Herschel Jantjies, futur phénomène de la Coupe du monde 2019 ?
Herschel Jantjies, sensation des Springboks.
Le demi de mêlée de format poche impressionne depuis le début du Rugby Championship. Mènera-t-il les Boks au Mondial ?

Le 20 juillet 2019, face à l'Australie, le Toulousain Rynhardt Elstadt a enfin effectué ses débuts sur la scène internationale, au terme d'une saison majuscule avec le champion de France. Mais si les supporters du club rouge et noir ont logiquement scruté la performance de leur chouchou, les yeux du public sud-africain étaient tournés vers un autre joueur : Herschel Jantjies.

Âgé de 23 ans, mais avec seulement une saison de Super Rugby derrière lui, le demi de mêlée au format de poche (1,67m ; 75 kilos) portait également le maillot des Springboks pour la première fois. Bilan ? Six courses, 54m gagnés, trois franchissements... et deux essais inscrits. Une semaine plus tard, Jantjies récidive. Remplaçant au coup d'envoi face aux All Blacks, c'est lui qui crucifie les doubles champions du monde en titre, en inscrivant l'essai du match nul à quelques secondes du coup de sifflet final. On a vu pire comme début, non ?

Le choix courageux d'Erasmus

Il y a un an, rien ne le prédestinait pourtant à s'inviter dans le groupe sud-africain en vue du Mondial 2019. Jugez plutôt : le n°9 a longtemps dû se contenter du SuperSport Challenge, la deuxième compétition du pays derrière la Currie Cup ! Sans oublier le Super Rugby, auquel il goûte seulement pour la première fois le 7 juillet 2018, lors de la dernière journée de la saison régulière...

Rugby Championship - Herschel Jantjies décisif face aux All Blacks après un contrôle de la joue [VIDÉO]Rugby Championship - Herschel Jantjies décisif face aux All Blacks après un contrôle de la joue [VIDÉO]C'est pourtant là que le déclic se produit. Cette année, il découvre (enfin) la Currie Cup avec la Western Province, et s'impose comme titulaire chez les Stormers (15 matchs, 5 essais). Capable d'amener beaucoup de vitesse, mais aussi de prendre des initiatives personnelles, il tape dans l'oeil du sélectionneur... et devient la surprise du squad sud-africain pour le Rugby Championship.

Un vivier sud-africain exceptionnel

Quand on pense aux demis de mêlée passés sous le maillot des Springboks, difficile de ne pas mentionner Fourie du Preez ou l'éternel Joost van der Westhuizen, champions du monde en 2007 et 1995. Mais la génération actuelle n'est pas en reste, incarnée par Faf de Klerk. Fer de lance des Lions de Johannesburg et lancé dans le grand bain international, le blond à la coupe de surfeur avait surpris en rejoignant la Premiership anglaise. Mais ses performances avec Sale ont obligé Rassie Erasmus à le sélectionner. De Klerk étant nommé au passage pour le titre de joueur de l'année 2018, finalement décerné à Jonathan Sexton par World Rugby. Seulement, de Klerk n'est pas le seul à briller... en Angleterre. Cobus Reinach (Northampton) s'est lui aussi distingué, au point d'être rappelé cet été, au contraire du non-moins talentueux François Hougaard, qui fait les beaux jours de Worcester depuis 2016.

Dans cette hiérarchie, où se situe Herschel Jantjies ? Devant ce dernier mais aussi devant un autre expatrié, Ruan Pienaar (Montpellier), qui n'a plus porté le maillot des Boks depuis le Mondial 2015. Surtout, le joueur des Stormers devance tous les autres demis de mêlée évoluant au pays, d'Embrose Papier (Bulls) à Ross Cronjé (Lions) en passant par Rudy Paige (Cheetahs).

Frère de ?

Si le nom de Jantjies ne vous est pas inconnu, c'est normal. Son homonyme - Elton de son prénom - évolue à l'ouverture avec les Lions et l'équipe nationale. En 2017, il avait notamment fait très mal au XV de France, reparti les valises pleines d'une tournée estivale à trois défaites dans la nation arc-en-ciel. Pourtant, il n'existe aucun lien de parenté entre les deux joueurs. 

L'histoire d'une charnière composée de deux frères aurait pu être belle, mais Elton Jantjies devrait de toute façon se contenter d'une place de joker, le poste de n°10 titulaire étant promis au futur Montpelliérain, Handre Pollard.

Rugby Championship - Herschel Jantjies crucifie les Wallabies en filou [VIDÉO]Rugby Championship - Herschel Jantjies crucifie les Wallabies en filou [VIDÉO]

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    97717 points
  • il y a 3 mois

vous n'avez pas précisé de quelle maladie il souffre

@ced

Il roule sur la Jantjies ?

@ced

Si, le nanisme

@Dhomochevsky

ca c'est pas tres jantjies

@Dhomochevsky

En Afrique du Sud, on dit aussi le kolbisme.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
Transferts
News
Vidéos
News