VIDEO. Top 14. Romain Ntamack sur les traces de Christophe Deylaud
Christophe Deylaud regarde d'un œil attentionné la carrière d'Ntamack.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Aujourd'hui ouvreur du Stade Toulousain, Romain N'tamack s'inscrit dans la lignée des grands 10 du club. Notamment un certain Christophe Deylaud.

On n'en finit plus de le décrire comme l'un des futurs grands ouvreurs des années à venir, s'il ne l'est pas déjà. Titulaire au sein du XV de France, du haut de ses 21 ans et numéro 10 dans le dos, Romain Ntamack impressionne de par son assurance, et sa faculté à être insensible à la pression. Dans la ville rose, le jeune joueur perpétue la tradition des grands numéros 10 ayant portés le maillot rouge et noir. Sur France 3, dans l'émission Rugby Magazine, Ntamack est revenu sur le passage et l'influence de ses illustres aînés, tout en clamant l'amour pour son poste et les responsabilités que cela engendre : ''C'est un lourd héritage à porter d'être numéro 10 du club, parce que de grands ouvreurs sont passés avant moi comme Christophe Deylaud, Fred Michalak ou Yann Delaigue. C'est le poste que j'aime parce qu'il y a énormément de responsabilités''.Il y a 25 ans, Deylaud établissait un record face à Castres en finale [VIDÉO]Il y a 25 ans, Deylaud établissait un record face à Castres en finale [VIDÉO] 

Des responsabilités assumées, comme le faisait Christophe Deylaud en son temps, demi d'ouverture du Stade Toulousain des années 90, reconnaissable parmi des milliers, pour sa façon atypique de buter dos aux poteaux. L'ancien joueur aux 16 sélections avec les Bleus reste l'une des références au poste. Ntamack poursuit : ''Il avait une frappe propre à lui mais très efficace parce qu'il n'en ratait pas souvent. J'ai grandi avec ces joueurs-là dans les vestiaires. Christophe c'est un joueur qui a marqué l'histoire du rugby, de notre club également. Quand on parle du Stade Toulousain on parle forcément de Christophe''. Une admiration et un joueur dont s'inspire aujourd'hui Ntamack. De 35 ans son aînée, Deylaud ne tarit pas d'éloges sur l'actuel joueur du XV de France, tout en le mettant en garde sur la suite de sa carrière. Toujours pour France 3 il poursuit : ''Il fait partie des 3-4 meilleurs ouvreurs mondiaux aujourd'hui. À lui de ne pas brûler les étapes. Mais je crois qu'il a la tête sur les épaules, et je pense qu'Emile saura remettre les choses à l'endroit si ça ne va pas.''

Aujourd'hui manager de Blagnac, Christophe Deylaud avait failli rejoindre le staff du Stade Toulousain sous la houlette d'Ugo Mola. Mais le président n'était pas de cet avis. Désormais, il regarde d'un oeil attentif les performances de Romain Ntamack, l'un de ses successeurs sous la tunique toulousaine. Et doit lui souhaiter, une toute aussi belle carrière. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

" Romain Ntamack sur les traces de Christophe Deylaud"
Il veut aussi devenir caractériel ?

Deylaud , quel caractère ! Vu sa taille , il compensait par une hargne terrible en défense...De tous ses titres de gloire , je retiendrai l'année 94 , le titre avec son club et une tournée en NZ avec l'essai "du bout du Monde"...

@pascalbulroland

Oui sacré défenseur et de surcroit solide. Je me souviens d'un match à Bourgoin sous les couleurs d'Agen. Un tout jeune troisième ligne aile qui fera après une gentille carrière (SC) lui mais une cartouche monstrueuse (avec vigueur et juste ce qu'il faut de "dans le mouvement" !) et Deylaud de se relever illico, tendant la main à celui qui venait de le chopper pour l'aider à se relever ! La classe quôa..

Deylaud grand ouvreur avec son mètre 75?

mon cher Christophe, toujours une petite pique à adresser 😉

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News