6 Nations. Ecosse. Darcy Graham un feu follet à surveiller pour les Bleus
L'ailier écossais Darcy Graham a été l'un des dangers de son équipe face au Pays de Galles.
Titulaire face au Pays de Galles, Darcy Graham a rappelé à son monde qu'il restait l'un des principaux dangers de son équipe. Face aux Bleus, il essaiera de rééditer pareille performance.

De sa moue enfantine, son mètre 76 pour 84kg, Darcy Graham étonne. Un gabarit de poche serait-on tenté de dire pour un rugby moderne habitué à former des mastodontes, où l'apparition de joueurs dépassant le quintal est devenue monnaie courante. Au sein d'une équipe d'Ecosse qui semble retrouver de sa superbe, l'ailier d'Edimbourg, 23 ans, fait partie de cette jeune génération insouciante qui semble redonner de l'allant à un XV du Chardon, qui n'avait de piquant que le nom. Car depuis quelques mois, voire quelques années sous la houlette de Vern Cotter et aujourd'hui Gregor Townsend, l'Ecosse est redevenue une équipe dangereuse, capable de battre n'importe quelle formation sur la scène internationale. En témoigne sa récente victoire à Twickenham, lors de la première journée du Tournoi des 6 Nationschose qui n'était plus arrivée depuis 38 ans. Darcy Graham lui n'était pas sur la feuille de match, l'entraîneur écossais lui préférant le surpuissant Duhan Van Der Merwe ou l'expérimenté Sean Maitland. Mais quand ce dernier, devait renoncer au match contre le Pays de Galles, Greg Townsend n'a alors pas hésité à faire appel à son virevoltant ailier, qui possède malgré son jeune âge un CV intéressant, avec une expérience du Tournoi non négligeable. Il était notamment de la partie lors de cet incroyable match nul en Angleterre (38-38) où il avait franchi la ligne lors de la troisième réalisation écossaise. Il fut également du voyage, lors de la dernière Coupe du Monde au Japon

La mobylette Graham met le feu à la défense russe pour le festival offensif de l'Ecosse [VIDÉO]La mobylette Graham met le feu à la défense russe pour le festival offensif de l'Ecosse [VIDÉO]Dans un tout autre registre que son compère de l'autre aile, Van Der Merwe étant un joueur basé sur la puissance, Graham profite de son centre de gravité assez bas pour jouer de ses appuis déroutants. Sa vitesse fait de lui également un adversaire redoutable et redouté. En témoigne sa performance XXL en Coupe du Monde contre la Russie -certes une équipe qualifiée de'' seconde zone''-, relançant chaque ballon, et franchissant à maintes reprises le premier rideau d'une équipe à la dérive. C'est également un chasseur d'essais hors pair. Face aux Gallois malgré la défaite, il a impressionné et a su tirer son épingle du jeu. D'abord, c'est lui qui est à la conclusion d'un superbe essai, à la réception d'un petit coup de pied bien senti de son demi de mêlée Ali Price, portant son total à 8 en 16 apparitions sous le maillot frappé du chardon. Surtout, il a égayé un Murrayfield tristement vide, dans son couloir, échappant à plusieurs reprises aux défenseurs gallois, dans sa faculté à se jouer dans les petits périmètres et à se défaire d'eux par ses appuis.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Cet article est financé par les adhérents, sans qui il n'aurait pas pu être publié. Vos adhésions nous ont permis de mobiliser plusieurs personnes pour cette publication. Vous pouvez y accéder et débloquer toutes les fonctionnalités des adhérents en nous soutenant !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ce feu follet n'ira pas en Charente-Maritime, adieu La Rochelle.

@lelinzhou

Darcy avec La Rochelle : quid du contrat de confiance !

@Garou-gorille

Tu as du Malle avec adieu La Rochelle et le Le Feu follet ?

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
Ecrit par vous !
Transferts
News
News
News
Vidéos
News