VIDEO. Avant l'élève Kolbe, il y avait le maître Steyn et son drop monumental
La légende raconte que depuis il n'y a plus aucun pigeon qui survole le Michelin, par peur de se faire shooter.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Avant Cheslin Kolbe, il y avait François Steyn. Les deux étant adeptes des coup de pieds de mammouth.

Au cours de la finale de Top 14 remportée par le Stade Toulousain, Cheslin Kolbe a (encore) impressionné son monde. Le champion du monde sud-africain a montré qu’il pouvait aider son équipe autrement qu’en se rendant à dame. Son drop de 50 mètres avant la mi-temps a participé à cette impression de sérénité toulousaine, qui leur a permis de prendre le dessus sur La Rochelle. Mais il n'y a pas encore si longtemps, les coups de pieds de mammouth étaient déjà sud-africains. Rappelez-vous, François Steyn en est le maître. Lors de son passage avec le Racing 92, il avait impressionné en barrage de Top 14 face à Clermont.

VIDEO. Top 14. MONSTRUEUX ! Le Drop de 50m de Cheslin Kolbe en finale !VIDEO. Top 14. MONSTRUEUX ! Le Drop de 50m de Cheslin Kolbe en finale !

C’était le 07 mai 2010 et le Racing n’était pas tout à fait le rouleau compresseur que l’on connaissait aujourd’hui. Tout juste promu en début de saison, les Racingmen avaient réussi à se qualifier pour les phases finales au nez et à la barbe de grands clubs comme le Stade Français ou le Biarritz Olympique. Un barrage au Michelin se profilait alors pour les Franciliens. Malheureusement, ils ne résistent pas aux Auvergnats qui remportent deux semaines plus tard le premier titre de champion de France de leur histoire. Mais LE fait du match, c’est ce drop du (déjà) champion du Monde François Steyn à la 62ème minute. Un balle de fusil digne des meilleurs snipers qui parcourt un peu moins de 60 mètres pour atteindre sa cible dans le plus grand calme.

Tous deux champions du Monde en 2019, serait-il possible que François Steyn ait donné le secret de son puissant coup de patte à l’ailier toulousain ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le plus incroyable c'est qu'il lui restait encore une sacré marge.

Dans le même style (mais qui beaucoup moins de potentiel en puissance que Steyn), feu Johan Goosen en avait mis un superbe face à l'ASM pendant la saison 2014-2015 avant de se faire "neutraliser" par Lopez.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News