RESUME VIDEO. La Géorgie corrige la Belgique avec six essais
La Géorgie beaucoup trop forte pour la Belgique avec six essais.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Sur la pelouse à moitié enneigée et boueuse du Stadium Avchala de Tbilissi, la Belgique a été dominée par la Géorgie dans le Tournoi des VI Nations B.
Sur la pelouse à moitié enneigée et boueuse d'un Stadium Avchala de Tbilissi aux allures de chantier, la Belgique a été facilement dominée par la Géorgie lors de la première journée du Tournoi des VI Nations B. Leader de la poule 1, les Géorgiens, bien que privés de Mamuka Gorgodze, n’ont fait qu’une bouchée des Diables Noirs avec six essais à la clé. Si ces derniers les avaient accroché à l’aller (13-17), il n’y cette fois-ci pas eu de match. Dans des conditions difficiles, avec notamment des chutes de neige, les locaux ont rapidement pris le large en première mi-temps. Dès la 6e minute de jeu, le deuxième ligne du RCT Konstantine Mikautadze a profité d’un bon travail de ses coéquipiers pour ouvrir la marque. Le deuxième essai est arrivé dans la foulée par l’arrière Merab Kvirikashvili. Puis c’est le centre de Bourg-en-Bresse, Merab Sharikadze qui a porté le score à 17-0 après seulement 20 minutes de jeu. Dépassés, les Belges ont encaissé un nouvel essai à la demi-heure par l’arrière Kvirikashvili, lequel a finalement porté la marque à 25-0 suite à une pénalité.

Fort de ses joueurs évoluant en France dans des clubs de Top 14 et de Pro D2, la Géorgie a viré à la pause avec un avantage confortable. « La différence est là, inéluctable, entre une équipe composée en très grande majorité de joueurs professionnels, dotée également d’un budget de plus de 5 millions d’euros, de 2 complexes sportifs, uniquement consacrés au rugby », souffle Richard McClintock, entraîneur des Belges via Sportkipik. Malgré tout, les Diables Noirs ont abordé le second acte avec une volonté nouvelle, investi le camp adverse tout en laissant moins jouer l’adversaire. Ce dernier a cependant réussi à trouver la faille à deux reprises par l’ailier et capitaine Irakli Machkhaneli (55e) puis dix minutes plus tard par le Tarbais Giorgi Chkhaidze (35-0).

Rendez-vous est donné à ces deux équipes ce samedi face à l’Espagne pour la Belgique, dans une rencontre capitale pour le maintien dans le Tournoi des VI Nations B, et au Portugal pour la Géorgie, qui se doit de distancer la Roumanie, en déplacement en Russie.

Le résumé de la rencontre :

Les 23 de la Géorgie :

1.Mikheil Nariashvili (Montpellier), 2.Jaba Bregvadze (Toulouse), 3.Davit kubriashvili (Stade français), 4.Konstantine Mikautadze (Toulon), 5.Levan Datunashvili (Aurillac), 6.Giorgi tkhilaishvili , 7.Giorgi Chkhaidze (Tarbes), 8.Dimitri Basilaia, 9.Giorgi Begadze, 10.Lasha Khmaladze, 11.Giorgi shkinin, 12.Merab Sharikadze (Bourg En Bresse), 13.Davit Kacharava, 14.Irakli Machkhaneli (c), 15. Merab Kvirikashvili (Vienne)

Remplaçants : 16.Shalva Mamukashvili, 17.Zurab Zhvania (Stade Français), 18.Levan Chilachava (Toulon), 19.Giorgi Nemsadze (Tarbes), 20.Viktor kolelishvili (LOU), 21.Vazha khutsishvili, 22.Lasha Malaguradze (Stade Bagnérais), 23.Beka Taiklauri

Les 23 de la Belgique :

1. Julien Massimi (Auxerre), 2. Thomas Dienst (Lille), 3. Maxime Jadot (Pau), 4.Cyrille Nana, 5. Pierre Hendrickx, 6. Julien Morelli (Bastia), 7. Michaël De Molder, 8. Denis Eppe, 9. Hendrik Brouwers (Racing Métro), 10. Christopher Brown (Fréjus St-Raphaël), 11. Marc Tchangué (Perpignan), 12. Guillaume Piron (Colomiers), 13.Guillaume Brebant, 14. Tornike Megrelidze, 15. Sylvain Roos (Agen)

Les remplaçants : 16. Bastian Vermeylen, 17. Alain Miriallakis, 18. André Kouemou, 19. Brieuc Frateur, 20. Corentin Lecloux, 21. Simon Marote, 22. Florent Debatty, 23. Alan Williams (Cognac)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'ai joué en Belgique il y a 25 ans contre Waterloo, le champion de Belgique d'alors : je peux vous assurer que les gars étaient habitués à ce genre de terrain ...

on a reporté un certain France-Irlande pour beaucoup moins que ça... Mais bon, ne cherchons pas d'excuses, il n'y a en effet pas match, et l'effet de surprise du match aller ne vaut plus du tout cette année. Espérons un match plus disputé cet après-midi à Madrid

Je ne savais pas que les Géorgiens avaient des joueurs au-delà du 5 !

  • ze ref
  • il y a 6 ans

tu as tout compris....pas facile. en effet....

  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

C'est marrant, les géorgiens qui jouent en France, c'est presque que des avants... Si j'm'attendais !!!

Première ligne de top 14 vs première ligne de niveau fédérale, y a pas match ...

En tout cas, ils sont pas dégueux les essais des Géorgiens! Et puis leur demi d'ouverture il est pas mal du tout le bougre... Sur le premier essai sa passe au large vaut son pesant de marron chaud, la prise d'intervalle et la passe après contact est vraiment splendide, et son coup de pied en profondeur pour son centre sur la mêlée dans les 22 est vraiment pas mal non plus!

Des conditions pourtant pas propice à un jeu de passe...

  • Coq
    9439 points
  • il y a 6 ans

Ça c'est un terrain comme on les aime ! Rapide, homogène, souple et chaleureux 😮)

Ils leur ont presque fait la totale sur le match, il manque l'essai de gros en petits tas.

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
Blog
News
News
News
News
News
News
News