VIDEO. La frustration de Dan Biggar après un énième appel à l'arbitrage vidéo lors d'UBB - Ospreys
Ospreys : Dan Biggar s'explique avec Luke Pearce.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Dan Biggar s'est montré passablement énervé après un appel à l'arbitrage vidéo qui lui a fait retirer un coup de pied de transformation.
Luke Pearce serait-il fan de Dan Biggar et de sa désormais culte Biggarena ? Les fans des Ospreys se le demandent encore. Ce week-end, les Gallois se déplaçaient en France pour affronter l'Union Bordeaux-Bègles. Jusque-là, rien à signaler si ce n'est la belle victoire de l'UBB et les premiers pas d'Adam Ashley-Cooper sous le maillot girondin. Sauf qu'un fait de jeu a marqué la rencontre, agaçant particulièrement... Dan Biggar.

A la 52e minute de jeu, Eli Walker est à la conclusion d'un beau mouvement de son équipe et plonge dans l'en-but. Monsieur Pearce valide l'essai et Biggar s'installe tranquillement pour passer deux points supplémentaires, à un moment clé de la partie. Mais au moment où Biggar prend son élan et s'apprête à taper dans le cuir, l'arbitre siffle pour lui dire de ne pas tirer. Trop tard : le ballon s'élève dans les airs et atterrit entre les perches. Sauf que l'Anglais tient bon, et pour cause : on lui signale dans son oreillette que l'essai de Walker n'est peut-être pas valable. L'appel à la vidéo est donc nécessaire, même si Pearce "comprend la frustration de Biggar".

Après vérification, le ralenti montre bien que Walker ne sort pas des limites du terrain au moment d'aplatir. Et Biggar peut s'élancer. Problème : cette fois-ci, il rate la cible, et ce sont de points précieux qui s'envolent, malgré une double Biggarena pour le prix d'une.

Crédit vidéo : Rugby Banter Page

Côté terrain, l'UBB s'est imposée 33-27 en décrochant le bonus offensif avec des essais signés Rey, Botha, Guitoune et Lesgourgues.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'estime pour ma part que l'arbitre de champs étant le dernier disant, il doit aussi être le premier. S'il siffle alors l'essai y est et point barre. On a trop vu de revirement de situation en CdM parce que le réalisateur repassait le ralenti sur l'écran géant. Ici c'est une faute de l'arbitre vidéo!

Si l'arbitre de champs ne sait pas il fait appel à ce dernier. Sinon il confirme sa vision des choses avec le sifflet.

2pt ce n'est pas rien, et dans certains matchs, au delà d'un écart conséquent à la fin, c'est aussi une source de motivation ou démotivation pour les joueurs.

  • ced
    100323 points
  • il y a 4 ans

l'arbitre est juste à côté, il n'hésite pas un instant et accorde l'essai. c'est tout, point barre, il n'y a aucun doute.
sur ce genre d'action il n'y a aucune raison de faire appel à l'arbitrage vidéo, on en abuse beaucoup trop.

@ced

Certes il est juste à coté et pour lui il y a essai, pas de doutes.
Mais quand un autre arbitre, qui a accès a différent ralentis, sous plusieurs angles te dit dans l'oreillette qu'il pourrait y avoir quelque chose... je comprends qu'il doute.

La solution serait peut-être de faire une règle qui autoriserait a re-tenter la transformation si le joueur a été "dérangé" par le coup de sifflet et dans le cas contraire, si la transformation était bonne, la garder même pour après la vidéo?

C'est quand même assez lamentable, on ne devrait pas voir ce genre de choses arriver, l'accès à la vidéo devrait être repensé.

@Glas.Wegian

D'accord avec toi Gd Sachem.

D'autant que la règle de l'arbitrage video me paraît injuste :
Par exemple lorsqu'un essai est marqué l'arbitre peut remonter au départ de l'action pour vérifier s'il n'y a pas eu une faute (obstruction, tirage de maillot, ...) .Si la même action se termine par une pénalité en face des perches suite à une faute de la défense, on ne fera pas appel à la video.

Autre incohérence : les jugements suite video entre sévérité (on ne voit rien donc pas d'essai) et laxisme (Mitchell, Vaamahina, ..).


C'est le grand écart entre le jeu courant (interprétation de l'arbitre en temps réel) et la video (nombreux plans au ralenti avec des jugements au millimètre) .Il est difficile de trouver une bonne règle d'utilisation de la video .Les instances devront s'y pencher plus sérieusement pour trouver la moins mauvaise.

@Glas.Wegian

"l'accès à la vidéo devrait être repensé" certes, mais comment ? Quand l'arbitre demande la vidéo trop souvent ça gueule, quand il accorde un essai qui n'y est pas, ça gueule.

Ces limites de la vidéo avaient été signalées avant son introduction : autoriser un peu de vidéo c'était risquer d'en vouloir de plus en plus jusqu'au jour où il y en aurait trop. C'est exactement ce qu'il se passe : au début on avait limité son utilisation à l'en-but mais on arrivait à des situations ubuesques où tout le monde voyait à la vidéo un en-avant juste avant l'en-but mais où l'essai était quand même accordé. Alors on a dit "dans l'en-but et les 5 m". Mais en regardant ce qu'il se passait dans les 5 m, on a vu des fautes qui se produisaient à 5,1 m. Alors on a dit "jusqu'à deux temps de jeu en arrière". Et c'est sans fin.

  • Piekx
    7190 points
  • il y a 4 ans

L'article ne raconte pas toute l'histoire, car l'arbitre a plus que compensé par la suite.
En effet, Guitoune s'est vu refuser un essai sur interception au prétexte qu'il était hors jeu, alors que ça n'était pas le cas.
Il aurait pu le laisser marquer et demander à l'arbitre vidéo de vérifier sa position au départ de l'action. Mais il a fait le contraire, il a refusé l'essai et le ralenti diffusé juste après à montré qu'il n'y avait rien.
Biggar a fait un match énorme, mais a été insupportable à influencer l'arbitre toute la rencontre (et ça a marché en plus).

@Piekx

Essai refusé à Guitoune pour en avant volontaire. On n'avait pas compris au stade, mais avec le replay du match, l'arbitre explique bien cela. Après est-ce que c'était une tentative d'interception ou un anti-jeu volontaire, l'arbitre a pris ses responsabilités on ne peut que respecter.

  • FDB
    13625 points
  • il y a 4 ans

Je comprends le fait que l'arbitre ait sifflé avant le coup de pied, mais je ne sais pas ce que j'aurais fait à sa place.
Franchement, c'est dur pour le buteur de devoir retaper un coup de pied difficile et qui passe.

  • AKA
    49495 points
  • il y a 4 ans

Pitoyable! Si çà avait été dans l' autre sens on en aurai entendu parler!

@AKA

On en aurait surtout entendu parler si ça avait eu une incidence sur la fin du match.
Là, c'est pas le cas.

  • mche
    150690 points
  • il y a 4 ans

Ce n'est pas la 1ère fois que l'arbitre TMO se plante mais, dans un cas comme celui-là, il me semble que la tranformation n'aurait pas dû être retapée. Je ne sais pas si c'est à l'appréciation de l'arbitre ou non. Qu'en penses-tu Dédé?

A rapprocher de mon post sur l'arbitrage en ProD2.
Un arbitre d'en but aurait suffit et accélérer le jeu.

@garcon63

"accéléré"
Pour le coup c'est moi qui suis allé trop vite.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News