Compilation de plaquages 13

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Ne ratez pas la vidéo des plus beaux plaquages sur la planète rugby (n°13)
Guetteba nous livre une excellente vidéo de plaquages intitulée « Rugby Hits 13 ». Un véritable régal pour les yeux et les oreilles ! On y retrouve évidemment les plus gros plaqueurs de notre championnat avec le monstrueux Mathieu Bastareaud en tête d’affiche. Andy Powell, Juan Manuel Leguizamon , Mortlock, Jonny Wilkinson, James Haskell sont comme d'habitude les grands pourvoyeurs d'images de "Rugby Hits". Même si quelques images de Rugby à XIII s'immiscent dans la vidéo, c'est principalement notre XV tant aimé et si spectaculaire qui animent cette vidéo.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Nicolas Rousse (Le Rugbynistère)
  • il y a 10 ans

Bonjour Erig,

Et merci d'ouvrir la discussion sur un sujet aussi intéressant. Pour vous répondre point par point:
Tout d'abord cette compil est faîte à partir de morceaux choisis de matchs parce qu'ils sont spectaculaires. C'était manifestement l'intention de l'auteur de la vidéo.
Je suis d'accord avec ce que vous dîtes sur le Rugby loisir. Néanmoins, pousser les mêlées alors qu'on n'y est pas entrainé est également dangereux, en particulier dans le cadre des vétérans. La mesure est justifiée. En ce qui concerne le jeu au large, ok aussi. Mais le jeu pro a évolué, les joueurs pros sont maintenant entraînés pour prendre/donner de tels chocs. C'est un fait. Et comme tout ce qu'on voit à la TV dans n'importe quel sport, cela influence les jeunes et leur style de jeu. C'est à ce niveau là que se situe votre remarque si j'ai bien suivi.

Pour rebondir sur ce que vous dîtes, il ne s'agit pas à mon avis de changer les causes (le professionnalisme), ce qui est impossible, mais plutôt de s'adapter à ses conséquences (impacts plus impressionnants), et de trouver les solutions pour la sécurité des joueurs. Si j'ai bien suivi donc, pour répondre à votre problème, il s'agit de trouver des mesures pour minimiser les risques à ce niveau là. Avez-vous des propositions s'adaptant au nouveau jeu ?

Merci à vous pour cette contribution, continuons la discussion ! Et passez de joyeuses fêtes.

Amicalement,
Nicolas

  • Erig
    419 points
  • il y a 10 ans

Il y aurait beaucoup à dire sur ce genre de compil, où l'on mélange allègement les plaquages magistraux, techniquement parfaits et conformes à la règle, avec les pires mauvais gestes...
Il y a aussi un problème du coté de l'apologie du plaquage offensif, disloquant, qui n'existait pratiquement pas il y a vingt ou trente ans (quand j'ai commencé à jouer). On voit aujourd'hui en quatrième série des jeunes gens se mettre des tampons qu'ils ne sont pas préparés physiquement à encaisser. Le nombre de traumas cervicaux a explosé ces dix dernières années (je sais de quoi je parle, j'ai eu une magnifique entorse avec inversion complète de la lordose il y a un mois... Frolé le fauteuil...). L'évolution des règles (pour plaire à la télé et permettre l'éclosion du rugby pro) s'est faite au détriment de la sécurité des joueurs amateurs. La fédé ne comprend rien aux riques encourus par les joueurs, d'ailleurs, puisqu'elle limite le jeu pour les vétérans (rebaptisés "loisir" comme si le rugby amateur était autre chose qu'un loisir d'ailleurs, comme si la comptétition et le loisir étaient icompatibles mais passons), elle limite le jeu, donc, dans les phases statiques (pas de poussées en mêlée, pas de ballon disputés dans les rucks), alors que c'est dans le jeu déployé que le rugby moderne est dangereux...
Bref.
Moi j'aimerais bien revenir au rugby de mes vingt ans, moins spectaculaire, peut être, moins compréhensible par le parisien moyen et supporter de foot habituel, mais où l'élite et nous joiions au même jeu...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News