VIDEO. Espoirs. Le Racing-Métro titré aux dépens du Stade Toulousain grâce au triplé de Dupichot

VIDEO. Espoirs. Le Racing-Métro titré aux dépens du Stade Toulousain grâce au triplé de Dupichot
Espoirs. Le Racing-Métro titré face au Stade Toulousain.
Eliminé en Top 14, le Racing-Métro s'est offert un titre chez les jeunes. Les Espoirs ont en effet battu le Stade Toulousain du côté de Saint-Yrieix-la-Perche. Si le Racing-Métro et le Stade Toulousain n’auront pas l’occasion de s’affronter sur la pelouse du Stade de France cette année, les deux clubs se sont tout de même retrouvés en finale cette saison chez les jeunes. Un choc programmé ce dimanche du côté de Saint-Yrieix-la-Perche et de son stade Albert Bordes, qui a vu l'équipe Espoirs du Racing enchaîner avec un deuxième titre après celui acquis l’an passé. Promus en Poule Élite 1 en septembre, les jeunes franciliens ont en effet pris la mesure de leurs homologues à la faveur d’une très belle première mi-temps.

Laquelle a été marquée par le triplé de l’ailier Louis Dupichot. Après l’ouverture du score par Pourteau pour Toulouse, le numéro 11 s’est offert un joli slalom dans la défense toulousaine derrière une bonne inspiration de son demi de mêlée petit côté. Il doublera la mise dix minutes plus tard grâce à un coup de patte inspiré de Javaux dans l’en-but, avant de s’offrir un troisième essai avant la demi-heure. Malgré une certaine domination, notamment devant, le Racing n’a pas réussi à distancer ses adversaires, le puissant Christopher Tolofua réduisant la marque après le drop de Bessaguet (22-16).

Le second acte a quant à lui été beaucoup moins animé. Si le capitaine toulousain Verduy a bien tenté de mener la charge en partie de partie, le passage à l’heure de jeu a été fatal aux siens. Une pénalité et un drop en l’espace de quelques instants pour le Racing par Robinson et Javaux avaient fait la différence. Ce dernier rajoutera trois nouveaux points avant la sirène pour parachever ce succès 31-21.

Crédit vidéo : Racing Metro 92

La composition du Racing-Métro :

Robinson
Malyon– Dussartre – Dumez – Dupichot
Magnaval – Javaux
Voisin – Barba – Maurouard
Chapon – Kolaï
Vartanov – Leroy – Gomes Sa

Remplaçants : Valette, Robin, Paul, Godener, Chauveau, Chouvet, Dubourdeau, Maïau

La composition du Stade Toulousain :

Pourteau
Billard – Brioux – Biraveau - Farah
Bessaguet – Nabias
Camara – Tuinukuafe – Verdy
Maka – Gaillard
Tafili – Tolofua – Neti

Remplaçants : Verlet, Ramonjiarivony, Thévenot, Evard, Loquet, Dufour, Servantes