France/All Blacks, ''le genre de matchs qui rend les Coupes du monde si spéciales'', confie Ian Foster
Ian Foster est admiratif de la manière dont la France se reconstruit.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le sélectionneur de la Nouvelle-Zélande Ian Foster estime qu'affronter le XV de France en France n'est pas un cadeau.

"Il n'y a jamais de poules faciles. Les deux dernières éditions nous ont montré une énorme progression de la qualité des équipes. Les soit-disant petites équipes ciblent la Coupe du monde pour prouver leur valeur. Elles se développent autour de programme comme la Namibie. On a aussi vu que le Japon avait énormément progressé lors des deux dernières éditions. C'est une période excitante pour jouer au rugby. On voit de plus en plus de surprises. Et il y en aura encore en 2023", analysait le sélectionneur de la Nouvelle-Zélande Ian Foster à l'issue du tirage au sort des poules. En France, on aimerait bien que les Bleus en créé une en battant la Nouvelle-Zélande. Pour Fabien Galthié, c'est un grand défi qui attend ses ouailles face à une équipe qui est un mythe dans le monde du rugby. Mais du côté des Néo-Zélandais, on sait qu'affronter les Tricolores chez eux devant leur public ne sera pas une mince affaire.

La France est un énorme challenge. On regarde avec admiration la manière dont ils sont en train de se reconstruire. On peut voir que le staff est en train de mettre sur pied une équipe avec une grande profondeur. Ils ont les yeux rivés sur 2023. On s'attend à affronter une équipe française dynamique dans un pays qui adore le rugby et qui sera totalement derrière eux. C'est ce genre de matchs qui rend les Coupes du monde si spéciales. Des matchs que nous attendons avec impatience et qui nous font vibrer. Tu sais que si tu n'es pas à ton meilleur niveau, tu vas te faire secouer. Affronter la France en France lors de sa Coupe du monde, c'est quelque chose qui va nous motiver pendant les trois prochaines années. 

Finalement, ce tirage est peut-être ce qui pouvait arriver de mieux aux Bleus comme aux All Blacks. "Certains pensent qu'affronter le pays hôte lors des matchs de poules n'est pas une bonne chose. En particulier la France qui a montré de très belles choses. Mais c'est aussi une chance de se mesurer à une grosse équipe. Le passé nous a montré que deux finalistes peuvent sortir de la même poule." C'est ce qui s'était passé en 2011 avec la victoire finale des All Blacks face au XV de France. Les supporters tricolores ne rêvent d'ailleurs que d'une chose : la revanche des Bleus au Stade de France en 2023 pour un premier titre mondial.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Revahn
    17401 points
  • il y a 1 mois

On dirait un scénario de film: on va peut-être affronter la meilleure équipe du monde chez nous, longtemps après qu'elle nous ait battu d'un point en finale chez elle...

  • mimi12
    81455 points
  • il y a 1 mois

Sera-t-il à la tête des Blacks pour le voir ? Il me semble qu'il est très critiqué...(toutefois méfiance car d'ici 2023, il peut se passer de nombreuses chose...)

Derniers articles

News
News
News
Sponsorisé News
Sponsorisé News
Sponsorisé News
News
Vidéos
Réseaux Sociaux
News