VIDEO. RUGBY. 1985, le titre qui a tout changé pour le Stade Toulousain ? Découvrez le film de cette folle saison
1985, une année mémorable pour le Stade Toulousain. Crédit image : Mêlée à 5
Le Stade Toulousain n'a pas toujours dominé le rugby en France et en Europe. Découvrez à travers ce documentaire comment la saison 1984-1985 a tout changé.

Vos Matchs de Rugby Toulon/Toulouse et Castres/La Rochelle à quelle heure et sur quelle chaîne ?Vos Matchs de Rugby Toulon/Toulouse et Castres/La Rochelle à quelle heure et sur quelle chaîne ?Si aujourd'hui le Stade Toulousain fait figure de référence en France et en Europe, cela n'a pas toujours été le cas. Durant sa longue histoire, le club rouge et noire a connu de longues périodes de vaches maigres. Après avoir glané cinq titres dans les années 20, il a fallu attendre vingt ans pour revoir Toulouse remporter le championnat de France. Mais après cette finale contre Agen en 1947, plus rien à nouveau... pendant 38 ans jusqu'à cette fameuse saison 1984/1985. Une épopée qui a marqué les joueurs mais aussi toute la ville. A l'époque, Toulouse n'était pas l'équipe dont le monde parlait, il y avait eu cette finale en 1980 perdue 10 à 6 contre Béziers. Mais le club référence, c'était justement l'ASB avec 11 titres en 15 finales jouées. Mais cette année 1985 va véritablement marquer la fin d'une ère et le début d'une autre dans le rugby hexagonal. C'est l'objet de ce documentaire réalisé par le média Mêlée à 5.Retour en arrière sur la finale Toulouse - Toulon de 1985Retour en arrière sur la finale Toulouse - Toulon de 1985"Moi je suis né en 2000 et j'ai toujours vu Toulouse gagner dans le championnat de France ou en Coupe d'Europe, explique Anthony Lancien, co-auteur avec Gabriel Moreau Stone, du film intitulé sobrement, 1985. Depuis le début du 21e, le Stade Toulousain a en effet cumulé six Brennus et quatre coupes d'Europe. "Quand on a vu que Toulouse n'avait rien gagné entre 1947 et 1985, on s'est dit que c'était une "anomalie"." Ils ont donc fouillé dans les archives. "Leur parcours a été incroyable avec une victoire sur Béziers, double champion de France, en quart de finale, 21 à 0. Et puis une finale qui est considérée comme l'une des plus belles de l'histoire". Il est vrai que ce match remporté contre Toulon 36 à 22 après prolongations est ancré dans la mémoire des supporters. Mais on oublie facilement par quoi est passé Toulouse pour en arriver là. Et surtout, ce que ça a changé pour ce club.

Mêlée à 5 est donc parti à la rencontre des acteurs de l'époque, les Guy Novès, Serge Gabernet, Érik Bonneval, Albert Cigagna, Denis Charvet ou encore Claude Portolan, sans oublier Jean-Claude Skrela et Pierre Villepreux et Jean Fabre, le président qui a changé le visage du Stade Toulousain. "Il a fallu plusieurs mois pour récolter leurs témoignages", et autant de semaines pour faire le montage. Mais ça valait le coup. Malgré les années, les souvenirs sont encore très vivaces dans les mémoires. Les anciens joueurs et entraîneurs ont été marqués par la ferveur de supporters durant cette folle épopée. Un documentaire à la fois riche et instructif pour les anciens comme pour les jeunes supporters sur une période qui a changé le visage du club le plus titré d'Europe.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est probablement l'une des finales les plus magnifiques à ce jour.

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Transferts
News
News
News
Transferts
Transferts
Transferts