6 NATIONS. Des ailiers en folie : l'arme nucléaire de cette équipe d'Écosse
Sous les couleurs d'Edimbourg, Van der Merwe et Graham formaient déjà l'une des paires d'ailiers les plus dangereuses (et complémentaires) du vieux continent.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

À 3 jours d'un Ecosse - France qui sent la poudre, on a décidé de se pencher sur les ailiers des Scots. Van der Merwe et Graham, ça décoiffe !

Ces derniers temps, on a coutume de dire que la France possède probablement le meilleur duo d'ailiers d'Europe. Est-ce vrai, est-ce faux, là-dessus, chacun aura son mot à dire. Ce qui est sûr, c'est qu'avec les qualités athlétiques de Damian Penaud à droite ainsi que la hargne et l'instinct de finisseur de Villière de l'autre côté, les Bleus peuvent voir venir sur les extérieurs. À ce sujet, on ne cessera de répéter ô combien l'absence du Toulonnais de 26 ans face à l'Écosse est un coup dur pour les Bleus. L'Écosse qui, d'ailleurs, possède, elle aussi, des ailes d'aigle royal.

RUGBY. 6 Nations. Beauden Barrett bluffé par Gabin Villière et fan de Romain NtamackRUGBY. 6 Nations. Beauden Barrett bluffé par Gabin Villière et fan de Romain Ntamack

Car s'il y a bien un poste ou le XV du Chardon n'a rien à nous envier, c'est celui-là. D'un côté, les Scots détiennent ce qui est certainement le 3/4 le plus dominant physiquement de ce 6 Nations 2022. Merci la naturalisation et la musculation, certes, mais toujours est-il que Duhan Van der Merwe (26 ans) apporte vraiment une force de frappe que l'Écosse n'avait peut-être jamais eu derrière, depuis ses débuts fin 2020. Avec son physique de titan (1m93 pour 106kg), son raffut irréel, sa vitesse de course et son attrait pour dévorer les grands espaces, le grand blond détonne sur son aile : en 18 sélections, il a déjà planté 9 essais et mis plus d'adversaires sur les fesses qu'on ne peut en compter.

RUGBY. VIDEO. Le raffût de l’ESPACE de ’’Hulk’’ Van der Merwe face au JaponRUGBY. VIDEO. Le raffût de l’ESPACE de ’’Hulk’’ Van der Merwe face au Japon

De l'autre côté du terrain, son homologue possède la même chevelure blonde que lui, compte à peu près les mêmes stats aussi (11 essais en 25 capes)... mais lui rend 17 centimètres et une vingtaine de kilos. Pourtant, Darcy Graham n'a rien du faire-valoir de Van der Merwe. Si le Sud-Africain d'origine attire sur lui tous les feux des projecteurs du fait de son physique irréel et parce qu'il arrache la pelouse lorsqu'il déboule dans son couloir, Graham a toujours autant marqué que lui, ou presque, et brille peut-être même plus que son compère, mais dans un style complétement différent. Avec ses appuis courts, son centre de gravité extrêmement bas et sa solidité sur l'homme, l'ancien septiste est tout simplement insaisissable. Lorsqu'il ne les met pas dans le vent sur un coup de rein démoniaque, l'enfant d'Hawick rebondit inlassablement sur ses adversaires telle une boule de flipper. 

6 Nations. Ecosse. Darcy Graham un feu follet à surveiller pour les Bleus6 Nations. Ecosse. Darcy Graham un feu follet à surveiller pour les Bleus

Et si lors de la 1ʳᵉ journée du Tournoi, les Écossais ont fini par faire chuter l'Angleterre à Murrayfield (20 à 17), ils le doivent en grande partie aux efforts jamais comptés de leurs deux larrons en foire. Tout au long de la partie, Van der Merwe comme Graham n'avaient cessé de harceler le premier rideau anglais, lui causant 1000 soucis. Il y a deux semaines à Cardiff, c'est le second nommé qui faisait parler ses qualités de finisseur pour remporter son duel face au prodige Rees-Zammit et inscrire le seul essai des siens. Bref, vous l'aurez compris, en Écosse, en plus des inévitables leaders comme Hamish Watson, Finn Russell ou Stuart Hogg, les armes létales de cette équipe se trouvent sur les ailes. Et ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'en l'absence de Gabin Villière, le staff des Bleus aurait choisi de décaler Yoram Moefana en numéro 11. Histoire de verrouiller toujours plus les couloirs...

VIDEO. Quand Van Der Merwe crucifiait la France, l’essai de l’année selon un média écossaisVIDEO. Quand Van Der Merwe crucifiait la France, l’essai de l’année selon un média écossais

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • gjc
    10512 points
  • il y a 2 mois

Graham est en grande forme, mais Penaud aussi. Moefana est probablement un meilleur défenseur que van der Merwe. Je trouve ça assez équilibré.

Pour moi le plus grand danger viendra du jeu au pied de Russell et Hogg. Ils risquent de viser Jaminet qui n'a pas été très serein sur ballons hauts et Moefana qui n'est pas un grand habitué de l'aile.

  • oc
    27916 points
  • il y a 2 mois
@gjc

Mais qui t'a donné ces ailes ?

Pas de panique... Certes les Ecossais ont une superbe équipe, avec des joueurs de talent, mais nous aussi. Nous avons un système défensif bien huilé, qui a pour but d'enfermer l'adversaire dans un entonnoir et nul doute que nous y arriverons même face à l'armada offensive Ecossaise. Il faudra par contre être vigilant dans notre dos. Russell va très certainement envoyer des petits coup de pied derrière nos centres pour les éviter. Notre troisième ligne et Dupont vont devoir rester lucide, car ça ne va pas être du tout le même match que face aux Irlandais.
Mais je reste confiant, nous avons cette force d'adaptation qui nous a fait défaut sur la dernière décennies.

  • oc
    27916 points
  • il y a 2 mois
@MrBrooks

Tu parles bien , pour un Ecossais !

@oc

Tu ne crois pas si bien dire... J'ai une terre en Ecosse, sur laquelle je n'ai jamais posé le pied cependant. 😄

Mettons Paul Willemse à l'aile, il est le seul capable de l'arrêter.

  • oli 30
    8745 points
  • il y a 2 mois
@RUGBYDEOUF

Macalou aurait été intéressant

Ce Graham est vraiment un joueur en or.

Un Golden Graham

Graham a un profil à la "Villière", très rugueux en défense. Son duel avec Moefana va être intéressant.

@Timmaman

Bon pour que la France perde, il faut qu'elle déjoue ou que l'ambiance la plombe. En dehors de Hogg, qui est diabolique, ou l'Ecosse peut-elle rivaliser ? En mêlée ? non, en puissance physique ? pas le début. En touche : oui. En 6 7 8 ? non. La charnière : non plus. Au centre ? non. Aux ailes : oui. A l'arrière et aux poteaux : définitivement. Si N'Tamack vient aider Jaminet ça devrait aller sous les chandelles (Il y en aura 8, 10 ?) Sur le banc : pas une seconde?
Alors il leur reste vraiment quoi ? Leur courage infernal, leur vivacité, Hogg, et le public magnifique. Je dirais leur fierté nationale.
C'est l'occasion pour l'EDF de faire un match solide, maitrisé, peut être un peu moins dominateur au début, mais présent 80 mn. Et ne pas croire qu'avec 15 points d'avance, c'est gagné. Car avec 15 points de retard à la 60eme, ils deviennent fous. Mais je ne vois pas comment ils peuvent réellement rivaliser, si on contrôle le jeu et le tempo, et ça tombe bien car c'est précisément là notre axe de travail. Je suis plus inquiet en pensant à l'Angleterre...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News