XV de France. Barlot, Woki, Vincent, quels Bleus s'en sont le mieux sortis après deux tests ?
Les Bleus se sont imposés lors du second test en Australie.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

La France s'est imposée face à l'Australie au bout du suspens. Après deux tests, quels joueurs sont les grands gagnants de cette tournée aux antipodes du globe ?

31 ans après et ce soir du 30 juin 1991 que la France n'avait plus gagné en terre australienne. Pourtant, les hommes de Fabien Galthié ont réalisé cette prouesse, une semaine après une défaite cruelle qui aurait pu plomber le moral des troupes. Oui mais, ces Bleus-là ont du caractère et de la ressource. D'ailleurs, à l'aube d'une troisième rencontre décisive, une victoire dans cette tournée qui paressait il y a quelques semaines utopique, est aujourd'hui plus que jamais d'actualité. Alors pour l'instant, quels sont les joueurs qui ont séduit ? 

XV de France. Tu mangeais ? Le résumé de la victoire historique des Bleus est disponible ! [VIDÉO]XV de France. Tu mangeais ? Le résumé de la victoire historique des Bleus est disponible ! [VIDÉO]

Gaëtan Barlot : Talonneur

Le talonneur du CO a confirmé tout le bien que l'on pensait de lui. Avec une seule saison de Top 14 dans les pattes, le natif de Beaumont a impressionné son monde. Titulaire indiscutable au poste lors de cette tournée en l'absence de Julien Marchand ou Camille Chat, il s'est révélé, se montrant notamment ultra-actif lors du second test. Pour preuve, ses 15 plaquages réalisés ainsi que ses nombreuses courses dans l'avancée. Il est l'un des Français les plus mobiles dans le jeu. S'il fallait lui trouver un défaut, on pourrait citer ses largesses au niveau des lancers en touche. Il a sûrement pris rendez-vous avec le futur

Cameron Woki : Troisième ligne

Cameron Woki ne déçoit jamais avec le maillot frappé du coq. Remplaçant lors de la première rencontre, il avait réalisé une entrée prometteuse, malgré le sabordage bleu en fin de rencontre. Pour ce deuxième match, il a rayonné, tant en touche que dans le jeu courant. On pense en premier lieu à son soutien intérieur sur l'essai de Penaud, où il a parfaitement négocié son deux contre un, ou sa magnifique relance en fin de match, après une touche qu'il a lui-même volée. À l'instar de Barlot et du contingent tricolore, il s'est envoyé en défense, réalisant 15 plaquages pour seulement deux manqués. Il n'a pas laissé sa part au chien, et en l'absence de Charles Ollivon blessé pour plusieurs mois, il pourrait rebattre les cartes et s'installer comme un titulaire en troisième-ligne lors du prochain Tournoi des 6 Nations, quand le staff tricolore recherchera un profil coureur. 

Anthony Jelonch : Troisième ligne

Capitaine par intérim lors de cette tournée en Australie, le désormais ancien joueur du CO a tenu son rang. Lors de la première rencontre, il s'est démené, nous a gratifié d'un geste de grande classe sur le premier essai de Villière et a été actif en défense. Titulaire sur l'aile de la troisième-ligne, il a ensuite été décalé en numéro huit avant le deuxième affrontement. Là encore, il a séduit son monde, et s'est montré impérial en défense en témoignent ses 23 plaquages. Le plus marquant restera celui sur Rob Valetini, pourtant puissant gaillard des Wallabies, découpé par le futur joueur du Stade Toulousain. Surtout, il a été impeccable dans son rôle de capitaine pour mener ses troupes à une victoire historique sur la pelouse de Melbourne. Fabien Galthié aura à n'en pas douter de sacrés maux de tête, au moment de choisir ses troisièmes lignes à l'avenir. 

Jonathan Danty : Centre

Quelle saison de Jonathan Danty ! Auteur d'un exercice des plus convaincants avec son club du Stade Français, le futur joueur de La Rochelle a brillé cet été en Australie. Il a été l'un, si ce n'est le meilleur joueur français mercredi dernier, au cours de la défaite tricolore à Brisbane. Précieux offensivement dans le rôle du premier attaquant, il s'était également distingué en fin de rencontre avec deux grattages dont un dernier que l'on pensait salvateur. Bis repetita ce mardi, où il a excellé tant en défense avec lui aussi 15 plaquages, que dans les rucks, où il a constamment ''pourri'' les sorties de balle australienne. 

Arthur Vincent : Centre

Lors de la première rencontre, il s'était déjà affirmé comme ''le patron'' de la ligne de trois-quarts malgré son jeune âge. Mais alors, quelle partition le centre de Montpellier nous a récités ce mardi ! Vous avez, vous aussi, dû vous faire la réflexion depuis votre canapé. C'est bien simple, Arthur Vincent était partout défensivement. Il a parfaitement muselé le puissant Hunter Paisami et son hyper activité a marqué les esprits. Et il suffit de regarder sa stat de fin de match et les 25 plaquages à mettre à son crédit pour comprendre l'ampleur qu'a pris ce dernier au sein de l'équipe de France. Mieux encore, s'il a brillé défensivement, il s'est également montré propre offensivement comme sur ce deux contre un lors de l'essai de Penaud. Du grand Arthur Vincent. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

félicitations à tous ces joueurs mais si ils prennent la place de ceux qui sont en vacances parce qu'ils ont performé au point d'emmener leur équipe en finale ça n'a aucun sens! Ce calendrier est absurde

  • gjc
    9037 points
  • il y a 3 mois

pas un mot pour Jaminet?
sinon d'accord sur les 5 autres, et particulièrement Woki et Vincent

  • O'Livey
    7739 points
  • il y a 3 mois

Les gagnants c'est dur à dire, pour beaucoup ça n'est "que" la possibilité de continuer à avoir sa chance, vu comme c'est bon devant et ça pousse derrière. Barlot très bon certes, mais il ira clairement pas prendre la place de Marchand (pas tout de suite en tout cas), ni même de Bourgarit ou Chat (s'il arrête de se blesser). Vincent/Danty très bons également, mais pareil, ils iront pas prendre la place de Fickou/Vakatawa pour l'instant.
Ça fait du bien de changer un peu quand même, sur la dernière décennies les gagnants de chaque matchs c'étaient les absents. Woki et Jelonch se battent pour une place en 3e ligne où la concurrence est déjà importante. Tao aussi qui fait une rentrée monstrueuse, la hiérarchie en 2e ligne est assez floue. Le Roux (s'il retrouve sa forme de l'année dernière), Willemse et Tao en trio de tête. Mais derrière... On a du talent, on est beaucoup moins à poil que ce que je pensais, mais bien malin qui peut dresser une hiérarchie entre Geraci, Cazeaux, Pesanti, Azagoh qui se rajoute dans l'histoire, et y'a encore du monde derrière.
A mon avis, on a surtout quelques perdants dans l'affaire: Couilloud, Carbo et Macalou, plus ceux à qui on a pas encore donné leur chance (Barassi, Buros...). J'aime beaucoup ces joueurs, mais malheureusement, on les attendais sur des qualités (l'attaque en fait) qui n'étaient clairement pas mise en priorité sur cette série. Pour Carbo et Macalou c'est dommage, parce qu'on sait qu'il peuvent être monstrueux et qu'ils sont actuellement en forme, en tout cas en TOP14. Et vu le niveau qu'ils y affichent je pense pas que c'est une histoire de marche trop haute pour l'international, juste que la configuration dans laquelle est actuellement l'équipe ne leur permet pas de se mettre en valeur. Pour Couilloud c'est plutôt qu'il est clairement pas en forme actuellement. Sur sa saison 2018-19, pour moi c'était LE 9 qui avait le potentiel pour disputer la place à Dupont. Des qualités athlétiques impressionnantes, et pas seulement de vitesse. Très solide défenseur. Un danger permanent au bord des rucks (la rentrée qu'il fait contre les anglais en 2018? magnifique). Et tout comme Dupont, c'était pas seulement un 9 "box office" qui se faisait la valise à chaque ruck, mais aussi un très bon directeur de jeu, je me souviens que dès qu'il n'était plus sur le terrain avec le LOU, la qualité de leur jeu offensif diminuait drastiquement. Mais depuis 2 ans maintenant, il peine vraiment à retrouver son niveau. Il a développé son jeu au pied et est devenu un excellent défenseur (son premier match est superbe dans le secteur), par contre la qualité offensive tarde à revenir.

Taofifenua... La mêlée bleue qui gagne un ballon décisif, un essai raté à cause d'un Hooper scotché au short, des charges et des stops clairs et nets... Mention aussi pour le jeune Azagoh, bon sauteur et gros franchisseur, j'espère qu'il sera du 3è test...

  • vevere
    62629 points
  • il y a 3 mois

C'est le collectif qui a réellement brillé...sur les 2 matchs!!! Cettains joueurs ont haussé leur niveau individuel mais cette équipe a crânement joué la gagne les 2 fois. 👏👏👏

Pour le moment je dirai que Barlot mais aussi Cazaux, Woki, Danty et Jaminet ont bouscule la hiérarchie. Barlot a clairement une carte à jouer pour la place de n°2 derrière Marchand, a voir comment reviendra Chat et s il s ameliore au lancer.
Cazaux semble passer devant les doublures Geraci et Pesenti sur cette tournée.
Woki a une vraie carte à jouer pour pallier l absence d Ollivon en novembre.
Danty et Jaminet deviennent aussi clairement des alternatives crédibles en doublure de Vakatawa et Dulin.
Au rang des déceptions je mettrai Pesenti, Crétin, Macalou, Couilloud, Carbonel, Bouthier
Même si on l'a peut vu Pesenti semble avoir bcp recule dans la hiérarchie il est au mieux le 6 ème choix désormais mais j attends de voir s il aura sa chance au dernier test pour donner mon verdict
Crétin semble avoir perdu du terrain sur Woki et Macalou n a tjs pas réussi à montré tout son potentiel, aucun des 2 n a fait ce qu il fallait pour s'assurer une place dans les 23 en novembre en bénéficiant de l absence d Ollivon
La troisième charnière n a pas non plus évoluée a un niveau permettant de remettre en cause la hiérarchie, pour moi dans l esprit du staff Lucy est probablement devant Couilloud et il suffirait d une bonne perf de Segonds ou Hastoy s ils ont leur chance pour que Carbonel perde du terrain.
Enfin Bouthier semble avoir perdu sa place au profit de Jaminet

  • mic4619
    4420 points
  • il y a 3 mois
@fredo69007

Barlot est encore derrière le phénomène Bourgarit, à mon avis il est en concurrence avec Camille Chat.
En talonneur il y de jeunes Français de très bons quasiment dans tous les clubs du TOP 14 voir certain en pro D2.....

@mic4619

Je suis pas sur que Bourgharit soit passer devant Chat, trop peu de temps de jeu pour ça. A mon avis ça reste très ouvert derrière Marchand et bien malin qui pourrait dire qui de Chat, Bourgharit et Barlot est actuellement n°2. Petit bémol pour Mauvaka et Baubigny très bons mais trop dans l ombre de Marchand et Chat

  • AKA
    54729 points
  • il y a 3 mois

Une question: qui vont être les dindons de la farce??? Si des garçons ont étés brillants là bas vont ils passer n•1 dans la hiérarchie et ceux qui sont restés se reposer se retrouver comme des kaunos? Où on va dire aux aux voyageurs merci d être venus, on a votre téléphone???

  • vevere
    62629 points
  • il y a 3 mois
@AKA

Ils feront (simplement) parti du groupe élargi...mais auront une petite fenêtre de tir (en vue de la prochaine CDM) car certains titulaires indiscutables seront malheureusement blessés ou en méforme 😉

Cameron Woki n'est-il pas aussi responsable des défauts en touche ?

Dommage que Macalou n'est pas eu la chance d'être sur l'aile de la troisième ligne, il aurait apporté plus de puissance que Diallo qui est encore un peu maigre (mais très actif aussi).

  • mic4619
    4420 points
  • il y a 3 mois
@coupdecasque

Diallo est un faux maigre ....1m92 108 kg selon le site du Racing 92 les mêmes mensuration que Jelonch donné à 1m93 105 kg par le site du CO mais je pense que Jelonch est plutôt a 108/110.kg
Mais le poids ne veux pas tout dire, génétiquement nous sommes tous différents l'explosivite la puissance la vitesse doit rentrer en ligne de compte.

@mic4619

Je suis bien d'accord, je pensais plus à maigre offensivement parlant par rapport à Macalou qui en terme de poids/puissance est un phénomène !

Jelonch est meilleur percuteur ça doit être technique certainement et en fonction aussi de leur rôles au sein de leur équipes en top 14 et en Edf

- Tain Marcel, t'as vu ?
- Quoi ?
- Ben le match qu'on y a gagné hier contre les kangourous.
- Puteborgne non, que ça m'a foutu une put*in de ruque que j'ayasse pas pu le voir cause que je devais y regarder chez mon beauf cause que j'ai cassé la mienne de téloche et que j'y ai pas encore remplacée.
- Et alors ?
- Ben mon put*in de beauf y s'en est racheté une de téloche géante.
- Encore, l'avait pas cassé y a pas longtemps ?
- Vi, et tout pareil ce coup-ci que le matin du match son put*in de gniard il y va pour jouer avec son truc, une console oui-oui que ça s'y appelle, qu'il faisait un jeu de pétanque. Et ce khon il y fait le geste avec une vraie boule et y te la balance dans l'écran. Macarel, je l'aurais bouffé sans apéro !
- Bah, t'as pas raté grand chose pour le rruby, à part le sucepinses n'avait pas grand chose à voir, on gagne surtout cause qu'on a été bon en défense.
- Toute façon j'en aurais pas eu, moi, du sucepinces, j'y connaissais le résultat à l'avance.
- ?
- Ben oui, la grosse Monique, qu'elle est poissons, l'avait lu dans son horoscope qu'y en aurait mardi pour les poissons une grosse déception, et comme Calepied il est aussi poissons l'était sûre qu'on allait perdre.
- ?
- Ben oui, comme chaque fois qu'elle m'y dit des prévisions avec de l'horoscope, j'ai qu'à prendre le contraire pour avoir tout bon, c'est comme ça que je savais qu'on allait gagner.
- Tu te rappelles de Bougrelat, l'entraîneur d'ici d'y a 15 ans, qu'il disait que la meilleure défense c'est l'attaque ?
- Ouais même qu'on l'a viré pasqu'on a failli descendre, et alors ?
- Ben nous on a gagné pasque notre meilleure défense ça été la défense. N'empêche que c'est une victoire qu'elle est historique.
- Tain, l'historique ça en fait couler de l'encre et de la salive chez les journaleux et le poisson y doit plus se sentir d'être historique !
- ?
- Ben oui, le poisson, Calepied. Moi j'y crois plutôt que c'est la défaite des kangourous qu'elle est historique plus que la notre victoire
- Tain t'as raison ou pas tort, tout fout le camp mon pov' Marcel, les kangourous c'est plus ce que c'était.
- Pitêt aussi qu'y z'étaient trop confiants, qu'y croyaient que c'était dans la poche ?
- Tain elle est bonne celle-là pis originale je la ressortirai pour le troisième test.
- Té, en parlant de troisième, Jacquot tu nous y en remets deux de mieux que comme y disait Raymond, la meilleure défense c'est l'attaque et tu vas voir comment comment on y attaque un regroupement de caouettes, plein centre et sans venir sur les côtés,

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News