Top 14 - Les méthodes de recrutement de l'Aviron Bayonnais provoquent la colère d'un petit club
Le petit club espagnol se bat avec ses armes. Crédit photo : @hernanirugby

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L’équipe d’Hernani n'a pas apprécié la manière dont la section amateur de l’Aviron Bayonnais a tenté de recruter trois de ses cadets.

Voir ses jeunes talents partir vers d'autres équipes pour des raisons sportives et financières fait partie de la vie des clubs. Et les plus petits d'entre eux ne peuvent généralement pas y faire grand chose. C'est également vrai lorsqu'on s'appelle Brive et qu'on évolue en Top 14. Mais pour une formation comme le Hernani CRE, pensionnaire de la première division espagnole et plus petit budget du championnat, il en va de la survie du club. En effet, sans une équipe cadet alignée, il risque la rétrogradation. Or, dernièrement, la section amateur de l’Aviron Bayonnais a recruté deux joueurs de première ligne et tenté d'en attirer un troisième.
Top 14 : le CA Brive Corrèze est-il condamné à se faire piller par les grosses écuries ?
Ce n'est pas tant le fait que Bayonne ait jeté son dévolu sur trois de ses joueurs qui déplaît au président d'Hernani, c'est même plutôt flateur de voir des éléments formés au club être solicités. Non, ce qui met Juan Rodriguez Luburu en colère, c'est la manière dont le recrutement s'est déroulé. Ce dernier aurait été prévenu par les familles des joueurs avant de recevoir une copie d'un mail adressé à la Fédération espagnole concernant l'un d'entre eux, comme le rapporte Sud Ouest. S'il a tenté d'avoir des explications auprès du président de l'association de Bayonne, Jean-Paul Champres, il n'a eu pour réponse qu'un simple SMS : "on a fait ça parce qu'on sait qu'il n'y aura pas de conséquences pour vous". Juan Rodriguez Luburu n'hésite pas à parler de "mépris" dans un communiqué publié surFacebook.


S'il ne cherche pas à retenir ses jeunes, il aurait aimé que le voisin basque fasse preuve de plus de finesse.
"Que diraient-ils à Bayonne, si on venait leur prendre toute une première ligne sans être consulté ?" Depuis, Juan Rodriguez Luburu a adressé un courrier à l'Aviron Bayonnais Rugby Amateur pour avoir des explications sous peine ne pas signer les lettres de sortie des joueurs. Pour Jean-Paul Champres, le recrutement s'est déroulé "en toute transparence sous l'égide de la Fédération d'Euskadi." Si le Hernani CRE ne récupérera pas ses joueurs, il aimerait au moins que l'Aviron fasse un geste en envoyant ses techniciens pour animer des entraînements ou bien des joueurs Espoirs en tutorat pour prêter main forte à l'équipe première. "Une sorte de formule gagnant-gagnant". Sud Ouest indique qu'une rencontre entre les deux présidents est prévue mardi.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

nan mais les mecs utilisent du comic sans ms pour leur club...

  • Pupuxe
    4649 points
  • il y a 3 ans

C'est pas bien ça. Non pas bien du tout.

  • ced
    100028 points
  • il y a 3 ans

certains se réveillent d'un long sommeil.
il y a belle lurette qu'on ne fait plus de courbettes en croisant son voisin, chacun pour soi, rien à foutre de l'autre, d'où l’intérêt de bien choisir ces copains, les vrais, ceux qui te regardent en face et qui n'ont pas besoin de parler pour te dire se qu'ils pensent.

Ceci se pratique partout et depuis trop longtemps....Peut-être convient-il de légiferer différemment pour pacifier les rapports entre Clubs....J'y vois 2 voies possibles...
La 1ère pour sortir du Carcan dominant/dominé et de l'hégémonie du Club elite sur son territoire consisterait à fonctionner tel que ça existe en Gaudermen en Structures de Bassin jusqu'en Crabos compris...Cela permettrait de voir + de Joueurs au niveau Elite (notamment ceux qui se révèlent un peu + tard) sans obliger les Familles à faire un choix cornélien de rupture, ni vider le Formateur de sa substance (on économise aussi les moyens alloués à Taddéi & cie qui ne sont jamais que la photocopie des Clubs Elite)....
La 2ème voie consisterait à la mise en Place de la Bi-Licence...Le Joueur reste Licence Blanche dans son Club d'origine, mais B/J dans le Club Elite (je dirais 2 voire 3 ans pour Blanchir)....On court-circuite le système tutorat ayant limite dans le temps...Mms avantages que pour les Bassins + de Joueurs assimilables au Haut-niveau, moins de problématiques Couleurs de Licences chez les amateurs...Je ne suis pas pour la financiarisation du système, car, à ce moment là, le gros Club pourra piocher sans vergogne se cachant derrière l'eventuelle + value que pourrait percevoir le Club d'Origine...Le taux d'accession au haut niveau étant tellement faible qu'en réalité pour de tps en tps toucher une pécadille, les Clubs amateurs formateurs se trouveraient vidés de toutes leurs substances....C'est ce que propose le candidat BL à la présidence de FFR........

  • PIPIOW
    41178 points
  • il y a 3 ans

et oui meme en cadet il faut mettre en place un systeme d indemnisation du club formateur
parce que s il faut l entraineur des cadets de bayonne va meme pas les faire jouer

Et dans quelques années, certains diront qu'ils ont été formés à Bayonne ^ ^

  • AKA
    48716 points
  • il y a 3 ans

Eh oui à Bayonne il n' y a pas que les fêtes et le Vino Gregio dans les tribunes...

malheureusement ce genre de choses arrivent aussi en France, a toulouse c'est très fréquent

  • cahues
    119402 points
  • il y a 3 ans

Les dérives a vitesse grand v de ce sport entre le rugby amateur et professionnel." on a fait ça parce qu'on sait qu'il n'y aura pas de conséquences pour vous". un peu choquant le texto

On peut dire ce qu'on veut du football, mais, au moins, la FIFA a pris le taureau par les cornes et a légiféré sur les mutations de jeunes joueurs vers des clubs plus huppés. A quand la même chose avec World Rugby?

@Kilkenny

oui le rugby repete sans arret quíl est mieux que le foot mais, en realite, on serait bien inspire de suivre les memes regles que le foot que ce soit au niveau des jeunes, des tranferts, des competitions internationales

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News