CA BRIVE. ‘‘Le constat est là, on jouera en Pro D2’’, les réactions des Brivistes après la relégation
Après la relégation du CA Brive actée, Patrice Collazo ainsi que Nicolás Sánchez et Saïd Hireche se sont exprimés face à la presse.
Après la relégation du CA Brive actée, Patrice Collazo ainsi que Nicolás Sánchez et Saïd Hireche se sont exprimés face à la presse.

Ce samedi 13 mai, après la défaite contre Castres, peu de sourires entouraient le Stadium de Brive-la-Gaillarde. En conférence de presse, ils n’étaient pas beaucoup plus au rendez-vous. Vaincus par le Castres Olympique et alors que l’USA Perpignan a remporté son match face à Toulouse, le CA Brive est mathématiquement relégué en Pro D2 pour la saison 2023-2024. Ils sont assurés de terminer à la dernière place. Le club corrézien connaît ainsi sa deuxième relégation en 5 ans, après celle de 2018.

Face aux médias, le coach Collazo était accompagné du capitaine emblématique Saïd Hireche et de l’ouvreur argentin Nicolás Sánchez. Face à cette dure réalité, l’ancien coach de Toulon et La Rochelle n’a pas voulu rejeter la faute sur cette défaite 13 à 16 contre Castres. Selon lui, la responsabilité vient plutôt de “savoir comment Brive s’est retrouvé dans cette situation”. Il complète en disant :

Pour Castres, c’est un peu une anomalie de les voir à leur place, quand vous regardez où ils étaient il y a 11 mois. Alors que nous… Quand vous voyez la situation dans laquelle on est à la dernière journée de la saison dernière, vous ne pouvez pas espérer que tout soit réglé juste parce qu’il y a 4 semaines de vacances. Ça, ça marche dans un monde virtuel, pas au rugby. Preuve en est, à deux journées de la fin de la saison, on était dans la même situation que l’an dernier.

RUGBY. TRANSFERT. Brive s'offre un ouvreur néo-zélandais fils d'un ancien All BlackRUGBY. TRANSFERT. Brive s'offre un ouvreur néo-zélandais fils d'un ancien All Black

En complément, le capitaine Saïd Hirèche est venu appuyer les propos de son manager. Selon lui, la relégation est principalement due aux défaites à domiciles en début de saison et pour l’international algérien : “On a réussi à maintenir l’espoir en faisant une bonne fin de saison, mais le Top 14 ce n’est pas un sprint, c’est une course de fond. Quand tu perds trop de matchs à la maison, c’est compliqué. Là, on s’est mis en danger tout seul en début de saison.[...] Le constat est là, on jouera en Pro D2.

Enfin, l’ouvreur argentin Nicolás Sánchez, arrivé en cours de saison, n’a pas caché sa frustration. Après ce résultat douloureux, il a manifesté l’affection qu’il avait pour le club noir et blanc qui “lui a beaucoup apporté”, dans un moment où il ne savait pas s’il allait continuer le rugby. Le joueur de 34 ans aux 95 sélections avec les Pumas a précisé qu’il avait découvert “un groupe et une ville magnifique” et a assuré que “c’était très important pour (lui) de venir ici.” En fin de contrat cet été en Corrèze, certains supporters ont manifesté leur envie de voir le joueur continuer avec les Coujoux la saison prochaine.

RUGBY. Stade Français Paris- Lyon peut éteindre le suspens du Top 14, voici pourquoi…RUGBY. Stade Français Paris- Lyon peut éteindre le suspens du Top 14, voici pourquoi…

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

malheureusement pour eux, cela faisait longtemps que la descente était quasi inevitable.
un club de plus qui me tient a coeur et évoluera a un echelon inférieur

Derniers articles

News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
Vidéos