuxième du championnat, vainqueur avec la manière de l'UBB la semaine passée, ils espèrent ne pas prendre une nouvelle tarte. Ils ont en effet en tête la défaite 22 à 9 à La Rochelle de dimanche dernier. Ou encore les deux lourds revers en Champions Cup qui ont déjà mis un terme à leurs espoirs de qualification. 

Des rencontres qui ont laissé des traces dans les esprits. "C’est simple. On s’est menti. Comment envoyer par la fenêtre l’image donnée pendant quatre semaines en proposant un dégueulis de la sorte." Si les défaites sont aussi constructives, avec une 12e place au classement et seulement une longueur d'avance sur la zone de relégation (avec trois matchs en retard), Montpellier n'a plus vraiment le loisir d'apprendre de ses erreurs. "Peut-être qu’il faut qu’on passe par là pour se construire une âme, une identité, une culture." Garbajosa l'avoue, il ne dort pas bien. Il assume ses responsabilités et il en attend de même de la part des autres avec une remise en question quotidienne pour tendre vers quelque chose de meilleur. "Pardonnez-moi l’expression, mais la période de merde qu’on vit, il faut qu’elle nous rende plus fort." Dans la situation actuelle, il lui tarde de revoir le soleil. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    81405 points
  • il y a 2 semaines

Laissons-les travailler!

Derniers articles

Sponsorisé News
News
News
Transferts
News
News
News
Vidéos
Arbitrage
Transferts
News