À la veille de la Coupe du monde, Swys de Bruin quitte le staff des Springboks !
À la veille de la Coupe du monde, Swys de Bruin quitte le staff des Springboks !
Vous croyiez que le XV de France avait des problèmes de staff, à la veille de la Coupe du monde 2019 ?

Tout semblait aller comme sur des roulettes pour les Springboks. Un match nul historique en Nouvelle-Zélande, une large victoire contre l’Argentine, le titre en Rugby Championship, et un statut de grand outsider de la Coupe du mondePremier accroc, pourtant, et pas des moindres : le responsable de l’attaque de la sélection sud-africaine est obligé, « pour des raisons personnelles et de santé », de quitter le groupe. Swys de Bruin, c’est son nom a demandé l’autorisation de se retirer, obtenant l’accord de la direction des Boks. Le hic, c’est que ce coup dur intervient à un peu plus d’un mois de la compétition la plus importante de l’année.Comment les Springboks ont-ils renversé l'Argentine pour remporter le Rugby Championship ?Comment les Springboks ont-ils renversé l'Argentine pour remporter le Rugby Championship ?

Âgé de 59 ans, de Bruin est l’actuel entraîneur principal des Lions. Il a rejoint les Springboks avant les tests de juin 2018. Il va s’en dire que sa contribution a eu des effets positifs sur les résultats de la sélection, et sur le jeu pratiqué. Plus tôt cette année, il avait quitté la tournée des Lions en Nouvelle-Zélande en raison d’une maladie liée au stress.

Rassie Erasmus a tenu à lui rendre hommage :

Swys a apporté une contribution précieuse à l'équipe depuis qu'il est avec nous et je tiens à le remercier au nom de ses collègues du staff et des joueurs avec lesquels il a travaillé au cours des 12 derniers mois. Il a apporté de nouvelles facettes à notre jeu, il sera difficile à remplacer. J'aimerais également remercier la société Lions PTY de l'avoir mis à notre disposition.

De Bruin avait déjà quitté l’équipe après le match nul en Nouvelle-Zélande, ne prenant pas part aux préparatifs et à la rencontre contre l’Argentine.


Et aussi :

Herschel Jantjies, futur phénomène de la Coupe du monde 2019 ?Herschel Jantjies, futur phénomène de la Coupe du monde 2019 ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je trouve qu'un titre comme. L'Afrique du Sud doit recomposer son staff à un mois de la CDM pour raison de santé. Serait plus juste non ?

La situation des sudaff est différente de la France, ils sont sur une dynamique positive font des résultats contre les grosses équipes. Alors oui cela pourrait avoir quelques répercussions sur l'organisation mais les fondations sembles solides.

  • breiz93
    41569 points
  • il y a 1 mois

Il y a un mot qui une grosse différence avec la situation de XV de France, c'est "compétence".

Same, same but different!
Un membre compétent du staff se retire pour des raisons de santé côté Sudaf, tandis qu'on construit un staff côté français. Je serais plus serein dans la première situation.
Ça me rappelle l'America cup du temps de Pajot: toutes les équipes s'entraînaient déjà alors qu'on avait pas encore terminé la construction du bateau!

“J'aimerais également remercier la société Lions PTY.”
Au moins, ça a le mérite d’être clair

  • Yonolan
    24121 points
  • il y a 1 mois

Il semble malade et demande à se retirer ce qui semble logique si il ne peut plus assurer ses fonctions

Ce n'est pas un problème de staff mais un problème perso et/ou de santé.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News