XV de France. Absent de la tournée, Baptiste Serin a-t-il dit au revoir à la Coupe du Monde ?
Baptiste Serin voit le XV de France s'éloigner de plus en plus.
Ce lundi, Fabien Galthié a dévoilé une liste de 42 joueurs qui prépareront la tournée au Japon. Un groupe dans lequel n'apparaît pas le demi de mêlée du RCT, Baptiste Serin.

Comme pour chaque tournée estivale, il est de coutume de sélectionner de nouveaux joueurs afin de les tester au niveau international, ou du moins de les récompenser de leur bonne saison. Une manière aussi de faire souffler certains cadres, qui n'ont cessé d'enchaîner les matchs durant l'année. Pour ce faire, Fabien Galthié et son staff ont donc laissé au repos de nombreux joueurs comme Dupont, Ntamack ou Alldritt, tout en sélectionnant de jeunes talents comme Spring ou encore Le Garrec. Un groupe qui contient également des joueurs qui ont déjà porté le maillot des Bleus, et qui auront à cœur de se relancer lors de cette tournée d'été. Une liste de 42 hommes, qui ne contient pas le demi de mêlée du RCT, Baptiste Serin. Blessé en début d'année, l'ancien joueur de l'UBB, qui a pourtant réalisé une bonne fin de saison, a vu le jeune Nolann Le Garrec lui passer devant dans la hiérarchie des 9. Une relégation qui nous pousse à nous poser la question suivante : Baptiste Serin a-t-il dit au revoir à la Coupe du Monde

Jusqu'en mars 2021, Baptiste Serin apparaissait encore comme la doublure officielle de l'intouchable Antoine Dupont aux yeux de Fabien Galthié. Ses entrées étaient d'ailleurs très bonnes, en témoigne celle face au Pays de Galles lors du Tournoi 2021. Mais voilà, en juin de la même année, Serin se blesse gravement à l'épaule. Une blessure qui l'empêchera de s'envoler pour l'Australie avec le XV de France, mais aussi de participer à la tournée d'automne ainsi qu'au Tournoi 2022. Trois rassemblements cruciaux dans la construction du groupe de Galthié : en effet, et au-delà des résultats incroyables obtenus durant cette période (victoire face à l'Australie et à la Nouvelle-Zélande, Grand Chelem 2022), cette période a aussi vu plusieurs 9 prendre le relais. On pense notamment à Baptiste Couilloud, très bon en Australie, mais surtout à Maxime Lucu, qui s'est depuis imposé comme le numéro 2 au poste. Un destin cruel pour l'ancien joueur de l'UBB, qui s'est donc fait éjecter du groupe France durant cette période. Et si certains pensaient voir Serin de retour pour la tournée au Japon, c'était sans compter sur un autre demi de mêlée pétri de talent : Nolann Le Garrec.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bon on ne va pas se plaindre d'avoir un tel réservoir d'excellents joueurs.
Franchement ce Le Garrec je pense que ce serait dommage si il ne fait pas la cdm, a voir si il confirme la saison prochaine.
Même si c'est dur de jouer a haut niveau en évoluant au racing #troll

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News