VIDEO. 100m remontés en 18 secondes : les Harlequins nous gratifient de LA contre-attaque parfaite
Les Harlequins ont inscrit un essai sur un modèle de contre-attaque, dimanche.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Malgré la défaite face à Leicester ce dimanche, les Quins de Marcus Smith nous ont offert un essai magnifique, à la conclusion d'un contre parfait.

Les aficionados de la Premiership le savent : avec le Stade Toulousain, les Crusaders, les Blues ou les Stormers, les Harlequins possèdent certainement la ligne de 3/4 la plus alléchante de la planète. Non pas qu'elle ne contient que des grands noms en son sein, mais plutôt parce que tous ses garçons sont électriques, à la technique individuelle irréprochable et à l'ambition de jeu toujours intacte. Ce qui donne bien souvent avec les Londoniens, des rencontres ultra spectaculaires.

CHAMPIONS CUP. Les Harlequins ont-ils la ligne de 3/4 la plus alléchante d'Europe ?CHAMPIONS CUP. Les Harlequins ont-ils la ligne de 3/4 la plus alléchante d'Europe ?

Ce dimanche, les envies de jeu des partenaires de Marcus Smith auront néanmoins été balayées par la puissance des avants de Leicester, 19 à 27. Orphelins de leur si important numéro 8 Alex Dombrandt, blessé, les Quins auront mis du temps avant de trouver la solution dans la défense des Tigers, via une combinaison sur mêlée, par Murley (67ème). Et malgré un autre essai de leur finisseur maison 10 minutes plus tard, l'écart était toujours de 15 points alors qu'on entrait dans les arrêts de jeu. Suffisant pour abandonner pour la bande à Tabai Matson ? Que nenni ! Alors que les champions d'Angleterre en titre tentent d'enfoncer le clou sur une mêlée à la 81ème minute de jeu, Van Poortfliet ne trouve pas Steward, à 5 mètres de la ligne des locaux.

VIDEO. Joue-la comme Médard : l'incroyable sauvetage de Louis Rees-Zammit à 1 contre 4VIDEO. Joue-la comme Médard : l'incroyable sauvetage de Louis Rees-Zammit à 1 contre 4

Taper en touche ou faire des petits tas n'est pas une option pour les pensionnaires du Stoop, qui ramassent le ballon le plus vite possible pour relancer. Et c'est Murley, encore lui, qui est le plus prompt pour s'en saisir. L'ailier aux 7 essais cette saison va alors baisser la tête et cavaler aussi vite que possible en direction de l'en-but adverse pour tenter de sauver l'honneur. Malgré 50 premiers mètres en fond de 5ème et une fois n'est pas coutume, le supersonique va sentir le poids des 80 minutes sur ses jambes et baisser de pied jusqu'à être repris par ce même Van Poortfliet, à 90 mètres du départ de l'action.

Essai avorté ? Il n'en fut rien, grâce à l'efficacité des soutiens des Quins. Davids au nettoyage, Joe Marchant en position de numéro 9 pour une libération en moins de 2 secondes, et voilà que le ballon était déjà éjecté vers Marcus Smith, en leader d'une ligne d'attaque déjà en partie replacée. Une passe sur un pas de l'ouvreur du XV de la Rose plus tard,Danny Care, 35 ans, aplatissait entre les poteaux. Sous les applaudissements d'un stade hilare, et de tous les participants à l'action, étalés de fatigue sur la pelouse. Quel pied, ce Premiership anglais !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Les mecs finissent tous avec le capot ouvert...

je ne sais pas si c'est la contre-attaque parfaite mais leur ailier a certainement mis les gaz, le soutien est arrive avant La Défense, a écarté vite et ce fut essai. j'ai beaucoup aime la fin de l'action, a partir du moment ou l'ailier se fait plaquer

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
Transferts
Transferts
Vidéos
Vidéos
Transferts
News