VIDEO. Personne n'en parle mais le Portugal a frisé l'exploit face à l'Italie de Capuozzo
Les Portugais auront mené jusqu'à la 80ème minute de jeu dans ce match...
Samedi au Portugal, les Ibères ont frôlé l'exploit face à l'Italie de Capuozzo. Une fin de match en la faveur des Azzurri leur a permis de s'en sortir 31 à 38.

RUGBY. International. Pourquoi le match Portugal-Italie sera-t-il historique ?RUGBY. International. Pourquoi le match Portugal-Italie sera-t-il historique ?

Au milieu de la finale de Top 14 qui accaparait les esprits, on avait annoncé que le match du week-end se situait problamement à un peu moins de 2000km de là, au Portugal. Là, les Ibères recevaient en effet l'Italie pour débuter leur tournée estivale : un match qui pouvait leur permettre de prouver leur capacité à titiller une nation qui joue le 6 Nations, et plus si affinités. Et bingo, c'est parfaitement ce qu'on montré les coéquipiers de Vincent Pinto, presque au complet pour l'occasion. Durant 80 minutes, les hommes de Patrice Lagisquet ont confirmé leurs immenses progrès de ces dernières saisons en posant de gros problèmes aux Azzuri. Ils menaient même à la pause 17 à 10, leur laissant entrevoir de belles choses pour la seconde mi-temps.

Mais malgré les absences de Paolo Garbisi ou Monty Ioane par rapport à l'équipe du dernier Tournoi, la puissance des avants italiens, emmenés par Michele Lamaro devant et Ange Capuozzo derrière, a fini par faire la différence. Comme souvent, c'est une profondeur d'effectif qu'il a manqué au Portugal, sans quoi vous pouvez être sûr qu'ils auraient fait tomber les Ritals, eux qui n'ont jamais mené dans ce match avant la 80ème minute. Et malgré la défaite finale 31 à 38, les "Loups" ont prouvé qu'avec la disqualification de l'Espagne, ils auraient un vrai coup à jouer lors du Tournoi de qualification, qui pourrait les guider jusqu'au Mondial français...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

j'ai beaucoup de respect pour Hollie Davidson (whom i fancy the pants of, as well... Hollie, if u read this, text me, please!), mais je n'ai pas compris l'essai de pénalité; je ne le vois pas venir... autant, prenant à témoin le reste du pub pendant les 20 minutes de trop de France-Galles en 2017 (8 pénalités, 11 mêlées, 4 resets, 1 coup franc...), j'ai hurlé sur Wayne Barnes, autant, ici, Hollie m'a mis sur le cul, car sa décision tombe aussi vite que le couperet de la guillotine (apparemment, elle (la guillotine, pas Hollie...) tranchait si bien et si vite que les executé(e)s pouvaient converser avec des tiers jusqu'à une minute après que leurs têtes soient séparées du reste de leurs corps). Mademoiselle Davidson a peut être sifflé un peu trop sévèrement, mais elle est toujours juste; nous sommes loin de Craig Joubert (RWC 2011 NZ vs Fra, RWC 2015 Aus vs Sco) et Steve Walsh (pas d'exemple en particulier; l'ensemble de sa carrière parle d'elle-même)... en attendant, Hollie, si, en te googlant, tu tombes sur ce commentaire, et si tu es célibataire, contacte moi...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts