Édito. RUGBY. UBB, Clermont, etc. Les clubs français éliminés à la pelle, le Top 14 régresse-t-il ?
L’an dernier, 7 clubs se qualifiaient sur 8 participants. Cette saison, ils seront 3 : Toulouse, La Rochelle et Montpellier.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

L’an dernier, 7 clubs se qualifiaient en phase finale de Champions Cup. Cette saison, ils seront seulement 3 : Toulouse, La Rochelle et le MHR.

C’est officiel, les quatre clubs engagés dans la poule A de la Champions Cup sont éliminés. Ainsi, toutes les équipes d’URC et de Premiership présentes dans ce même panier vont connaître la saveur des phases finales. D’autant plus, l’ASM Clermont est également éliminée après sa défaite en Afrique du Sud face aux Stormers. En réalité, seuls le Stade Rochelais, le Montpellier HR et le Stade Toulousain continuent la compétition. Ainsi, il ne reste que les deux derniers vainqueurs de la Champions Cup et le champion de Top 14 en lice. Une question peut alors se poser : le niveau moyen du Championnat de France de rugby à XV a-t-il baissé cette année ?

CHAMPIONS CUP. Le Racing dans la mouise, le LOU en surprise… Quels cadors du Top 14 seront out ?CHAMPIONS CUP. Le Racing dans la mouise, le LOU en surprise… Quels cadors du Top 14 seront out ?

Une dynamique qui pourrait pénaliser le XV de France ?

À quelques mois de la Coupe du monde, la question peut sérieusement inquiéter. Néanmoins, le XV de France peut se rassurer en se disant que sur les 13 joueurs de son effectif type, Ollivon et Villière jouent la Challenge Cup avec Toulon, seulement 3 titulaires en Bleus sont passés à la trappe. En effet, Penaud (Clermont), ainsi que Woki et Fickou (Racing 92) sont les seuls hommes forts de Galthié à ne pas s’être qualifiés en phase à élimination directe. Néanmoins, cela peut poser une sérieuse question sur la profondeur du vivier français, que ça soit en termes de joueurs ou d’équipes compétitives. Face à cette méforme, les dynamiques et visages montrés en Champions Cup cette saison n’ont pas été identiques dans la défaite. Quand certaines ont essayé, d’autres équipes ont simplement sombré sans parvenir (ou tenter) à redresser la barre…

RUGBY. 15 DE FRANCE. Un Bleu de retour au meilleur des moments avec son clubRUGBY. 15 DE FRANCE. Un Bleu de retour au meilleur des moments avec son club

Une défaillance à étudier au cas par cas

Premier élément à prendre en compte, la plupart de ces équipes ont connu une nouvelle dynamique, en cours ou en début de saison. Bordeaux et Clermont ont changé d’entraîneur en cours de route. D’autant plus, la quantité impressionnante de blessures connues depuis le début de saison ne pousse sûrement pas Clermont à se concentrer sur la Champion Cup. De son côté, Lyon a vu Pierre Mignoni quitter le navire, ceci avec toute la cohésion et la recette qu’il avait mis en place sur ses 7 ans au club. Même au Racing 92, beaucoup de choses se bousculent en interne. La succession de Jacky Lorenzetti vers Laurent Travers à la présidence du club et l’arrivée déjà prévue et organisée cet été de Stuart Lancaster créent de l’actualité au sein du club. En clair, en cette saison 2022-2023, il y a pas mal de mouvements et, comme souvent, la Champions Cup devient rarement une priorité quand il faut concentrer les efforts.

Top 14. Racing 92. Lorenzetti à propos de Travers : ''Il est amené à devenir président à terme''Top 14. Racing 92. Lorenzetti à propos de Travers : ''Il est amené à devenir président à terme''

Ensuite, les équipes de Top 14 n’ont pas toutes semblé ridicules pour autant. Le meilleur exemple étant sans aucun doute les matchs flamboyants du LOU Rugby. Même s’ils ne comptent qu’une petite victoire au classement. Avec une moyenne d’environ 29 points par match, les Rhodaniens ne sont pas passés à côté de leur compétition en termes d’envies. Cependant, l’inexpérience des grands adversaires internationaux, ils ont affronté les Bulls et les Saracens, leur a coûté la qualification. Par intermittence, Clermont a aussi su riposter face à ces adversaires. Durant la réception des Stormers, champion d’URC, les Auvergnats avaient effectué un retour en piste impressionnant après la pause. Lors du déplacement chez les Leicester Tigers, ils avaient aussi fait bonne figure malgré la défaite. Dans la tourmente pour les deux derniers matchs, la suite a été très compliquée pour la formation du Michelin qui encaisse 74 points en 160 minutes.

De l’autre côté, l’UBB et le Racing 92 avaient pris pour habitude de prendre très au sérieux cette compétition durant les dernières années. Ils avaient pour but d’y performer le plus souvent possible. Pour l’équipe de la banlieue parisienne, l’ambition de soulever le trophée de la Champions Cup n’a jamais été cachée. Cependant, les deux équipes n’ont vraiment pas semblé au niveau face à leurs adversaires. Gaël Fickou et ses coéquipiers ont énormément souffert face au Leinster et se sont fait peur face aux Harlequins. Bordeaux, eux, n’ont tout simplement pas existé sur les 3 derniers matchs de la compétition. Malgré une courte défaite en Angleterre qui donnait de l’espoir au premier match, aucune victoire n’a suivi, même à domicile. Dernière équipe de la poule A, Castres n’a obtenu ni victoire, ni bonus et pointe à une triste dernière place.

En bref, si le constat reste malheureux pour le championnat, les raisons paraissent multiples et variées. D’autant plus, il est rassurant de se rendre compte que parmi les dernières présentes en course, on retrouve le champion de France ainsi que les deux dernières équipes couronnées en Champions Cup. Si le Top 14 ne brille pas cette année par sa pluralité, il peut le faire par sa qualité.

RUGBY. Valse des entraîneurs, mauvaise ou nouvelle habitude en Top 14 ?RUGBY. Valse des entraîneurs, mauvaise ou nouvelle habitude en Top 14 ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Un gros changement c'est qu'on affronte plus les équipes de son championnat.
Un match franco-français c'est 4(+1) points pour une équipe dans tous les cas, et une victoire peut suffire pour ouvrir une porte à la qualification.
Cette année ces mêmes équipes n'ont pas cette base de points sauf si elles performent contre leur adversaires étrangers.. Les résultats n'ont pas au rendez-vous.

  • Jak3192
    67748 points
  • il y a 1 semaine

Le problème ?
Championnat de France à 14

@Jak3192

Je suis bien d'accord avec vous
Sur la fin de dernière saison le ST bat SR après la finale gagnée en étant plus en forme qu'eux, UBB bat le R92.
Week end suivant Castres et Montpellier, plus frais gagnent leur demie, le MHR gagnent la finale.
Ce n'est pas toujours vrai, mais l'intensité a évolué.


On peut rester à 14 en supprimant les phases finales et faire du premier du championnat le champion de France
Sinon Un Top 10, en conservant le modèle actuel, 18(+3) matchs, ça pourrait supprimer le ventre mou, en jouant soit le titre soit la relégation et libérer la place pour les doublons. Les places seront plus cher, mais ça peut élever le niveau de la prod2

  • Forfac
    2812 points
  • il y a 1 semaine
@Jak3192

Je ne suis toujours pas d'accord avec cet argument (est ce réellement un argument d'ailleurs ?).
Sur les dix dernières H Cup, les clubs du Top 14 en ont remporté 5 soit la moitié !!!!! preuve que cet histoire de championnat à 14 équipes ne tient pas debout.
Seulement une seule pour l'URC (Leinster) qui compte aussi 14 équipes mais en comptait 12 avant 2017.
Et 3 pour la premiership : et encore, ces trois titres ont été acquis par les Sarracens et sont donc très discutables quand on sait ce qu'il s'est passé derrière...
Pour moi, le seul argument qui fait tenir une réduction du nombre d'équipes en Top 14 est la santé des joueurs.
Problème : quand on supporte le ST, il est facile d'être pour un Top 12 ou un Top 10. Vous conviendrez qu'il y a assez peu de chance de retrouver Toulouse relégué en fin d'année. Si vous supportiez, Perpignan, Brive, Pau, Bayonne, Biarritz..., auriez-vous le même avis ? Ces villes ont aussi envie d'avoir une chance d'exister au plus haut niveau du rugby.

  • Jak3192
    67748 points
  • il y a 1 semaine
@Forfac

Tu dis: "Est ce réellement un argument d'ailleurs ?"
Ben non, effectivement ce n'est pas un argument, tout le monde s'accorde à le dire surtout ceux qui ne sont pas concernés. 😄 (j'ai pas pu m'empêcher)
Ton choix d'explication est basé sur un résultat sportif par nation des coupes internationales de clubs. C'est ton choix, il vaut ce qu'il vaut, mais éminemment réducteur.
Tu passes sous silence ou pas loin d'autres éléments:
1. le joueur lui même:
a. sa santé (c'est le "pas loin" dans ton argumentaire). Faut il étayer la dessus ou l'idée générale à ce propos te satisfait elle ?
b. un autre élément auquel on ne pense jamais (ou pas loin) le jeune Antoine que le monde entier nous envie en parle mieux que moi, étant, lui, concerné. Voir le lien: https://www.rugbyrama.fr/2023/01/23/xv-de-france-antoine-dupont-les-internationaux-francais-ne-jouent-pas-trop-il-y-a-simplement-trop-de-matchs-10945776.php
Lui ne parle pas de blessure qui oblige l'arret, il parle simplement de performance sur le terrain, et d'attitude à avoir avec son club.
2. le patron du club qui paie une blinde un joueur (ou plusieurs joueurs): c'est sur, ce gars a embauché un type qu'il n'utilise pas, parceque tu comprends, il faut le préserver pour l'EdF, il faut qu'il se repose pour être opérationnel "après".... Et pendant ce temps là, il joue pas pour nous
3. Le public: c'est sur que de voir ou pas Antoine (ou qui tu voudras d'autre parmi les internationaux) qui se déplace avec son club pousse à remplir le Stade de tel endroit.
4. autres points possible, que je laisse ouvert pour qui veux

Quelles solutions ?
- Limiter le nombre de match internationaux des nations ?
Ben non alors ! on va être world champion cette année (enfin peut être...)
- Limiter le nombre de match internationaux des clubs ?
Ben non alors ! ya du pognon à récupérer pour les clubs, des titres éventuellement pour ces mêmes clubs, une lecture internationale de l'activité, donc de l'attractivité pour les masses.
C'est pas pour rien que se pointe le championnat du monde des clubs (savoir si notamment, le ST est le meilleur club de l'Univers et ses faubourg 😂)
- Limiter le nombre de match du championnat national ?
Reste que ça, et on tombe alors dans l'affectif, que je qualifie de désuet.
Même si je partage tout ce que tu écris: identité de la région, de la ville... activité culturelle etc...
Mais ya surtout des réalités
"Si vous supportiez, Perpignan, Brive, Pau, Bayonne, Biarritz..., auriez-vous le même avis ? Ces villes ont aussi envie d'avoir une chance d'exister au plus haut niveau du rugby."
Ce à quoi je réponds simplement: Lourdes, Mont de Marsan, Tarbes, Agen, Dax, Béziers, Bourgoin, et d'autres encore: toutes ces honorables villes ont plus ou moins sombré dans le rugby moderne, synonyme de professionnalisation de ce sport et de la masse de pognon nécessaire pour exister réellement.

Actuellement, pour ne pas pénaliser tel bassin rugbystique on laisse trop les top joueurs sur le terrain (désolé pour les autres) pour qu'il soient efficaces, et qu'ils ne se blessent pas.
Quant à savoir si ou pas étant de tel "petit club" je serai pour un accès au plus haut niveau... je suis pas certain que de voir les miens prendre des tôles ou au mieux tenter de survivre en permanence, m'enthousiasme le WE.
Donc tu vois, avis mitigé,
et si j'étais insidieux, je répondrai: "je suis pas concerné: les miens ? ils gagnent tout ou quasi". Mais ce n'est absolument pas mon propos.
Juste une réponse à la fois factuelle et raisonnée.

  • Forfac
    2812 points
  • il y a 1 semaine
@Jak3192

"Juste une réponse à la fois factuelle et raisonnée."
Je vois ça et je t'en remercie. A dire vrai je n'ai pas de solution miracle. Je ne dis pas qu'il n'y a pas trop de matchs, tout le monde est d'accord là-dessus. Je dis juste que la solution reste compliquée à trouver, et surtout que visiblement ça ne pénalise pas les clubs français tant que ça. Les derniers champions d'Europe sont des clubs français et ça n'a pas empêché Toulouse et LR de faire de bonnes saisons en Top 14 en parallèle. C'est avec l'argument "trop de matchs = mauvais résultats des clubs français" que je ne suis pas d'accord.
En revanche et on est bien d'accord, la santé des joueurs pose clairement question.
Je crois que c'est Thibault Giroud qui se disait inquiet pour Antoine Dupont d'ici 2 ou 3 ans. Ça veut tout dire...

  • Jak3192
    67748 points
  • il y a 1 semaine
@Forfac

Mais tu ne comprends donc pas: perso je m'en tamponne des clubs français dans son ensemble. Le drapeau et la patrie c'est en EdF 😊 (et encore a certaine condition qui suit)
Pas qu'ils ne gagnent pas la CC ou la CE. Très content que le SR ait gagné l'an dernier, MHR aussi où je ne sais qui en Challenge.
Mais ça e que je ne veux pas c'est que "MON" équipe soit pénalisée par un championnat ridicule ou tu fais jouer des B pour pallier l'absence des tops leader du groupe.
Grosso modo c'est l'idée générale de ma réflexion a la c..

  • Forfac
    2812 points
  • il y a 1 semaine
@Jak3192

Sur l'EdF au moins on est d'accord.
Concernant les doublons notamment, ne penses-tu pas qu'ils permettent parfois à des jeunes d'avoir du temps de jeu et d'émerger au plus haut niveau ? Si les titus étaient toujours présents, est-ce qu'autant de jeunes seraient lancés chaque année en Top 14 ?
C'est une vraie question et franchement je n'ai pas la réponse mais c'est la raison pour laquelle je ne suis pas si opposé aux doublons que ça.

  • Jak3192
    67748 points
  • il y a 1 semaine
@Forfac

L'histoire des jeunes c'est exactement là ou je voulais pas aller... parceque c'est encore long 😞
Bon, enfin enquillons
Mais si ça sert les jeunes, mais le soucis, c'est qu'au Stade, il y a TOUJOURS eu des jeunes qui sont sortis tous les ans, et pas depuis 3, 4 ou 5 ans.
Depuis 25 ans.
Me demande même comment c'est possible.
Donc doublons ou pas, le ST, des jeunes il en sort mais pas à son rythme et c'est trop aléatoire.
Et généralement ça fonctionne. Tu vois des gars alignés sur 1 feuille de match et généralement il y revient, se fait un strapontin, puis ... et dans le pire des cas est recruté ailleurs ou il devient pas loin titu de l'équipe.
Mais tout cela ne retire rien à la phrase de Mola qui se plaint de la situation qui se profile. A savoir:
L'EdF: la dizaine de Stadistes à partir aux rassemblements ne participent pas aux entrainements. Certains seront relachés et joueront le WE. Sur le T6N l'an dernier et tournée Novembre il n'y en a pas eu beaucoup. Admettons 2 qui arrivent sans entrainement club. Le T6N = 6 semaines ou l'ossature de mon équipe est prise et ou il y aura (de mémoire) 3 journée (peut etre 4) de T14. Vaut mieux avoir des points d'avance, car le championnat est tendu (voir les scores points du classement jusquau 10eme.
Suite au T6N, les joueurs doivent se reposer (ben oui, ils jouent pas au ping pong, normalement 1 semaine). Donc, tu rajoutes 1 date ou ton effectif au complet n'est toujours pas dispo.
D'après le planning, la CC et CE reprennent 1er avril, soit 3 semaines après le tournoi.
Tu récupères donc tes gars complets 2 semaines. Toutes les équipes avec internationaux sont dans le même cas. Ce qui nuit à Toulouse, c'est le nombre de gars concernés.
- Les CE (et le propos de Mola): 3 équipes sont qualifiés en CC. ST qui va jouer à fond, SR aussi à la maison et qui va y aller à fond, quant au MHR qui va à Exeter...
D'autres sont reversées en CE, voire éliminées et n'ont QUE le championnat.
Ces équipes reversées en CE vont elles jouer à fond ce tournoi ?
Celles qui sont éliminées sont maintenant open pour se consacrer uniquement au T14, et sont ainsi pas mal aidées par leur propre contre performance, ce qui, grosso modo n'est pas plus mal puisque l'objectif final est d'arriver dans le top 6 en juin.
Top 6 en juin, ou les 2 premiers ont une semaine de repos pour le 1/4 entre les places 3 à 6. C'est pas inintéressant comme classement. Et l'an dernier, à la fin de la régulière le ST termine 4eme et doit arriver en barrage (contre SR d'ailleurs) et on paume en 1/2 contre le CO... qui n'a rien obtenu en CE, meme pas une demi place d'honneur.
Donc la combinaison doublons (cause EdF) + Coupe europe ne permet à toutes les équipes d'avoir une égalité de traitement sur le déroulement de la compétition, d'ou mon souhait d'une réduction du nombre d'équipe en championnat pour en arriver à cette égalité.
Que penses tu de la finale T14 l'an dernier ?

  • Forfac
    2812 points
  • il y a 1 semaine
@Jak3192

Mais c'est ce que j'essaye d'expliquer. Il n'y aura jamais "égalité de traitement" dans le sport pro ! Ça n'existe pas quel que soit le sport pro !
En cause, des budgets différents, des conditions d'entrainement différentes, des clubs qui jouent la coupe d'Europe et d'autres pas, des clubs qui jouent le dimanche soir (souvent le ST) et d'autres pas, des clubs qui sont plus prisés des joueurs (parfois au détriment du salaire) et d'autres pas...
Tu peux toujours essayer de mettre en place des gardes-fous et c'est le but du salary cap mais il n'y aura jamais d'égalité de traitement totale !
Chaque équipe est libre de jouer sérieusement ou pas telle ou telle compétition, c'est le choix du coach et du président, libre à eux ensuite de l'expliquer aux supporters. Soit dit en passant, j'insiste sur le fait que selon moi, tous les clubs français ont joué le jeu.
Quant aux doublons, je reste convaincu que si nous avions un Top 12 et aucun doublons, il y aurait moins de jeunes qui sortiraient des centres de formation. La raison est simple : prenons Antoine Dupont. Si son club n'a pas de doublons et qu'en plus il y a moins de matchs à jouer dans l'année, le ST le fera jouer quasiment systématiquement. Idem pour tous les autres joueurs de l'EdF. Dans ces conditions, difficile pour un jeune d'émerger.
Mais finalement, ce qui me dérange n'est pas tant tout ça. Chacun son avis....
Ce qui me gêne, ce sont les déclarations d'UM qui jettent un peu l’opprobre sur les autres clubs et font pleurer dans les chaumières. mais put..., t'es premier du championnat et qualifié en H Cup, réjouis-toi, félicite tes mecs, et dis toi que t'es décidément dans un club exceptionnel pour pouvoir chaque année jouer à ce niveau sur les deux tableaux ! Mon propos portait initialement juste là-dessus.

Quant à la finale de l'an dernier, je ne sais pas trop. Souvent à l'image des finales de T14, pas bien passionnante. En revanche ce qui me plaît c'est que l'on a des surprises tous les ans, des clubs qu'on attendait pas, un champion différent tous les ans, un club à petit budget comme le CO capable d'aller au bout...

Le problème n'est pas la CC et comme toujours, c'est le top 14.
Qui est trop long est dense pour que les équipes jouent les 2 compétitions. Franchement je ne comprends même pas pourquoi le stade continue a la jouer. Quand en face tu as des équipes comme le Leinster qui ont 2 fois moins de match par an que nous.

  • Forfac
    2812 points
  • il y a 1 semaine
@Julien CoZo

Ben j'aurai tendance à dire : "parce que c'est l'équipe la plus titrée d'Europe et que le ST veut encore en gagner d'autres". Que diriez-vous si le ST faisait l'impasse sur la H Cup ? Moi même qui ne suis pas supporter du St, je serais déçu.
Par ailleurs, sur les 10 dernières années, le Leinster n'a pas gagner plus de Coupe d'Europe que le Stade donc où est le problème ?

  • Jak3192
    67748 points
  • il y a 1 semaine
@Forfac

Combien fait de match par an le Leinster ?
Allons allons...

  • LaKiks
    12852 points
  • il y a 1 semaine

Les équipes ne peuvent pas jouer à fond quand elles ne sont pas à l'abris (même relatif) en Top14...
Ce qui explique que l'UBB et Clermont y sont allé sans réelles ambitions et que Toulouse et la Rochelle soient beaucoup plus impliqués. Ils peuvent se permettre de perdre quelques points en championnat et maximiser leur chance en CC.
Une année comme celle-ci avec un top 14 hyper serré c'est normal que peu de clubs français performent en coupe d'europe.

C'est inadmissible de ne pas jouer le jeu à ce point! Castres aucune victoire depuis 2017, Ubb 4 défaites, le racing minable ...
Aucune excuse à chercher, ces équipes n'avaient pas le niveau. C'est tout.

  • Forfac
    2812 points
  • il y a 1 semaine
@noComment

Je ne vois pas ce qu'il y a d’inadmissible. Toutes les équipes n'ont pas le budget de votre club et ne peuvent pas jouer sur tous les tableaux (Castres ?) Quand au Racing, ils ont joué le jeu à chaque match, ils sont juste tellement inconstants qu'ils ne méritent pas mieux. Ça ne s'appelle pas "ne pas jouer le jeu" mais tout simplement "ne pas être au niveau de la compétition et des adversaires". C'est le propre du sport, un vainqueur et un vaincu...

@Forfac

L'argument du budget est mauvais: gallois, écossais, italiens ont des budgets bien inférieurs à ceux de l ubb, racing, castres ... et pourtant ces équipes sont passées ! sorties des poules! Le plus petit des budgets des équipes françaises éliminées sans chercher à gagner dépasse celui de bon nombre d'équipes qualifiées.
Les joueurs mettent plus de motivation et d'envie pour déjà gagner des matchs! faisant honneur au club et aux spectateurs!
Des clubs français achètent des joueurs prestigieux mais ne jouent pas le jeu! le budget ne servira pas comme argument quand des plus petits en europe jouent et gagnent!
C'est une question de mentalité!

La question du budget venant du racing me fait tellement marrer, et quand j'entends les lamentations du président, je voudrais presque lui offrir des mouchoirs en papier pour qu'il sèche ses larmes !de crocodile!

  • Forfac
    2812 points
  • il y a 1 semaine
@noComment

De quelles lamentations parlez-vous svp ? (source ?)

Concernant le budget des clubs étrangers, je ne les connais pas mais l'argument est intéressant. La différence est peut être qu'en terme de concurrence de recrutement, la pression est moins forte en Irlande ou aux Pays de Galles qu'en France. En gros en Irlande, si t'es le meilleur à ton poste tu joues au Leinster. En France, Toulouse reste la référence mais est bien plus concurrencé par les autres clubs du Top 14 quand le club cherche à signer un joueur que ne peut l'être le Leinster par exemple. J'imagine que c'est ce qui pourrait expliquer que des équipes étrangères à plus petit budget parviennent à aligner de telles armadas. mais ce n'est qu'une hypothèse.

  • dusqual
    39255 points
  • il y a 1 semaine
@noComment

toutes les équipes ont pas le même contexte.
y a rien d'inadmissible à pas avoir les mêmes moyens, ambitions et priorités que le stade.
la cc est associée à notre championnat mais c'est pas pour autant qu'elle intéresse tout le monde.

  • Jak3192
    67748 points
  • il y a 1 semaine
@dusqual

"la cc est associée à notre championnat mais c'est pas pour autant qu'elle intéresse tout le monde."
Très intéressant !
Et ?

  • dusqual
    39255 points
  • il y a 1 semaine
@Jak3192

"très intéressant" et?

  • Jak3192
    67748 points
  • il y a 1 semaine
@dusqual

ya de l'écho maintenant ici...

mais peut être pas inintéressant de développer ton idée de base

  • AKA
    61957 points
  • il y a 1 semaine

Ce que j’ en pense, c’est qu’ avec toutes ces équipes éliminées le Top14 déjà bien faussé par les doublons le sera encore plus!

Le nouveau format est tellement bidon que je m'empresse de n'en tirer aucune conclusion!
Je suis même soulagé pour les clubs en question qu'ils quittent cette mascarade.
Bonne chance aux autres clubs malgré tout.

  • vevere
    79070 points
  • il y a 1 semaine

Et si l'important pour cette saison (pré) CDM était juste de participer pour encaisser les subsides de la Champion Cup...et se consacrer au Top 14? 😉

  • frakc
    14552 points
  • il y a 1 semaine
@vevere

Dans cette année de CdM il vaudrait mieux faire de belles performance dans une compétition où le niveau de jeu est plus proche du niveau international que celui de notre top 14.

  • vevere
    79070 points
  • il y a 1 semaine
@frakc

Pour qui? Les joueurs? Le XV de France? Les clubs du Top14???...pas sûr que les objectifs soient les mêmes 😉

  • frakc
    14552 points
  • il y a 1 semaine
@vevere

Pour gagner la coupe du monde....

  • stef7
    88582 points
  • il y a 1 semaine

Mais oui il faut croire nos dirigeant un top 14 voire un top 16 c'est l'avenir, il vaut mieux niveler par le bas que chercher le haut. Enlever les barrages et laisser les quatre premier disputer le titre ferait une gestion du championnat différente.....Mais il faut conserver un conservatisme de clocher, après il ne faut pas s'étonner.....

  • Pivot12
    5511 points
  • il y a 1 semaine
@stef7

Déjà évoqué ailleurs mais 2 poules de huit équipes et les deux premiers de chaque poule disputent les demi et la finale, pourquoi pas ? Et pourquoi pas un championnat aller et un championnat retour. Ca serait intéressant, plus de matchs à regarder, pour les joueurs moins de matchs à jouer, etc...

  • Pianto
    48488 points
  • il y a 1 semaine
@Pivot12

la formule à deux poules de 7 ou de 8 est la seule qui est envisageable dans la mesure où ce sont les présidents de Top14 et de proD2 qui votent. Ils ne vont pas voter pour avoir moins de chances d'évoluer dans l'élite...

une formule à 2 poules de 8 en aller-retour plus un match par an contre chaque équipe de l'autre poule (histoire de jouer tout le monde) + quart-de-finale et demi-finales chez le mieux classé (pour avoir un avantage à être bien classé parce qu'on en qualifie 8 en tout, ça pourrait inciter à lever le pied).
ça fait 25 matchs maxi. Aujourd'hui on a 29 weekends pris.

  • Pianto
    48488 points
  • il y a 1 semaine

Clermont, le Racing, l'UBB, Castres, le Lou ne soànt pas non plus flamboyants en championnat. Depuis le début de saison, ils alternent le bon (rarement sur 80 minutes) et le passable (pour être gentil).

Et bizarrement, quand on est moyenasse en top14, on ne marche pas sur l'Europe...

  • Forfac
    2812 points
  • il y a 1 semaine
@Pianto

C'est exactement ça. En fait les clubs qui ne sont pas qualifiés ne sont pas des clubs qui n'ont pas voulu jouer. Juste des clubs moyens qui ont été battus par meilleurs qu'eux... Il suffit de voir leur niveau en top 14.

  • Pianto
    48488 points
  • il y a 1 semaine
@Forfac

ouais, on avait l''habitude qu'il y ait pas mal de continuité d'une année sur l'autre et c'est moins le cas cette année. Les équipes qui étaient en tête de classement l'année dernière et cette année, ben y'a Toulouse et la Rochelle.

Et encore ces eux équipes ont été battues par la section cette année alors qu'on se fait défoncer par à peu près tout le monde...

@Pianto

Oui, il ne faut pas aller chercher plus loin

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos