Ecosse. ''J'étais à l'agonie'', Stuart Hogg explique pourquoi il a soudainement renoncé au rugby
Stuart Hogg parle de sa décision d'arrêter avant la Coupe du monde. Crédit image : Screenshot youtube TNT Sports
L'ancien capitaine du XV écossais Stuart Hogg parle de sa décision d'arrêter avant la Coupe du monde. L'arrière n'en pouvait plus physiquement.

L'ancien capitaine écossais, Stuart Hogg, a dévoilé à TNT Sports les raisons déchirantes derrière sa décision de prendre sa retraite anticipée juste avant la Coupe du monde. Dans une interview émouvante, Hogg a révélé qu'il se sentait "à des kilomètres du rythme" lors de ses derniers jours sur le terrain. Après avoir connu sa 100e sélection lors du Six Nations, il envisageait une dernière campagne en Coupe du monde, mais a finalement choisi d'écouter son corps et son cœur.RUGBY. L’Écosse sous le choc, la légende Stuart Hogg annonce prendre sa retraite immédiatementRUGBY. L’Écosse sous le choc, la légende Stuart Hogg annonce prendre sa retraite immédiatement"Je sentais que j'étais à des kilomètres du rythme", a admis le joueur de 31 ans. "Lors des tests, j'étais le plus lent chez les 3/4. J'étais à l'agonie sur le terrain et lors des doubles sessions. Je suis arrivé au point où j'étais épuisé, physiquement et émotionnellement." Un constat amer pour celui qui faisait partie des joueurs les plus rapides du monde.

Sa décision n'a pas été prise à la légère, et Hogg a choisi de se retirer quand il était encore heureux plutôt que de continuer avec le risque de ne plus être à son meilleur niveau. La prise de conscience de son déclin physique l'a poussé à revoir ses plans pour l'avenir.

"Quand j'ai annoncé ma retraite, je pensais que je le ferais après la Coupe du monde parce que j'aurais une petite pause, que tout serait revenu à la normale. Ce qui était excitant, c'était que je me faisais opérer du genou. Cela m'a donné du temps loin du pré, m'a donné une chance de travailler sur d'autres domaines… Je suis revenu et je n'ai tout simplement pas pu repartir. Je n'ai pas pu y aller. Mon corps dicte mon humeur et si mon corps se sent nul, alors mon humeur entière est exactement la même."

Un sentiment horrible pour celui qui vient tout juste d'avoir 31 ans. Il estime que c'est trop jeune pour arrêter. Mais il ne pouvait simplement plus. Il donnait tout sur le pré, mais il n'était pas en mesure d'atteindre les standards qu'il s'était fixés. Même en les baissant, il avait toutes les peines du monde à se lever le lendemain.

Le parcours de Stuart Hogg dans le rugby a été exceptionnel, remportant des titres avec les Chiefs d'Exeter et les Glasgow Warriors, et étant élu meilleur joueur du Six Nations à deux reprises. Il est également fier d'avoir porté le maillot des Lions britanniques et irlandais à trois reprises.

Bien que sa carrière sur le terrain soit terminée, Hogg n'exclut pas de rester proche du rugby d'une manière ou d'une autre. Gregor Townsend, le sélectionneur du XV du Chardon, lui a ouvert les portes du camp écossais, et il envisage une carrière d'expert en rejoignant TNT Sports en tant que consultant.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Décision un peu étrange malgré tout. Ce joueur était quand même le joueur clef de l'Ecosse même s'il était un peu vieillissant. Passer un moment compliqué pour revenir à 31 ans est tout à fait concevable, mais de là à arrêter ... Il doit pourtant y avoir des coachs physiques pour lui permettre de revenir à son niveau progressivement. Par contre certaines raisons peuvent expliquer cela, certainement le fait d'avoir été "irremplaçable" pendant de longues années en 15 avec une réserve de joueurs écossais assez faible et un début de carrière précoce. Après c'est plutôt raisonnable s'il ne se sent vraiment pas en mesure de continuer.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News