XV de France. Jelonch à propos de la dernière action : ''tout le monde voulait aller chercher la gagne''
Anthony Jelonch ne regettre rien.
Le capitaine du XV de France Anthony Jelonch est revenu sur la dernière action du 3e match face à l'Australie et cette pénalité tapée en touche.

''Tous les joueurs ont été grandioses'', lance Galthié après la courte défaite du XV de France en Australie''Tous les joueurs ont été grandioses'', lance Galthié après la courte défaite du XV de France en AustralieCe samedi, le XV de France s'est incliné de trois points lors du troisième test face à l'Australie, victorieuse de la tournée. Pourtant, les Bleus ont eu la possibilité d'aller chercher le match nul. Suite au coup de pied de Lolesio, la France a tout donné pour réinvestir le camp des Wallabies jusqu'à hériter d'une pénalité. Mais à l'instar de leurs adversaires, qui ont souvent délaissé les perches pour aller en touche, les Tricolores n'ont pas opté pour le pied. Pourtant, Melvyn Jaminet avait été impérial durant toute la tournée. Même à distance. Mais les Bleus avaient une autre idée derrière la tête : celle d'aller remporter ce match comme l'a expliqué le capitaine tricolore Anthony Jelonch en conférence de presse :

Hier, avant le match on s'était dit que si on avait une dernière opportunité comme ça, tout le monde voulait aller chercher la gagne. En plus, la pénalité était à 50 mètres en coin donc c'était compliqué. Nous, on ne regrette rien de cette dernière action. Je suis très fier de toute l'équipe, de tout ce qu'ils ont fait. Même si cette dernière action ne se termine pas comme on voulait. Je suis un capitaine heureux.

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • O'Livey
    17399 points
  • il y a 2 ans

Alors, franchement, j'ai aucun problème avec la décision d'aller chercher la touche. De toute façon, la pénalité était vraiment compliquée à taper.
Par contre, on en parle de "l'intelligence" situationnelle d'Etrillard? Après un bon début, le maul commence à se désagréger et les australiens à percer le milieu. Et là, Etrillard, jusque là gérant tranquillement à l'arrière, décide, plutôt que de se désolidariser du maul pour éviter de se faire piéger, de se jeter en plein dans les bras des aussies qui n'attendent que ça. Pour moi, c'est la plus grosse erreur technique de la série. Le mec est au cul d'un maul, il est en bonne position pour prendre des décisions relativement posées, il n'est pas sous pression. Et il fait le pire choix possible. Dès que je l'ai vu repiquer dans le maul, j'ai compris que c’était fini.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News