6 Nations. Equipe de France. 2022, l'année des Bleus pour la presse étrangère
Pour nos voisins Britanniques, il ne fait peu de doutes que la France et Antoine Dupont doivent remporter le Six Nations.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Les médias étrangers et particulièrement britanniques, voient l'équipe de France comme le favori naturel de cette édition 2022 du Tournoi des Six Nations.

Ni l'Angleterre, ni l'Irlande. Mais la France. C'est ce qui ressort dans toutes les rédactions outre-Manche à l'approche du Tournoi des Six Nations. Alors que l'affaire de l'EPCR et des clubs français avait été largement couverte, c'est désormais la compétition qui reprend ses droits. Andy Bull, éditorialiste du Guardian, avance sans se mouiller que la France est favorite, dans un Tournoi malgré tout qui s'annonce "imprévisible". Il se permet également de donner les supporters français comme un des exemples qui nous font apprécier cette prestigieuse compétition. "Les Français sifflent leur équipe quand elle perd, et l'acclame quand elle gagne". Tellement français.

L'année où il faut gagner

Calendrier favorable, forme étincelante, résultats élogieux. Les arguments ne manquent pas pour expliquer pourquoi la France doit gagner. "Le temps est venu pour Fabien Galthié de remporter un trophée", titrait ce même Andy Bull. Un titre qui fait écho à Eddie Jones, selon le Times, qui met la pression sur la France. Le Daily Mail, par l'intermédiaire de ses experts Danny Cipriani, Clive Woodward, Geordan Murphy ou Andy Nicol, qui discutaient du sujet, sont unanimes sur le sujet. "La France est à la maison pour les matchs clefs, et ont le meilleur joueur du monde", commente l'ancien demi d'ouverture de Gloucester. Andy Nicol, ancien international Écossais rajoute au sujet du demi de mêlée Toulousain : "Il a un impact sur un match que je n'ai jamais vu avec quelqu'un d'autre". Ses compatriotes du Herald Scotland abondent dans son sens également. L'ancien Castrais "redéfinit son poste et le rôle qu'il doit avoir". 

Équipe de France. Dupont, Baille, Atonio, etc. La liste des joueurs appelés en renfort !Équipe de France. Dupont, Baille, Atonio, etc. La liste des joueurs appelés en renfort !

Shaun Edwards le Gourou

Le personnage qui fait le plus parler, et dont les spécialistes s'accordent à dire qu'il a le plus contribué au renouveau des Français : Shaun Edwards, l'entraineur de la défense. L'ancien sélectionneur du XV de la Rose Clive Woodward, toujours dans sa discussion au Daily Mail, y voit grâce à lui une mutation dans le jeu tricolore. 

Regardez leurs 10-12-13; Ntamack, Vakatawa, et Fickou. Edwards adore Fickou. Il est le gars qui dirige sa défense. Maintenant vous avez une équipe qui parle de défense, ce qui n'était pas le cas auparavant.

Autrefois reconnue effectivement pour son Flair, c'est désormais sa défense qui en fait une arme massive. La mentalité du technicien anglais, qui s'est révélé durant ses douze ans aux côtés de Warren Gatland à la tête du Pays de Galles, a changé des garçons comme Romain Ntamack. Ce dernier, dans une interview toujours au Daily Mail, expliquait que le CV de son entraineur forçait le respect. Ainsi que son perfectionnisme. "Il nous a demandé d'être plus solides, plus sûrs, mieux organisés en défense. Il ne veut pas que nous laissions quoique ce soit à l'attaque adverse". 

RUGBY. Trop de cartons rouges au niveau international, Shaun Edwards demande des explications aux arbitresRUGBY. Trop de cartons rouges au niveau international, Shaun Edwards demande des explications aux arbitres

Sûrement la meilleure marque de reconnaissance, un papier de la Légende Sir Ian McGeechan, au Telegraph. "Le monde du rugby est de loin meilleur avec la France qui effraie ses adversaires", titre-t-il. Lui qui a également entrainé avec Edwards, il ne se doute pas un seul instant de l'apport qu'il a apporté à la sélection nationale. "Il voulait toujours faire comprendre aux joueurs que leur liberté d'attaquer dépendait de l'énergie qu'ils dépensaient en défense". Cette phrase résume à elle seule le jeu de l'équipe de France.

Enfin, côté Gallois, ce sont les dix ans du Grand Chelem de 2012. Une rétrospective dans le Wales Online a été faite pour évoquer ce Tournoi, qui prend sa source lors de la demi-finale de la Coupe du Monde 2011 perdue face aux Bleus. Demi-finale qui est toujours présente chez Sam Warburton, qui "n'arrive pas à (la) digérer". Les Gallois cette année ont à cœur de gagner la France au Millenium, après leurs dernières défaites en 2020 à Cardiff, et surtout à Paris l'an passé, avec un essai de Charles Ollivon à la dernière seconde à 14 contre 13...

Equipe de France. Teddy Thomas encore forfait, va-t-il jouer pendant le 6 nations ?Equipe de France. Teddy Thomas encore forfait, va-t-il jouer pendant le 6 nations ?

Qu'ils soient donc Gallois, Irlandais, Écossais ou Anglais, tous s'accordent pour dire que la France doit gagner cette édition 2022, et que le contraire serait une contre-performance.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Une seule information à retenir : On s'entraine avec des militaires....

Avec cette mentalité 2000's on y va pour perdre.

  • jonbob
    2836 points
  • il y a 3 mois
@Jefferseau Poiron

Je suis toujours étonné par ce genre de réflexions.
(En espérant ne pas rater un n-ième degré caché) Il ne faut pas être grand clerc pour percevoir ce que Galthié recherche à la Légion étrangère: de la cohésion, du dépassement, l'union autour de valeurs de groupe plus forte que l'individualisme rampant, l'exemple, le rappel que cette équipe représente le pays etc.

@jonbob

Oui et puis ça a tellement bien fonctioné par le passé.....

Si t'as pas la réf : Kamp Staaldraad. Tu me remercieras plus tard.

Ah et juste pour info, l'armée c'est pour faire la guerre. On a tendance à l'oublier.

  • jonbob
    2836 points
  • il y a 3 mois
@Jefferseau Poiron

@Jefferseau Poiron
Je ne pense pas que l'on puisse faire d'un exemple une généralité.

Il faut savoir aussi filer la métaphore. On peut aussi voir dans le rugby est aussi une forme de guerre. Enfin, réfléchir pourquoi Galthié met ça en place.
Pour faire une équipe. Pour lutter contre l'individualisme du monde pro.
Pour sortir les joueurs d'instagram. Du confort et du cocoon.

Pas de quoi fouetter un chat.

@jonbob

Je suis désolé mais le rugby n'est pas une forme de guerre. Ce modèle a été vendu par les boomers en mal de service militaire.

C'est un sport d'abnégation, d'implication et avant tout d'amour du jeu. Quand tu vois l'équipe qu'on a aujourd'hui, je me dis que c'est d'abord de jeunes joueurs qui semblent prendre un plaisir immense à jouer ensemble. Ce n'est pas les @valeurs soit disantes traditionnielles d'un rugby, qui ne fait fantasmer que Moscato, qui nous ont emmené là.

L'armée c'est le recours à force. On ne demande pas le même état d'esprit à des gens entrainés pour tuer et des gens entrainés pour se faire plaisir et donner du plaisir à des supporters...On vit où là ?
L'étape d'après c'est quoi ? On met des contrats pour cibler des joueurs comme en NFL ?

C'est en cela que je suis critique de cette méthode. Détachons nous de ce rugby à la papa (grand papa?), ça nous fera que du bien.

@Jefferseau Poiron

L'affaire du Kamp Staaldraad c'était il y 19 ans, avec une équipe complètement différente d'un autre pays. Là Galthié y est pas allé pour faire des entraînements commandos, juste emmener son équipe dans un cadre différent, rencontrer des gens différents, essayer de sortir les joueurs de leur bulle "rugby". C'est un processus qu'il a déjà entamé à l'automne dernier, en invitant des personnalités comme Jean Dujardin.

@Aristaxe

"Après que les controverses eurent éclaté sur l'affaire du camp, plusieurs membres de l'encadrement ont expliqué que la finalité était de supprimer toute trace d'individualisme chez les joueurs."

Autre époque, même idéologie. Galthié (et Laporte qui est à l'origine de ce stage d'ailleurs) sont de cette génération.

S'ils veulent les sortir de leur bulle rugby, qu'ils les emmenent à DisneyLand

@Jefferseau Poiron

Alors je ne crois pas du tout que l'idéologie de Galthié soit de supprimer l'individualisme de ses joueurs. Ca irait complètement à l'encontre de sa philosophie de jeu, qui laisse justement beaucoup de place aux initiatives personnelles des joueurs. Une philosophie qu'il a connu de nombreuses années à Colomiers, à côté de son partenaire à la charnière Laurent Labit. Je pense justement que l'idéologie du staff est complètement différente de celle qui a poussée aux dérives du Kamp Staaldraad.
Galthié a l'habitude d'emmener ses joueurs hors de leur camp de base, il le faisait à Montpellier en emmenant les joueurs faire une promenade de récupération après les matchs dans divers endroits de la région, il continue de le faire avec l'équipe de France en emmenant ses joueurs faire leurs entraînement dans d'autres cadres. Et au passage rencontrer des gens. Peut-être que les mecs de la légion étrangère ont des choses plus intéressante à raconter que les employés de Disneyland.
De toute façon seul la réalité du terrain nous montrera l'efficacité de cette préparation. Je tiens quand même à préciser que ce n'est pas la première fois que Galthié va voir du côté des militaires : il l'a déjà fait en s'entraînant avec les équipes de rugby de l'armée en 2020.

Faitbien l'a annoncé.
TOURNOI versions 3 nous allons voir.

Personellement ce qui me fait apprécier le tournoi sont de beaux matchs de rugby, pas des gens qui sifflent leur equipe quand ca ne va pas et la supporte quand le soleil est au beau fixe

Tout cela c'est de la mauvaise com. Il faudrat être fort, très fort, pour battre l'Ecosse, le Pays de Galles, L'Irlande, l'Angleterre. Meme avec le calendrier qu'il faut. Et dans un an ce sera encore une autre histoire. On a eu peu de grands chelem, pas de CDM ,avec de grosses équipes... Penser que ce sera facile...

@p.coutin

Entièrement d'accord. Et l'Italie a beau être l'équipe la plus faible, elle est en progrès (avec notamment une ligne de 3/4 qui commence à bien fonctionner) et il ne faudra pas la prendre à la légère.
Cela dit, vu le niveau particulièrement relevé de l'ensemble des équipes, ce Tournoi promet. Et l'équipe qui le gagnera en aura d'autant plus de mérite.

  • Jaliber
    5790 points
  • il y a 3 mois

Un essai de Brice Dulin à la dernière minute à 14 contre 13* 😌
Nous sommes partis les favoris mais pas LE favori, toutes les équipes, Italie à part, sont dans la course.
Mais je vois d'un bon œil que la France commence un tournoi avec autant de pression. Après tout, c'est bien ce qu'il va se passer en 2023!

La Légion étrangère, la presse étrangère, c'est pour dédouaner le XV de France en cas de défaite ?

Woodward! Le mec qui a un avis péremptoire sur tout! a l'écouter, avant on ne parlait pas de défense. Ben voyons! Ah, ces Anglais, j'en ai mal au ventre de rire à les lire, ils nous prennent vraiment pour des perdreaux de l'année avec leur intox! Enfin, consolons nous car la France ONT le meilleur joueur du monde!? ( traduction Google ou Rugbynistère? )

Ils veulent surtout se délester de toute la pression pour mieux la mettre sur les épaules du XV de France.

L'Angleterre n'a jamais le droit de rater un tournoi et pour eux, ne pas gagner c'est rater.

L'Irlande aussi joue gros, ils ont aussi battus les Blacks et ils étaient plus en forme que contre les Bleus et n'avaient aucun absent de marque. Ils ont un statut à défendre et doivent tout autant confirmer leur renouveau que la France donc même s'ils se déplacent au PdG et en Angleterre ne pas gagner serait un échec

  • oc
    27789 points
  • il y a 3 mois
@Nicolas Sans Chaise

Sérieux , " ne pas gagner serait un échec " , j'adore !
Ceci dit , l'arbitrage aussi doit confirmer son renouveau , et il est censé être à contre
sens du " jeu " des Irlandais ...

@oc

? Qui a dit ça ?

  • oc
    27789 points
  • il y a 3 mois
@p.coutin

Moi !!!

@oc

On à quand même été bercé aux défaites françaises prometteuses ou encourageantes pendant de longues années avant ce renouveau, où rater n’était pas vraiment un échec, donc finalement ce qui va sans dire va beaucoup mieux en le disant…

  • oc
    27789 points
  • il y a 3 mois
@RCDcenter

C'est pas faux !

Ils nous refont le coup de la flagornerie...

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News