Clubs vs XV de France : au tour de Raphaël Ibanez de s'exprimer sur les tensions
Clubs vs XV de France : au tour de Raphaël Ibanez de s'exprimer sur les tensions.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le manager du XV de France s'est à son tour exprimé sur les tensions dans le rugby français...

Les jours passent, et se ressemblent dans le monde du rugby français. Depuis une semaine, les clubs semblent décidés à se battre face à ce qu'ils considèrent comme une injustice. Dans le rôle du méchant ? World Rugby et son nouveau calendrier, mais aussi la FFR et le XV de France.

Et à vrai dire, on a un peu l'impression que l'histoire se répète, année après année... Si l'arrivée de Fabien Galthié comme sélectionneur, le geste des clubs de libérer 42 joueurs à chaque rassemblement ou les récents résultats des Bleus laissaient espérer une belle entente, voire un futur prometteur, la crise du COVID-19 est passée par là.

Face à l'injustice du nouveau calendrier international, les clubs contre-attaquentFace à l'injustice du nouveau calendrier international, les clubs contre-attaquentLe coeur du problème ? Le futur calendrier international, donc. Avec sept semaines (au lieu de trois) et six rencontres (toujours au lieu de trois) prévues cet automne, les clubs montent au créneau. Si les Fédérations ont besoin d'argent, ces derniers doivent gagner des matchs, attirer du public... et remplir leurs caisses en conséquence. 

Les déclarations de Fabien Galthié dans Sud Ouest ont achevé de mettre le feu aux poudres, le sélectionneur refusant que les joueurs aient un nombre maximum de test-matchs à jouer, pour rester (un minimum) à disposition de leurs clubs. "Le mot tourner ne convient pas à l’équipe nationale. Elle ne joue que dix matches par an. Plus tu joues ensemble plus tu progresses. C’est une conviction que je ne peux pas remettre en question."

Ce à quoi Franck Azéma a répondu...

TOP 14 : les clubs prêts à l'affrontement, Azéma répond à GalthiéTOP 14 : les clubs prêts à l'affrontement, Azéma répond à GalthiéDernier épisode en date ? La déclaration de Raphaël Ibanez. Manager du XV de France, l'ancien talonneur s'est inscrit sur Twitter ce week-end. Et n'a pas tardé à faire parler de lui, en appelant à la solidarité... envers l'équipe nationale. Sans nommer les clubs, Ibanez fait passer un message.

Reste à voir s'il est prêt à faire preuve de solidarité envers les clubs.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • stef7
    7255 points
  • il y a 1 mois

Si le XV de France veut les joueurs tout le temps, il n'a qu' à les payer......On prend les joueurs, on fait quand même jouer les clubs puis on rend les internationaux blessés, bref ils veulent le beurre, l'argent du beurre, le c.. de la crémière + les bénéfices mais sans trop payer juste en exigeant.....Toujours ces calendriers de m.... pondus par des incompétents (y compris dans les clubs), pourtant le covid a fait apparaitre la fragilité du monde économique du rugby mais on va recommencer puissance plus....L'expérience est une lanterne que l'on porte sur le dos et qui ne sert qu' a éclairer le chemin parcouru......Tristesse.....

  • P243151
    1972 points
  • il y a 1 mois

Je me demande ce qu’il dirait s’il ne s’était pas fait gicler de l’UBB

Il faut savoir ce qu'on veut au bout d'un moment.

Ces mesures vont dans le bon sens pour le XV de France.

L'équipe nationale est au dessus de tout.

Il faut tout mettre en œuvre pour lui permettre de tenir le rang qui doit être le sien par rapport à son histoire.

@ForzaLimouzi

L'équipe de France sans un bon championnat elle ne vaux rien.. ton équipe de France au dessous de tout c'est une c..... Énorme !!!

  • Jak3192
    57545 points
  • il y a 1 mois

La fin de la phrase est énorme si on met en parallèle 2 arguments:
1. "soyons solidaires de l'EdF"
2. "asseyons nous et discutons"
Question: discuter de quoi puisqu'il faut être solidaire ? A part réunir des gens pour leur dire que de toutes façons c'est comme ça, Ya rien de plus à ajouter et circulez ya rien à voir.
Vaste fumisterie 😂
C'est une technique très in: dire aux gens comment c'est dorénavant, et les inviter ENSUITE à en parler. Mais c'est pas pour autant que ca va évoluer à pour ceux qui sont pas content 🤣
L'impression de lire des nouvelles politiques moi 🤔

  • ARI
    7001 points
  • il y a 1 mois

je me demande si la FFR a pensé à proposer les matchs de l'équipe de France dans les villes les plus impactés par les joueurs retenus en EDF. Histoire de financer un peu les clubs les plus touchés par les internationaux absents.
C'est vrai que FFR veut remplir ces (caisses merci Bernie).

y a plus qu'à espérer qu'on pourra rentrer plus de 5000 personnes au stade de france en novembre sinon c'est 6 matches à grosses pertes, et pareil pour les clubs

  • taist
    1808 points
  • il y a 1 mois

à mon avis, si laporte pousse pour 6 matchs, c'est qu'il y gagne en finances personnelles ! l'altruisme de ce personnage n'est qu'un doux euphémisme !

  • AKA
    49439 points
  • il y a 1 mois
@taist

Il n' y gagne pas personnellement pour le coup mais comme la Fédé s' enfonce financièrement il faut qu' il évite que le navire coule, et lui avec...

  • de1a15
    180 points
  • il y a 1 mois

Nous combattons une pandémie qui reste sans remède.
Alors que nous ne savons même pas si les rencontres sportives, quelles qu’elles soient, pourront se disputer sur notre territoire, World Rugby, avec Bernard Laporte comme vice-président, augmente le nombre de matches internationaux ?
Comment justifier un tel non-sens ?
Une seule réponse, la FFR est en déficit.
Comment ne pas mettre en cause les agissements du président de la FFR.
Face à la situation exceptionnelle, il faut réduire la voilure et opter pour les solutions les plus plausibles.
A mon avis, c’est le championnat national qu’il faut privilégier.
Nous devrions supprimer tous les matches internationaux tant que la pandémie n’est pas résolue.

Faux cul numéro 2...

  • Yonolan
    76341 points
  • il y a 1 mois

C'est quoi ? un numéro de claquettes à deux avec Galthié ? style le méchant et le gentil flic comme dans les mauvaises séries B ?
Ou alors le Bon ( qui calme le jeu) la brute ( qui fonce dans le tas ) et..le truand ( qui tire les ficelles ) ?

@Yonolan

la brute, c'est celui qui a pris un petite giflette ?
pour le truand j'ai trouvé tout seul, comme un grand...

  • Yonolan
    76341 points
  • il y a 1 mois
@amoureuxdubeaujeu

Yes Sir

Discuter ça veut dire écouter les autres et tenir compte de leur avis, la Fédé et WR ne le veulent pas et passe en force. Et maintenant que la fédé voit que ça va mal se passer elle demande de la solidarité.....

  • Revahn
    15223 points
  • il y a 1 mois

Je comprends tous les points de vue, mais j'espère qu'on fera pas crever les joueurs sous prétexte qu'ils ont pas joué pendant 5-6 mois...

@Revahn

boh tu sais, on en trouvera d'autres des joueurs s'ils meurent alors que des sous

  • Pianto
    36147 points
  • il y a 1 mois

ils vont trouver un terrain d'entente, les clubs sont ok pour 5 matchs, WR en programme 6. C'est pas non plus super éloigné.

Les clubs doivent comprendre qu'ils doivent réduire leur nombre de matchs, il n'y a pas d'autres solutions. ça ne résoudra pas le problème de cette année mais il faudra passer par là pour l'avenir.

On est actuellement sur un nombre de matchs de club absolument considérable, entre 32 et 38 par an. les joueurs n'ont pas assez de coupure pour récupérer et il y a des doublons qui emm... tout le monde.
Il faut en enlever au moins 10 et il n'y aura plus de problème de doublons donc plus de problème clubs/équipe de France.

@Pianto

Normalement c'était 3 matchs, la Ligue en a accepté 5.... Je trouve qu'elle a été très conciliante déjà.

@Pianto

je suis d'accord et à mon point de vue, la coupe d’Europe doit être repensée pour limiter le nombre de matchs. Une seule confrontation en poule (tu joues deux fois à domicile et deux fois à l'exterieur, décidé par tirage au sort) , une élimination directe, moins de clubs qualifiés...
Le top12 est une autre solution pas exclusive

  • etutabe
    3515 points
  • il y a 1 mois
@Guilhem34

OK pour le raisonnement mais problème d'argent dans les caisses des clubs qui ont un modèle économique basé sur la fréquentation et tout ce qui tourne autour (restau, bar, coin VIP etc...).
Ca veut dire qu'il faut passer à des championnats fermés comme en NZ et AU. Vous avez regardé le peu de public qu'il y a pour du "Super Rugby"

@etutabe

Tout à fait. Le Top 14 est un des rare système qui fonctionne et qui n'est pas trop un gouffre financier. C'est dommage de vouloir le casser pour maintenir sous perfusion des systèmes qui ne marchaient déjà pas avant le Covid.

  • Pianto
    36147 points
  • il y a 1 mois
@loloetalex

il suffit de réduire la voilure des salaires, ce qui n'est pas une mauvaise chose, et puis voilà.

Le top14 s'en sort mais au détriment des joueurs et du XV de France donc c'est un modèle qui fonctionne en trompe l'oeil. On peut dire qu'un système fonctionne que quand il fonctionne en tenant compte de tous les paramètres.

  • etutabe
    3515 points
  • il y a 1 mois
@Pianto

D'après toi, c'est la faute des joueurs s'ils sont trop payés ? Les dirigeants du rugby ne sont pas plus philanthropes que ceux du foot. Le joueur est bien (sur)payé parce qu'il rapporte encore plus. Comme dans l'entreprise où le salarié doit produire entre 2 et 3 fois son salaire brut pour être rentable.
au détriment des joueurs et du XV de France ? je ne suis pas certain que les meilleurs résultats en T5-6 et en CDM aient conduit à moins de matchs que maintenant surtout avec la nouvelle mouture WR
Autant qu'on passe comme les Anglais semblent vouloir le faire en ligue fermée avec pas trop de clubs + une draft pour les espoirs...mais ce sera définitivement fini du rugby que les vieux comme moi ont connu (bien ou mal selon l'avis de chacun)

  • Pianto
    36147 points
  • il y a 1 mois
@etutabe

s'ils doivent faire gagner 2 à 3 fois leur salaire pour être rentables, qu'il y a 10 matchs de moins, donc un tiers de recettes en moins, ben, ils doivent gagner un tiers en moins, sinon, ils ne sont pas rentables. Merci d'apporter de l'eau à mon moulin.

Les joueurs de l'équipe de France jouent trop de matchs. Ils sont épuisés et donc moins performants qu'ils le pourraient, ils se blessent souvent. On a eu une période où on devait aller chercher le n°4 à certains postes à cause des blessures.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News