VIDÉO. 6 Nations. Il y a 12 ans, Shane Williams faisait vaciller l'Écosse dans un match fou
Shane Williams avait libéré le Pays de Galles.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le Pays de Galles reçoit l'Écosse ce samedi, pour le compte de la deuxième journée du 6 Nations. L'occasion de revenir sur ce match dingue de 2010, avec une remontée folle des Gallois.

Ce samedi, le Pays de Galles accueillera l'Écosse pour le compte de la deuxième journée du Tournoi des 6 Nations au Principality Stadium de Cardiff. Deux équipes aux dynamiques différentes entre des locaux qui restent sur un revers sans contestation en Irlande, à l'inverse des visiteurs, vainqueurs au forceps de l'Angleterre. Mais on le sait, l'Écosse n'est jamais forcément en réussite lorsqu'il s'agit de se rendre à Cardiff. Si les hommes de Gregor Townsend s'y étaient imposés en 2020, il fallait remonter au 6 avril 2002 pour retrouver trace d'une victoire écossaise en telle galloise. Stat encore plus parlante. Depuis août 2003, les Scots n'ont remporté que 3 de leurs 20 derniers affrontements (17 défaites) face à la Principauté. L'occasion donc de revenir sur l'un des plus mythiques chocs de l'histoire récente entre les deux nations britanniques, le 13 février 2010 avec Shane Williams dans la peau du héros magnifique

Rugby. Shane Williams avoue avoir détesté le Pays de GallesRugby. Shane Williams avoue avoir détesté le Pays de Galles

Il y a presque douze ans jours pour jours, à 48 heures près, le Pays de Galles recevait l'Écosse pour, à l'instar de cette année, la deuxième journée du 6 Nations. Les deux formations sont alors en quête de rachat. Le Pays de Galles s'est nettement incliné en Angleterre (30-17) tandis que l'Écosse a chuté sur ses terres contre les Bleus de Marc Lièvremont (9-18), futurs lauréats de l'épreuve hivernale. Dans un Millenium Stadium une nouvelle fois comble, les Gallois vont subir durant la grosse partie de la rencontre, la furia des écossais. Dès la 8ème minute, John Barclay inscrit le premier essai écossais. Stephen Jones réduit la marque côté locaux, avant que Dan Parks, ne claque un drop (3-10). À la 20ème minute, l'Écosse prend un peu plus le large. Max Evans est le plus prompt à aplatir un petit coup de pied rasant de son ouvreur. L'Écosse mène alors 15 à 3 devant des spectateurs gallois médusés. S'en suit un duel de buteur, permettant aux locaux de limiter tant bien que mal la casse aux citrons (9-18).

Le second acte démarre comme le premier avait démarré, avec des visiteurs entreprenants. Parks donne encore un peu plus d'ampleur au score (9-21), mais sur un exploit personnel de Shane Williams, le Pays de Galles va alors se prendre à rêver d'une remontée dingue. L'ailier de poche du XV du Poireau contourne toute la défense écossaise avant de servir son arrière Lee Byrne, qui n'aura plus qu'à allonger la fouler pour plonger en Terre promise (14-21 56ème). Oui mais voilà, pragmatique, le XV du Chardon va reprendre une avance assez confortable à un quart d'heure du trille final. Sur un dégagement gallois, Dan Parks récupère l'ovale sur les 50 mètres. Il s'avance et déclenche un drop phénoménal, de 45 mètres excentrés qui passe entre les perches. Un sacré coup sur le casque des Gallois. 14-24, moins de 15 minutes à jouer, on pense alors la messe dite. 

Cinq dernières minutes de folie

Mais c'était sans compter sur l'abnégation galloise. Ces derniers vont retourner une situation comprise grâce à une fin de match totalement folle. Il reste alors sept minutes à jouer. Les hommes en rouge ont 70 mètres à remonter. Mais Scott Lawson, le talonneur remplaçant écossais se met à la faute et écope d'un carton jaune. 76ème, sur une action des trois-quarts gallois, Leigh Halfpenny, bien décalé sur son aile va marquer quasiment entre les poteaux. 21-24 et une fin de match qui peut basculer dans l'irrationnel. Bingo. Les Écossais voient leur avance fondre comme neige au soleil, surtout que les hommes de Warren Gatland, obtiennent une pénalité à une minute du terme à la suite d'une occasion d'essai annihilée. Résultat 24-24, et un autre carton jaune contre les Scots. Le Pays de Galles va donc terminer la rencontre à 15 contre 13. L'occasion de lancer une grande offensive depuis son camp. Stephen Jones adresse une passe au pied pour Halfpenny. Quelque temps de jeu plus tard, Shane Williams, enfile le costume de sauveur. Servi dans l'intervalle, il résiste aux plaquages écossais pour inscrire l'essai de la victoire sous les poteaux, dans une liesse indescriptible. Le chronomètre affiche la 81ème minute et le Pays de Galles s'impose 31-24, au terme d'une rencontre qui restera gravée dans les mémoires et qui a désormais définitivement sa place, dans les livres d'histoire. 17 points en cinq minutes. Irréel. 

Rugby. WTF. En plein match contre l'Angleterre, Gavin Henson organisait une virée nocturneRugby. WTF. En plein match contre l'Angleterre, Gavin Henson organisait une virée nocturne

Gallois et Écossais vivront par la suite un Tournoi compliqué. Les enfants de la Principauté terminant à la quatrième place avec un bilan de deux victoires pour 3 défaites, talonnés par les Écossais, cinquièmes avec seulement une victoire acquise en Irlande, après un nul décroché face à l'Angleterre et une défaite en Italie

Revivez les dernières minutes folles de cette partie :

Les compositions d'équipes 

Pays de Galles
1
James
2
Williams
3
A.Jones
4
Thomas
5
A.W.Jones
6
Powell
8
R.Jones(cap)
7
Williams
9
Cooper
10
S.Jones
11
Williams
12
Roberts
13
Hook
14
Halfpenny
15
Byrne
16
Bennett
17
Jenkins
18
Davies
19
Warburton


20
Rees
21
Bischop
22
Shanklin
Écosse
1
Dickinson
2
Ford
3
Murray
4
Hamilton
5
Kellock
6
Brown
8
Beattie
7
Barclay
9
Cusiter (cap)
10
Parks
11
Lawson
12
Morrison
13
Lamont
14
T.Evans
15
Paterson
16
Lawson
17
Jacobsen
18
Gray
19
MacDonald


20
Blair
21
Godman
22
M.Evans

Le résumé du match 

Et pour voir le résumé de l'ensemble de ce match dingue, c'est ici que ça se passe :

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News