Ecrit par vous !
De l’ombre à la lumière, enfin la titularisation pour Dylan Cretin face à l’Ecosse
Excellent remplaçant, Dylan Cretin va enfin débuter une rencontre avec les Bleus.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le Lyonnais Dylan Cretin se voit propulser titulaire en troisième ligne du XV de France pour le déplacement en Écosse dimanche (16h15).

La composition du XV de France face à l'Ecosse avec Dupont et JalibertLa composition du XV de France face à l'Ecosse avec Dupont et JalibertAvec une ossature et une équipe type qui se dégage au sein du XV de France, difficile pour les remplaçants, ou plutôt les finisseurs comme préfère les appeler Fabien Galthié, de se faire une place au soleil. De par le forfait de François Cros, Dylan Cretin est de ceux-là. Ces rares joueurs venus bousculer une hiérarchie déjà établie. Certes sur une absence, mais n’allez pas dire que la titularisation du troisième ligne aile du LOU est usurpée, loin s’en faut. Grand espoir du rugby français à ce poste, le jeune joueur de 23 ans, formé à Annemasse, a prouvé l’étendu de son talent lors de sa rentrée en jeu face à l’Irlande pour le compte de la dernière journée du Tournoi des 6 Nations. Pas le joueur dont on parle le plus, cantonné aux tâches obscures, Cretin a le temps d’une soirée, éclipsé François Cros sorti blessé. Aérien sur chaque touche, il a été un véritable poison pour l’alignement irlandais à qui il a volé deux ballons. Impérial en défense, le Lyonnais a écœuré ses adversaires du soir et sans doute provoqué de sacrés maux de têtes au sélectionneur Fabien Galthié dans l’optique des futures échéances.Cretin, Palu, Etien... - Qui sont les 19 nouveaux appelés avec le XV de France ?Cretin, Palu, Etien... - Qui sont les 19 nouveaux appelés avec le XV de France ?Car si l’on peut se targuer de bénéficier d’une génération dorée au poste de demi d’ouverture où trois ouvreurs de talent se distinguent, il en va de même en troisième ligne où excepté l’émergence de Cretin, le retour de blessure de Cros ou l’indispensable présence du capitaine Ollivon, le staff des Bleus voit désormais le parisien Sekou Macalou marcher sur l’eau en club. La fameuse histoire du verre à moitié vide, un sacré casse-tête ou plutôt un problème de riche. La deuxième solution doit tout de même être préférable au sélectionneur des Bleus. Après avoir connu sa première sélection au Principality Stadium de Cardiff en février dernier lors du succès des Bleus, Dylan Cretin a enchaîné cet automne deux entrées en jeu avant de connaître enfin la joie d’une titularisation dimanche lorsqu’il foulera la pelouse de Murrayfield. Face à l’Écosse un adversaire redoutable, seule équipe à avoir fait trébucher le XV de France version Fabien Galthié, c’était le 8 mars dernier (28-17).

Déjà un cadre du LOU

À l’instar d’une majorité de jeunes joueurs qui viennent garnir les rangs de la sélection tricolore, Cretin a lui aussi été abonné aux sélections de jeunes. Avec son ami et coéquipier en club Baptiste Couilloud, il dispute la Coupe du Monde des -20 ans en Géorgie, puis s’épanouit rapidement au sein de l’équipe première de Lyon dans laquelle il fait ses débuts à tout juste 19 ans. Impressionnant de précocité, il découvre ensuite les joutes européennes et goûte au doux parfum des phases finales de Top 14 avec son club. Ambitieux, celui qui déclarait pouvoir apporter plus à l’équipe de France entrera sur la pelouse vêtu du maillot frappé du coq au côté de Baptiste Couilloud, remplaçant d’Antoine Dupont. Comme tout un symbole, Cretin lui le joueur de l’ombre, se retrouve enfin sous les feux des projecteurs.''La définition d'un finisseur, c’est n’importe qui, n’importe quand, n’importe où''''La définition d'un finisseur, c’est n’importe qui, n’importe quand, n’importe où''

Louis Bareyt
Louis Bareyt
Cet article est rédigé par Louis Bareyt, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il m a agréablement surpris lors de son entrée en jeu face a l Irlande mais je le trouve malgré tout moins complet qu un Cros, Jelonch Macalou ou Sanconnie pour ne citer que ses concurrents directs

  • to7
    14948 points
  • il y a 2 jours

en tous cas il va avoir fort à faire parce que la troisième ligne écossaise est vraiment très bonne, mais c'est vrai que sur ce qu'il a montré contre les irlandais, il mérite sa place, par contre vu son gabarit il va falloir se démener dans le jeu au sol

je trouve qu'on utilise un peu facilement les expressions "taches obscures" ou "joueur de l'ombre". Cretin était bien visible sur ses prises en touche? Je dirai meme que c'est la phase dans le jeu d'avants ou un joueur en particulier est le plus mis en avant (meme si une belle prise ou un beau contre ne sont pas le résultat qu'un seul joueur)

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News