EXCLU. Soutenu par Teddy Thomas après son premier match en Top 14, rencontre avec Thibault Rabourdin
Après son premier match avec le Stade Rochelais, Thibault Rabourdin a reçu un soutien de taille.
Thibault Rabourdin a joué son premier match de Top 14 avec le Stade Rochelais dimanche dernier. Avant de quitter le club, il a reçu le soutien de Teddy Thomas.

Bonjour Thibault, quel est ton parcours rugbystique ?

J’ai commencé le rugby à l’âge de 7 ans dans le club de rugby de Marans. Je suis ensuite parti l’année suivante au Stade Rochelais où j’ai effectué toutes les classes de l’école de rugby. Je suis passé ensuite par le pôle espoirs de Tours pendant mes années de lycée tout en continuant à jouer pour le Stade Rochelais. En 2019, je suis passé dans la catégorie espoirs au centre de formation, et depuis cette saison, j'ai intégré le vestiaire et l’effectif professionnel. Niveau études, j'ai obtenu un BPJEPS activité de la forme haltérophilie et musculation il y a maintenant deux ans. Cette année, je prends des cours d’anglais, c’est mieux pour communiquer avec tout le monde dans le vestiaire et sur le terrain (rires).

Comment s'est déroulée la saison pour toi ?

La saison a été plutôt compliquée de mon côté. La pré-saison s'était bien passée, avec un match amical qui s'était bien déroulé. Ensuite, je me suis blessé à la cheville, ce qui m'a privé de jouer durant le début de la saison. Quand je suis revenu, il était difficile de rattraper le train en marche. De plus, la concurrence était rude avec des joueurs tels que Brice Dulin, Dillyn Leyds et Pierre Popelin. Je devais donc être performant lors des entraînements avec les professionnels, et le week-end, je redescendais jouer avec les espoirs où il fallait également que je donne le meilleur de moi-même. C'était donc difficile, car je n'ai pas atteint les objectifs que je m'étais fixés en début de saison. Je n'ai pas eu le temps de jeu que j'espérais. Cependant, m'entraîner tous les jours aux côtés de joueurs d'une telle expérience et d'un tel niveau m'a permis d'apprendre beaucoup et de progresser malgré tout.

Qu'as-tu ressenti quand tu as appris que tu allais jouer son premier match de Top 14 ?

Sur le moment, je ne réalisais pas vraiment ce qui venait de se passer. J'étais dans ma bulle et je ne me rendais pas forcément compte que j’allais enfin jouer mon premier match de TOP 14. À la fin de la réunion, Dillyn m'a pris dans ses bras en sautant de joie, et tout le monde est venu me féliciter. J'ai reçu quelques tapes amicales derrière la tête, des cris dans les oreilles. Ils étaient tous très heureux pour moi. Cela m'a vraiment réchauffé le cœur. Ce sont des images que je n'oublierai jamais.

Quelle était l'ambiance au moment des phases finales de la Champions Cup ?

L'ambiance entre nous n'était pas particulièrement différente. Rien n'avait vraiment changé. Tout était très précis, et tout le monde était très impliqué pour s'assurer que ceux qui allaient jouer soient dans les meilleures conditions pour performer à chaque match et conserver le titre.

As-tu fêté comme il se doit le titre européen ?

Un titre européen, en battant le Leinster à Dublin. Le scénario du match était incroyable et l'ambiance quand nous sommes rentrés à La Rochelle était électrique. Tout était réuni pour que la fête soit magnifique. Donc oui, j'ai célébré, nous avons célébré comme il se doit, mais nous n'avons pas envie de nous arrêter là.

Tu as passé presque toute ta vie dans ce club, pensais-tu un jour qu'il réaliserait de telles performances ?

C'est vraiment incroyable ce qui est en train de se réaliser. Il y a seulement 10 ans, le club était encore en Pro D2, et aujourd'hui, il est double champion d'Europe. C'est une immense récompense pour tous les dirigeants, les membres du staff et tous les joueurs qui sont passés par le club et qui se sont battus pour ce maillot. Si on m'avait dit il y a 10 ans qu'il y aurait 2 étoiles au-dessus du logo, je ne l'aurais certainement pas cru. Je me souviens quand j'étais petit et que j'allais au stade pour voir les matchs, jamais, je n'aurais pensé que le club en arriverait là aujourd'hui. C'est vraiment incroyable.

Tu ne seras pas conservé par le Stade Rochelais à la fin de la saison, t'y attendais-tu ?

Je savais qu'un jour, malheureusement, cela arriverait. Il est tellement rare de nos jours qu'un joueur qui est là depuis qu'il est tout petit fasse toute sa carrière dans le même club. Mais d'un côté, je sais que j'en ai besoin. J'ai besoin de sortir de ma zone de confort. Rester au Stade Rochelais serait la facilité. Je connais tout le monde au club, j'ai tous mes amis dans la ville et toute ma famille est là. J'ai eu de nombreuses discussions avec Ronan, qui m'a beaucoup appris. Je suis jeune, j'ai envie et besoin de temps de jeu pour continuer à progresser. Nous étions tout à fait d'accord sur le fait que je devais aller voir ailleurs pour acquérir de l'expérience. C'est difficile de savoir qu'il faut quitter le club où j'ai énormément appris, mais une fois de plus, j'en ai besoin et je suis extrêmement reconnaissant de tout ce qu'il m'a apporté.Crédit photo : avec l'accord de Jordan Photographie Sport

Quel est le souvenir le plus marquant de tes années au Stade Rochelais ?

J'ai énormément de souvenirs, mais je dirais que les phases finales dans les catégories jeunes avec mes coéquipiers de ma génération, que ce soit en cadets, crabos ou encore espoirs, sont vraiment spéciales. J'ai également eu la chance de remporter un titre de champions de France à 7 en espoirs. Mais ce que je n'oublierai jamais, je pense, c'est la semaine qui vient de se passer entre la Coupe d'Europe. Être sur le bus et voir le port bondé de monde, ainsi que mon premier match de TOP 14, qui était l'un de mes rêves d'enfant, resteront gravés dans ma mémoire.

On a vu que Teddy Thomas avait joué les agents pour toi. As-tu été surpris par son geste ?

Teddy est une personne géniale. Humainement, il est incroyable. Il joue un rôle essentiel pour nous, que ce soit dans le vestiaire, sur le terrain ou en dehors. Il est toujours prêt à instaurer une bonne ambiance dans le groupe. Avec Teddy, nous aimons bien nous taquiner mutuellement. Alors quand il me dit : "Viens Thib, on prend une photo", au début, je rigole en lui disant que si c'est pour me faire une blague, c'est mort. Mais il a insisté en me disant que ce n'était pas le cas. Une fois dans le vestiaire, quelqu'un vient me dire : "T’as vu la story de Teddy ? Elle est incroyable !", alors que je ne l'avais pas encore vue et je ne comprenais pas de quoi il parlait. Quand je prends mon téléphone et que je la vois, je ne m'y attendais pas du tout. Ça m'a vraiment fait plaisir ce geste. Ce n'est pas la première fois qu'il fait des choses comme ça, que ce soit pour moi ou pour d'autres. Je ne pourrai jamais le remercier assez. Il est toujours prêt à aider davantage, notamment avec nous, les jeunes.

Quels sont les joueurs de l'équipe pro qui t'ont le plus conseillé ?

J'ai reçu énormément de conseils et ça me plait, car ça me permet de progresser. Je suis dans un club qui cherche la perfection, avec des joueurs excellents et riches en expérience. Ils me rappellent que ce que je vis, ils l'ont vécu aussi. Donc, quand ils me donnent un conseil, je l'accepte volontiers. Brice m'a énormément aidé et conseillé. Après chaque action, il venait me dire ce que je devrais faire différemment, ce qui était bien et ce qui ne l'était pas. C'était vraiment précieux. Les ailiers aussi m'ont beaucoup aidé. Lorsque je joue avec eux lors des entraînements, nous essayons de beaucoup communiquer. J'ai la chance d'être entouré de grands joueurs à ces postes, tels que Dillyn Leyds, Teddy Thomas, Raymond Rhule, Pierre Boudehent, Martin Alonso et Jules Favre. Tawera, qui est un grand perfectionniste, me donne également énormément de conseils sur de nombreux aspects.

Quels conseils t'ont le plus aidé à progresser ?

Je dirais que ce sont les conseils de Brice, il m’a beaucoup aidé sur mon placement et l’anticipation dans le jeu courant, étant donné que je joue au même poste. Ses conseils étaient extrêmement importants, car il possède une connaissance et une maîtrise exceptionnelles du poste à l'échelle mondiale. Il pouvait repérer mes erreurs et venir immédiatement les corriger. Il me donnait aussi très souvent son point de vue sur le pourquoi et le comment de ce qu'il faisait et me conseillait. Je le remercie vraiment pour cela, car avoir un joueur comme lui à mes côtés est une aide précieuse que l'on ne peut pas négliger.

Avais-tu des modèles quand tu étais plus jeune ? Est-ce que ce sont toujours les mêmes ?

Quand j'étais tout petit et que je commençais le rugby, j'étais fan de Christophe Dominici et de Vincent Clerc. En grandissant et en jouant au poste d'arrière, j'ai beaucoup aimé Brice. C'est drôle maintenant de le voir tous les jours, car avant, je le regardais sur mon canapé. Donc, ayant la chance de le voir tous les jours et étant un peu dans le même profil que lui, je le prends beaucoup comme modèle. En plus de lui, j'aime bien la façon de jouer de Stuart Hogg et Ange Capuozzo, donc j'essaie de m'en inspirer.

Quels sont tes points forts et les aspects de ton jeu sur lesquels tu dois encore travailler ?

Mes points forts sont plutôt sur la technique. Je sais que j'ai une bonne précision et propreté au niveau de mes passes. Mon jeu au pied est également plutôt bon et précis. J'adore les duels sur mes appuis, c’est quelque chose que j’apprécie particulièrement. J'ai encore du travail à faire et une marge de progression. J'essaie de m'améliorer à chaque entraînement et c'est ce qui me plaît. Je dois encore travailler mon placement, car parfois j'ai tendance à trop vouloir anticiper les actions de mes adversaires.

As-tu eu des propositions de la part d'autres clubs de Top 14 ou de Pro D2 ?

Des contacts, oui, mais je n'ai pas eu la chance de beaucoup jouer en professionnel. J'ai un parcours atypique et je passe souvent derrière des joueurs au parcours plus classique. Je suis en attente de propositions de clubs de Pro D2 et National.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

c'etait quoi la "story" de TT?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News