XV de France. James Kent, l'infiltré australien au service des Bleus
Le XV de France compte un nouveau membre au sein de son staff.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Australien, James Kent a rejoint le staff du XV de France en tant qu'analyste de la performance lors de la tournée sur ses propres terres. Un moment fort.

Il y a bien un Australien qui n'a pas dû apprécier le scénario de la fin de match de mercredi dernier et la victoire des Wallabies face à la France sur le gong. Son nom ? James Kent. Et pour cause. L'homme de 33 ans a intégré le staff du XV de France en tant qu'analyste de la performance, il y a de ça ''six ou sept semaines'' comme il l'indiquait au site australien Rugby.com.au. À vrai dire, James a une histoire particulière avec l'Hexagone. Né d'un père australien et d'une mère française, il possède la double nationalité. Elevé dans un premier temps à Londres, il a ensuite regagné l'Australie, le pays de son père et la Nouvelle-Galles du Sud, une fois ses études terminées, dans le cadre professionnel. Avant de bourlinguer, aux quatre coins de la planète grâce au rugby. Avant la rencontre de mercredi, il contait son enfance, tiraillé entre les deux camps lorsque les deux équipes s'affrontaient : ''En grandissant, c'était des équipes que je suivais avec passion. Quand ils se jouaient, je chantais les deux hymnes [...] Enfant, vous apprenez tous les grands hymnes en regardant les matchs. Mercredi, je devrais chanter l'hymne français et me taire pour l'australien. Je vais devoir avoir ma meilleure poker face''. Il a dû en revanche éprouver une immense déception, lors de cette défaite cruelle. 

[ARBITRAGE] Australie/France. L'attitude de Hooper sur son essai était-elle légale ?[ARBITRAGE] Australie/France. L'attitude de Hooper sur son essai était-elle légale ?Comme évoqué précédemment, de par son parcours dans le monde du rugby, James Kent a voyagé, connaissant donc l'Australie, l'Espagne où il fut joueur avant de devenir entraîneur après une blessure, Les États-Unis, le Canada, l'Angleterre, le Luxembourg et donc la France. Ces premiers pas au sein du rugby hexagonal interviendront en 2019 au Stade Français, lorsque le Docteur Hans Peter Wild le contacte pour prendre en charge les équipes de jeune du Stade Français. Avant d'intégrer le staff de l'équipe de France U20 en janvier 2020. Toujours pour Rugby.com.au, il poursuit : ''J'ai fini par travailler avec un gars au Stade Français, qui travaillait principalement à la Fédération française de rugby. Il m'a dit qu'il y avait une opportunité de postuler avec les moins de 20 ans français.'' Kent saisi donc l'opportunité. Il sera donc en charge de la vidéo. Jusqu'à donc cet appel, pour faire cette fois partie de l'encadrement sénior. Afin désormais de s'y installer définitivement ? Rien n'est moins sûr et Kent qui vit toujours au Luxembourg ne se projette pas vraiment : ''Vu la façon dont les choses se sont passées pour moi ces dernières années, je ne regarde pas trop loin, car je sais que les choses peuvent changer très rapidement. Le sport est imprévisible. Je pense qu'actuellement, il s'agit de se concentrer sur cette tournée et de voir comment ça se passe.''

Nouveau comme la plupart des jeunes joueurs qui composent actuellement le groupe France, il assure une envie de bien faire de la part de chacun : ''Le stage se passe bien dans les deux sens, il rassemble beaucoup de joueurs, en particulier avec de nouveau joueurs et du nouveau personnel dans le staff, moi y compris. Chaque fois qu'ils entrent dans le camp, il y a de la motivation, et je l'ai vu avec les moins de 20, car ils savent où ils sont''. James Kent espère cette fois-ci décrocher une victoire avec le XV de France, la frustration passée de cette défaite rageante à Brisbane. Avant de conclure, toujours pour le site australien, en ne tarissant pas d'éloges le réservoir du rugby tricolore : ''Il y a beaucoup de jeunes talents en France. La force du rugby français est sa profondeur.'' On espère que les Bleus remporteront leurs deux dernières rencontres. Ce serait alors un sacré pied de nez de la part de James Kent envers ce pays qui lui est cher. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News