ARBITRAGE. Pourquoi Toulouse aurait dû être privé du bonus défensif contre Bayonne ?
Bayonne aurait pu priver Toulouse du bonus défensif en Top 14.
La dernière action chaude du match entre le Stade Toulousain et l'Aviron bayonnais en Top 14 mérite d'être revue et expliquée.

Samedi dernier, le Stade Toulousain s'est incliné sur sa pelouse face à Bayonne, 28 à 32. Une défaite à un point pour le leader du Top 14. Cependant, les visiteurs, qui ont joué deux fois à 14, auraient très bien pu priver les hommes d'Ugo Mola du point de bonus défensif. On joue la 80e et Toulouse tente le tout pour le tout en attaquant depuis son en-but. Ramos hérite du cuir derrière ses perches et l'envoie jusqu'à Delibes. Lequel ne peut s'en saisir et dégueule le ballon devant lui dans l'en-but. Cafouillé par deux Toulousains et un Bayonnais, il est finalement aplati par Ordas. Après l'appel à la vidéo, l'officiel estime qu'il y a eu également en-avant du Bayonnais Ruru et n'accorde pas l'essai, mais une mêlée pour l'Aviron suite au premier en-avant des locaux.

Lien Vidéo

Pour notre arbitre maison, Dédé Puiledébut, il n'aurait pas uniquement fallu s'intéresser au toucher.

Point Arbitrage :

Tout le monde s'est intéressé au toucher à terre alors que le joueur du Stade Toulousain, Emmanuel Meafou, placé en position de hors-jeu (devant son coéquipier dernier porteur de balle) a une grosse influence sur le Bayonnais.

Contrairement à l'idée reçue il y a des hors-jeu dans le jeu courant dans l'en-but et donc la bonne sanction était essai de pénalité et carton jaune contre le Toulousain.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • frakc
    20545 points
  • il y a 2 ans

D'un autre côté: "Contact intentionnel avec le ballon. Lorsqu’un adversaire touche intentionnellement le ballon mais ne parvient pas à le saisir, le joueur hors-jeu est remis en jeu." Ce que je vois sur le ralenti c'est que le bayonnais touche d'abord le ballon puis une microseconde après les deux joueurs entrent effectivement en contact. Dans l'article on parle d'une "grosse influence" mais la course vers le ballon du bayonnais et droite, le joueur toulousain ne ralenti pas sa vitesse, il n'influence pas sur la réalisation du geste du bayonnais qui plonge vers le ballon pour l'aplatir et qui est trop court. C'est un geste qui tue l'action (aplatir), pas de continuité derrière, pas de gênes pour faire une passe ou quoi que ce soit, Après je n'ai pas regardé images par images en gros plan et 4k, il y a peut être un contact avant l'en avant, mais je ne trouve pas que le carton jaune et l'essai de pénalité soient si automatique que ça et que l'interprétation de l'arbitre se justifie aussi.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
News
News
News