Coupe du monde. Les 5 points à retenir de la victoire des All Blacks sur l'Argentine (26-16)
CDM : Les 5 points à retenir de la victoire des All Blacks sur l'Argentine

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Coupe du monde. Les 5 points à retenir de la victoire des All Blacks sur l'Argentine (26-16). Des Pumas au niveau, des Néo-Zélandais encore poussifs... bilan à chaud.
Coupe du monde de rugby 2015 - Nouvelle-Zélande vs Argentine (26-16) du 20/09/2015

1. L'Argentine est bien à prendre au sérieux

Depuis son entrée en lice dans le Rugby Championship en 2012, l'équipe d'Argentine n'a remporté que 2 petits matchs (face à l'Australie en 2014, et contre l'Afrique du sud en 2015). Cela ne veut pour autant pas dire que les Pumas stagnent. Toujours aussi forts sur les bases, les camarades d'Agustin Creevy ont également progressé dans le jeu offensif, comme ils l'ont montré au cours d'une première période aboutie, où ils ont su alterner jeu dans l'axe et au large avec efficacité. Grâce à un essai au ras de Guido Petti, les Pumas menaient 13 à 12 à la pause... et avec quelques coups mieux joués (notamment sur une prise d'intervalle de Juan Imhoff) leur avance aurait même pu être plus importante.

2. Des Blacks bougés en mêlée et indisciplinés en première période

Richie McCaw qui prend un carton jaune... une image bien rare qui a symbolisé l'indiscipline des Blacks lors du premier acte. Conrad Smith est lui aussi allé faire un tour sur le banc pendant 10 minutes, et la mêlée néo-zélandaise a été pénalisée à plusieurs reprise. Une petite surprise, puisque lors du dernier affrontement entre ces deux équipes en Rugby Championship, les hommes de Steve Hansen avaient été dominateurs dans ce secteur.

3. Les Pumas n'avaient pas la caisse

Si les Argentins ont creusé le score dès le retour des vestiaires (une pénalité de Sanchez leur permettant de mener 16 à 12 à la 43ème minute), ils n'avaient malheureusement plus assez d'essence dans le réservoir pour résister aux assauts des Blacks, qui ont monopolisé le ballon en seconde période. Souvent maladroits, ces derniers ont finalement réussi à inscrire deux essais par l'intermédiaire d'Aaron Smith et de Sam Cane. Cane qui aurait pu inscrire un doublé s'il n'avait pas fait un en-avant à quelques centimètres de la ligne, tout comme Milner-Skudder quelques minutes avant lui. Malgré leur match très courageux ©, les Pumas auraient donc pu prendre plus cher au score.

4. Le banc des néo-zélandais a pesé

Derrière, l'expérimenté trio Carter – Nonu – Smith n'a pas vraiment pesé sur le jeu, tout comme Nehe Milner-Skudder, Ben Smith ou Julien Savea, dont on attendait plus offensivement. Mais un homme a tiré son épingle du jeu en rentrant en cours de match : Sonny Bill Williams. Pas forcément brillant et souvent critiqué cette saison, il a fait taire ses détracteurs en signant une belle rentrée. Dans son style habituel, avec du jeu physique et des belles passes après-contact qui ont fatigué des Pumas à bout de souffle. Beauden Barrett a également apporté son dynamisme et pourrait bien venir titiller la place de Carter. Le XV titulaire de Steve Hansen pourrait donc évoluer d'ici les ¼...

5. France – Irlande, un choc pour éviter les Blacks ?

On s'en doutait un peu, mais le dernier match de poule du XV de France, face à l'Irlande, sera décisif pour la suite de la compétition. En effet, avec cette victoire face aux Pumas, les All Blacks sont quasiment certains de terminer premiers de leur groupe. Pour éviter de les affronter en ¼ de finale à Cardiff (souvenirs, souvenirs...) les Bleus devront donc absolument l'emporter face aux Irlandais. Même si certains observateurs nous feront sans doute remarquer que pour les Français, il est peut-être préférable d'affronter les Néo-Zélandais que les Argentins sur un match couperet...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    93691 points
  • il y a 6 ans

Bravo aux Pumas qui ont mis un essai en infériorité numérique !

  • mimi12
    93691 points
  • il y a 6 ans

Putain je ne suis pas saoul ! le légendaire McCaw s'est pris une biscotte !
Messieurs les arbitres ou va-t-on ?

  • FRLab
    57287 points
  • il y a 6 ans

Les Blacks, c'est sûr il ne faut pas les prendre en finale: 2 défaites sur 2. En quart et demie c'est passé à chaque fois (c'est à dire 2 fois). Mais de là à faire des stats et préférer les prendre en quart... L'argentine ce sera compliqué aussi, mais bon, des matchs faciles en phase finale de CDM faut pas rêver non plus. Et puis pour éviter ces deux là il fallait se retrouver dans le groupe de la mort ou dans leur groupe. Donc pas mieux. En fait la conclusion c'est que c'est dur de gagner une coupe du monde. Voilà une analyse qui nous fait progresser 😉

  • Nbat64
    8569 points
  • il y a 6 ans

Déçu par les blacks, que de fautes de mains c’était rageant. Il y a deux ou trois essais facilement laisses en route (Milner-Skudder, Read, Cane). Plus concentre ils auraient plier le match plus rapidement. Avec une remise a niveau et plus rythme la machine va repartir. Les Namibiens risquent de prendre chère.
Argentine très bonne, bon courage a son adversaire en quart.

Ce match me laisse une drôle d'impression, j'ai été impressionné par l'intelligence tactique des Pumas en première mi-temps, et à la fois je n'ai jamais cru que les AB allaient perdre.

Je ne les ai pas senti inquiétés plus que ça (enfin ça c'est le point de vue d'un mec dans son canap', ça vaut ce que ça vaut...), et finalement si on regarde la 2e mi-temps et le score on se dit que ça aurait pu être plus lourd de 2 essais en faveur des ABs.

Mais surtout ce que j'en retire c'est que les Pumas sont tactiquement assez forts pour perturber les Black une mi-temps, pas 2, les AB sont capables de s'adapter rapidement à ce genre de situation, et notre EDF me semble tactiquement bien en dessous.

@Glas.Wegian

Sentiment partagé, même si j'ai trouvé les Blacks pas vraiment dans le match en début de partie, sans la gniak qu'on leur connaît... Mais c'est vrai qu'ils ont confiance dans leur jeu et qu'ils se disent que ça va venir... C'est l'avantage d'avoir une identité de jeu... Par contre, ils ne se sont pas "adaptés" à l'attaque argentine -fixations dans le sens et renversements petits-côtés-, ils ont continué avec leur mise en place défensive, et ça a finit par payer... Parce qu'ils ont misé sur leur caisse, leur banc, leurs talents (Aaron Smith) et encore une fois sur leur jeu offensif, gâché par des fautes de mains inhabituelles qui leur coûtent 2 ou 3 essais... D'ailleurs ça ne rigole pas chez Hansen : Milner-Skudder est sorti une minute après son en-avant sur la passe (appuyée?) de SBW...

Certes les Pumas ont montré qu'ils n'étaient pas venu que pour visiter BigBen, mais les Blacks ont encore montré que lorsqu'ils se mettent en route, c'est le rouleau compresseur qui avance. Pour moi, ils n'ont pas joué les 50 premières minutes, ils ont attendu la 55ème pour s'apercevoir que le match avait déjà commencé...
Par contre, que de fautes, que de déchets, si ils restent à ce niveau, une bonne équipe peut les prendre...

  • pepe31
    7005 points
  • il y a 6 ans

SBW tout simplement enorme, comme quoi dans un collectif un seul joueur peux faire basculer un match!!!

  • jumisao
    21406 points
  • il y a 6 ans

C'était pas le meilleur match des blacks. Pas mal d'approximations, d'en avant,... Mais on sent quand même que s'ils se trouvent sans tomber des ballons, ça peut faire très très mal.
Les argentins ont du coeur, de l'envie, mais pas de "banc". C'est dommage.

Pour McCaw, j'ai envie de dire "c'est pas trop tôt qu'u arbitre le sanctionne". Aurait-il perdu sa cape d'invisibilité?

Franchement, je me demande quand même quelle équipe il vaudrait mieux rencontrer en 1/4. Les pumas sont notre bête noire. Et nous sommes la bête noire des blacks en CDM hors finale.

J'ai adoré le couillon de commentateur que TF1 nous a trouvé (pas pire que le Nelson Bouygues Monfort habituel CJP) qui pensait que les sifflets du public étaient contre l'arbitre qui avait osé donner un jaune à Mc Caw, "on ne touche pas à McCaw comme ça pour le public !" ... ; et son incapacité, ainsi que celle plus surprenante de Lacroix, de voir la faute en direct, ainsi que leur temps de réaction pour comprendre qu'il allait y avoir un carton. Trop occupés à s'écouter parler et à réciter leurs banalités.

Même pas peur, on a Talès nous à partir de la 60ème minute !

J'au juste pas compris Richie... "Je le croyais plus intelligent dans le jeu", comme disait notre ami. SBW a montré un état de forme très remarquable tout comme Barret. Hansen pourrait éventuellement decaler Carter en 12, Barret en 10, SBW en 13... ou changer poste pour poste Barret-Carter et Nonu-Sonny

  • Konss
    1448 points
  • il y a 6 ans

J'aurais une lecture un peu différente de l'article sur les 5 points à retenir. D'abord le public est de plus en plus irrespectueux des joueurs et des usages. Après avoir chanté "swing low swing chariot" sur le Haka des effrayant Fidjiens, le public a systématiquement et méchamment sifflé Richie Mc Caw personnellement dès son apparition sur le terrain, puis Dan Carter sur les pénalités.
Ensuite, sur le match lui-même, je dirais que les AB ont mis du temps à répondre à la tactique pumas mais quand ils l'ont fait, çà a débouché sur une fessée technique que j'ai trouvée époustouflante. Les pumas ne manquent pas de caisse ou alors ils se sont préparés comme des cancres; la domination AB a commencé dès la 45ème minute avec privation de ballon et vitesse de passe mortelle, pas à 15 mn de la fin.
Ensuite, ce n'est pas le banc ni l'entrée de SBW qui changent le match. A mon avis leur adaptation tactique a été lumineuse. Lacroix disait qu'ils auraient du rajouter du nombre dans le fermé sur les rucks permanents des pumas. Les AB sont plus fins que çà. Ils ont pris deux décisions :
- on renonce à batailler au sol quand les pumas nous y invitent pour les obliger à jouer debout et accélérer le rythme
- on réduit l'écart très nettement entre les joueurs qui montent en phase offensive pour jouer dans le coeur de la défense pumas. Et là les gros AB ont été mortels dans leur dextérité et le ballon est devenu insaisissable pour les argentins parce qu'il circulait trop vite entre les avants.
La traduction de çà, c'est que les pumas ont pris une leçon sur le jeu d'avants en deuxième mi-temps: ballons portés les faisant reculer de plus de 20m à chaque fois, départs au ras à l'ancienne, perforations dans l'axe par des avants, jeu de touche illisible et surnombres permanents des 3/4 sur les ailes et la deuxième mi-temps s'est déroulée dans les 40m argentins.
Autant en première mi-temps, les argentins ont contraint les AB à affronter une tactique version Munster de l'époque, autant ils n'ont pas été capables de répondre à l'adaptation technique imposée par les NéoZ dès le retour des vestiaires alors qu'ils étaient encore frais.
SBW a fait du SBW mais tous les avants l'ont fait dès la reprise et si tu n'alignes pas quelques placages offensifs tu restes dans ton camp. Bravo aux Pumas mais j'ai trouvé que les AB n'avaient pas eu à forcer leur talent pour régler le problème très intelligemment.

@Konss

C'est ça... Ils ne se sont pas "adaptés" à l'attaque argentine, comme s'époumonait Lacroix, mais on adapté leur attaque sur les point faibles, ou devenants faibles, des Argentins... C'est le choix d'imposer son jeu plutôt que de durcir ou d'adapter sa défense... Tout le contraire d'une équipe comme l'EdF... Et c'est là qu'on voit le niveau technique de tous les mecs, y compris des avants, avec un ballon qui circule de mains en mains comme s'il était tiré par un fil, magique, vraiment... Et c'est vrai que l'entrée de SBW intervient juste après la mise en place de ce nouveau plan de jeu, avec une défense argentine qui recule au coeur depuis un petit moment, une 3° ligne qui s'essouffle et ne permet plus les renversements petits côtés, et des espaces qui se créent pour les centres, dont Nonu n'a pas bénéficié... Bref, encore une fois, la classe des Blacks...

Enfin McCaw sanctionné ! Ça a du lui faire bizarre... Il est beaucoup moins tranchant quand on l'arbitre normalement ...

  • XVOurs
    13972 points
  • il y a 6 ans
@Mickey duc

@ Mickey duc
"Beaucoup moins tranchant..." dis-tu.

Avec tout le travail d'abattage qui a été le sien, surtout dans les vingt-cinq dernières minutes, comment peux-tu dire qu'il a été moins tranchant ?
Une sanction arbitrale y compris un carton jaune, avec plus de 140 caps au compteur, je pense qu'il lui en faut bien plus pour l'émouvoir. Il est resté dans son match, a fait le boulot. Point barre.
Le reste, c'est de la petite littérature.

Moi je vois surtout 2 points principaux comme conséquences de ce joli match :

1/ Si on tombe sur les blacks, ça va être très dur, parce qu'ils ont de la mémoire et qu'ils seront sur-motivés pour nous faire payer chèrement le 1/4 de finale de 1999. Et je ne suis pas sûr que l'EDF ait aujourd'hui le même style de joueurs qu'en 99, des types capables du meilleur (comme du pire) mais qui dans certaines circonstances étaient inarrêtables.
2/ Si on tombe sur les argentins, ça va être très dur là aussi, parce qu'on est systématiquement en difficulté contre eux depuis justement la CDM de 1999. Depuis cette date, en 14 confrontations, nos bleus ont perdu 9 fois contre les pumas.

Après on peut dire :

3/ Les blacks se sont bien fait bouger, en mêlée en particulier, sur les zones de ruck, et dans l'agressivité. Ils ne doivent leur salut qu'à la baisse de régime des argentins qui ont tout donné pendant plus d'une heure. Mais un match dure 80 minutes, et les pumas n'avaient pas suffisamment de caisse. Ça nous laisse donc un espoir pour les 1/4, mais il est bien maigre.
4/ Les argentins ont très bien progressé depuis plusieurs années et ils donnent tout durant les coupes du monde. Néanmoins, s'ils sont vaillants, ils manquent encore d'un peu de caisse pour maintenir le rythme imposé par eux jusqu'à l'heure de jeu. Ils ont malgré tout de bons motifs de satisfaction à retenir de ce match.
5/ Que la France finisse 1ère ou 2ème du groupe, je ne suis pas sûr qu'on aille au delà quand je vois la qualité de ce match blacks/ pumas et de celui produit par l'EDF face aux italiens. Après qui vivra verra !

Quand je vois le niveau des japonais ou des pumas, j'me dis qu'ils nous ont pas attendu pour progresser.
Va falloir arrêter de tomber les ballons et mettre du gros rythme contre ces équipes sur-motivées et justes techniquement ('tain, El Mago !) si on veux éviter de souffrir...

McCaw prenant un jaune et pénalisé 3 fois de mémoire....l'arbitrage en pleine révolution!!

@Paupiette bistufly

Surtout que le petit croche-pied, c'est assez bas comme faute...

@Paupiette bistufly

Et encore, les blacks n'ont pas été sanctionné comme ils auraient du l'être. M'enfin, c'est vrai que ça fait plaisir de voir que la cape d'invisibilité de McVache ne fonctionne plus.

  • benny
    15373 points
  • il y a 6 ans

dur dur de savoir sur laquelle il vaut mieux tomber...
Un manque de physique évident sur la fin pour les Argentins, des All blacks plutôt maladroits dans le dernier geste mais ils ont su rester calmes et sûr de leur force.
Ils ont mis le turbo en deuxième mi temps, et sans leur maladresse le score aurait du être plus sévère.
Des argentins surprenant en première mi temps mais je pense que c'est plus un retard à l'allumage de la nouvelle Zélande et un objectif de montée en puissance pour la suite de la compétition.
Loin de moi de minimiser la perf de l'Argentine. Ils ont montré une capacité à jouer plutôt surprenante, des gestes justes, des passes, du soutien...
Le quart de la France va être chaud chaud cacao dans tous les cas.

Sur une vue générale de ces premières journée, il me semble qu'il y a soit un resserrement du niveau des équipes, l'écart entre nations n'est peut être plus si grand qu'on pense, soit des préparations axés sur les phases finales et donc ces matchs sont plus des tours de chauffe.

Rugby fiction:
En supposant que les Pumas aient fait une "Japon" contre les NéoZeds et ...finissent premier de la poule, le France-Irlande aurait été un match à qui perd gagne ..pour finir 2ème et éviter les Blacks !!
Drôle de match!! Mais bon, la réalité est toute autre mais il faudra que nos Bleus haussent leur niveau pour continuer leur marche vers le Graal !!

Les Pumas ont trop vendangé en première période alors qu'ils avaient l'avantage sur leurs adversaires. Beaucoup de passes oubliées, de coups mal joués qui les ont empêché de prendre le large. En fin de compte les blacks se sont réveillés vers la 50ème avec l'entrée de SBW (qui a fait un match monstrueux quand même) et ont ensuite déroulé. Les argentins étaient bons individuellement et collectivement devant, mais derrière ça a pêché par un surplus d'individualité, dommage...

  • sylche
    37882 points
  • il y a 6 ans

Un match qui m'a fait vraiment plaisir. Mais très peur aussi.
De la combativité, de la rapidité et de l'inspiration, voilà ce que nous avons vu chez le Pumas (qui, s'ils avaient fait une préparation à Tigne pendant deux mois auraient pu l'emporter sur les Blacks).
Voilà ce qui deva absolument être de mise si nos bleus veulent être au rendez-vous

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News