VIDEO. Top 14. Rory Kockott, de joker médical à véritable enfant du pays à Castres
Rory Kockott aime sa vie à Castres.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le Sud-Africain d'origine Rory Kockott s'est construit une famille en France. A la fin de sa carrière, il ne compte pas quitter Castres.

Cette semaine, Rory Kockott a prolongé d'une saison supplémentaire avec le Castres olympique. Un dernier tour de terrain avant de raccrocher les crampons et d'intégrer le staff de la formation tarnaise. Il ne pouvait en être autrement pour ce joueur qui a marqué l'histoire du CO. Débarqué en 2011 comme joker médical en provenance du Super Rugby, le demi de mêlée est devenu un cadre du Castres olympique. "Il est rapidement devenu le grand monsieur des grands événements", se souvient Matthias Rolland. En 2013, il a porté le CO vers un Brennus à l'issue d'une formidable saison. Cinq ans plus tard, il ajoutait un second titre à son palmarès. Mais Kockott ce n'est pas qu'un joueur pénible sur le pré et un compétiteur. "Au-delà de son palmarès sportif, ses facultés à s’intégrer à notre club et à notre ville, sa maîtrise parfaite de notre langue, sa capacité à communier avec notre public et son exigence professionnelle en font un sportif et un homme à part dans l’effectif et désormais dans l’histoire de notre club."POINT TRANSFERTS. Dernière saison pour Kockott, Boughanmi courtisé, Marchand prêté à Lyon ?POINT TRANSFERTS. Dernière saison pour Kockott, Boughanmi courtisé, Marchand prêté à Lyon ?En parallèle de sa dernière saison de joueur, le Sud-Africain d'origine devenu international tricolore suivra une formation qualifiante d’entraineur et en apportera "sa contribution à la stratégie mise en place par l’encadrement sportif." Il y a un an, le Castres olympique lui avait consacré un reportage. On y découvre un homme très attaché au club, mais surtout à la région et à ses habitants. "C’est une grande satisfaction pour moi d’accompagner jusqu’à son terme la carrière du sportif de haut niveau et de l’homme remarquable qu’est Rory Kockott, bien loin des clichés véhiculés par certains observateurs en raison de son caractère affirmé et son tempérament parfois fougueux", a commenté Pierre-Yves Revol via le site officiel du club. De son côté, Kockott se souvient : "Mon intégration au CO en 2011 a été pour moi un défi autant sur le plan personnel que sur le plan professionnel. Poursuivre ma carrière au sein du club afin de dépasser encore les objectifs fixés est toujours ma plus grande ambition."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Chaque fois que je vois son avant bras je me dis qu'il à toujours été célibataire !!!

@math1907

On peut être champion et s'entrainer avec assiduité...

Et son faux départ au RCT, on en parle ? 🙂

@Jonathan Sextoy

il n'aurait pas été mal au RCT avec les fadas du coin

@Jonathan Sextoy

Et de Nalaga ? 😛 😜

@Jonathan Sextoy

Moi, un mec qui a réussi à faire rager Mourad; je dis respect !

@MARCFANXV

Je crois que dans sa carrière, sur et en dehors du terrain, il n'a pas fait rager que Mr Boudjellal (je ne le connais pas personnellement, donc je ne l'appelle pas par son prénom, question de respect...)

@Jonathan Sextoy

Tu as raison. Je suis arrivé à un âge canonique où, pris dans l'euphorie d'essayer de se fendre d'un bon mot (en l'occurrence moyenass) et de peur de perdre le fil on va au plus simple pour désigner son prochain. J'essayerais de faire mieux la prochaine fois promis...
Ps / Tu t'es trompé sur ton pseudo, Sexton c'est avec un N à la fin pas un Y...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
Transferts