Une grosse nation ne verra pas les quarts, Antoine Dupont évoque la poule de la mort
Antoine Dupont est motivé comme jamais après le tirage au sort de la Coupe du monde 2023.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Antoine Dupont revient sur le tirage au sort de la Coupe du monde 2023. Le demi de mêlée du XV de France évoque la poule D très relevée.

Avec le tirage au sort des poules de la Coupe du monde, l'évènement est devenu un peu plus réalité pour les joueurs du XV de France. Pour Antoine Dupont, connaître ses adversaires, notamment les plus dangereux, donne une motivation supplémentaire. "Ça nous lance vraiment dans la compétition". Au menu des Bleus, l'Italie mais surtout les All Blacks. "C'est toujours un challenge excitant de pouvoir jouer contre la Nouvelle-Zélande. On sait que dans le chapeau 1, il y avait quatre gros morceaux et qu'on en aurait forcément un. Le public sera ravi que ce soit la Nouvelle-Zélande. C'est une équipe iconique. Les Bleus les ont rencontrés souvent et ça a toujours été de grands matchs. C'est compliqué de dire qu'on préférait avoir telle ou telle équipe. À chaque fois, il y a des surprises. En trois ans, des équipes vont progresser et se construire, prendre en confiance. On peut voir l'évolution du Japon entre 2015 et 2019."

Si la poule des Bleus peut paraître abordable, avec Amérique 1 et Afrique 1, il ne faudra pas jouer petit bras pour ne pas connaître le même sort que l'Angleterre en 2015. "On sait de toute façon que de par le format, et le peu d'équipes engagées, que toutes les poules sont relevées. Dans chaque poule, il y a une grosse équipe qui n'arrivera pas en quarts. Donc à nous de tout faire pour ne pas être cette équipe-là." Le demi de mêlée tricolore sait que c'est maintenant que se construit le succès de 2023. "Ce sera trop tard si on ne s'y met pas maintenant. Bernard, dans ses interventions, nous rappelle qu'il faut travailler au quotidien car l'objectif ultime pour tous les joueurs de rugby c'est de gagner une Coupe du monde. Qui plus est quand on l'organise. C'est un évènement incroyable qu'on a du mal à appréhender. C'est hyper motivant comme challenge." À la question : quelle est la poule de la mort, le demi de mêlée porte son regard vers la poule D avec l'Angleterre, "qui domine encore le rugby mondial" ; le Japon "qui ne cesse de nous surprendre" ; et l'Argentine "qui vient de battre la Nouvelle-Zélande", "honnêtement, c'est une belle poule."Crédit vidéo : France Rugby

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Sans oublier que dans cette fameuse poule D il y a aussi Oceanie 1 (surement les Tonga) qui sur un match peut rebattre les cartes et qui aussi pourrait empêcher de faire trop tourner...

Outre les commentaires sur les poules, ce qui est appréciable c'est de voir la détermination des gars. On a 40 joueurs en route vers l'objectif Webb Ellis cup et ça c'est beau 😉

Il a raison, la pire poule est de loin celle avec l'Argentine. Des nations du tier 3, la plus facile à battre est l'Italie (j'ai plus même plus peur des Fidjis). On peut considérer qu'on est chanceux donc, même si on tombe sur la Nouvelle-Zélande. Et logiquement ça veut dire comme en 2011 qu'on retombera pas sur eux avant la finale, donc tout bénéf !
Et avec un peu de chance, l'Angleterre se fera encore sortir en poule, quel pied !

  • vevere
    55321 points
  • il y a 1 mois

Il fallait voir la mine réjouie d'E. JONES à la fin du tirage de "sa" poule...Je donnerais cher pour voir le Japon et l'Argentine lui faire rendre gorge 😈😈😈

  • gjc
    7246 points
  • il y a 1 mois
@vevere

L'une des deux équipes peut battre l'Angleterre, mais les deux?
A la place de Jones je serais content d'avoir Galles ou Australie en 1/4 plutôt que NZ ou France ou SA ou Irlande.
Mais bien sûr, les choses peuvent évoluer d'ici 2023...

Et Australie Galles Fidji, ça promet aussi!

@lebonbernieCGunther

tres belle poule ou j'espère voir les Fidji en quart

@Le Haut Landais

Je sais pas trop comment fonctionnent les paris sportifs, mais si je devais mettre une pièce sur une équipe surprise dès aujourd'hui, ce serait eux.

@lebonbernieCGunther

je ne parie jamais mais ce serait effectivement sur eux. d'ici 2023, le PdG a le temps de se refaire, on verra bien

Les anglais ont quand même du mal faire évoluer leur système de jeu. Ils proposent la même partition qu'en 2019, mais ils la récitent beaucoup moins bien, ou alors, c'est le schéma d'Eddy Jones qui est un peu éventé... S'ils ne se renouvellent pas d'ici 2023, ça va être raide pour eux...

  • AKA
    51123 points
  • il y a 1 mois
@lebonbernieCGunther

Il y a longtemps que je le claironne, et quoiqu' en dise E Jones et sa grande bouche ils patinent depuis un moment (voire ils reculent)! J' avais aussi mis mes doutes sur sa fameuses "révolution du jeu" qui consiste en gros de mettre des 3/4 avec les avants (il prévoyait, entre autres,de mettre Nowell en 3éme barre) Perso quand on voit par exemple un gars comme A Savéa qui a toute la panoplie d' un 3èmé ligne et qui joue et vas aussi vite qu' un 3/4 sa fumeuse théorie n' a pas de consistance...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News