Ecrit par vous !
Un énième champion du monde chez les Bleus avec la convocation de Clément Laporte
Le Lyonnais Clément Laporte appelé en Bleu pour préparer l'Angleterre.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le jeune arrière du LOU Clément Laporte a été appelé pour préparer le match contre l'Angleterre afin de pallier au forfait de Jean-Pascal Barraque.

L’annonce est tombée lundi dans la journée : Jean-Pascal Barraque (ASM Clermont-Auvergne, 1 sélection), trois-quart centre de l’équipe de France est forfait pour la finale de l’Autumn Nations Cup face à l’Angleterre dimanche (15h15). De ce fait, le staff tricolore a fait appel à un novice, le jeune arrière du LOU Clément Laporte, qui fêtera donc sa première convocation chez les Bleus. Formé à Parentis à l’instar de Baptiste Serein, le joueur de 22 ans poursuivra donc son apprentissage du haut niveau, lui qui s’affirme peu à peu au sein de l’effectif lyonnais. Alors qu’il fait ses débuts en top 14 en 2017 sous les couleurs d’Agen, ponctués par deux saisons des plus convaincantes, Clément Laporte connaît alors une saison 2019 /2020 difficile à l’occasion de ses premiers pas à Lyon.

Blessé à une épaule, il doit se faire opérer pour soigner une instabilité à celle-ci. Alors que son retour sur le pré est initialement prévu pour début mars, la saison de Top 14 est alors arrêtée, frappée de plein fouet par la pandémie de Covid-19. Résultat, Laporte ne dispute qu’un tout petit match sous ses nouvelles couleurs. Près d’un an après, il refoule à nouveau les terrains le 5 septembre dernier pour la réception du Racing. Un retour à la compétition « piano, piano », qui l’a vu disputer quatre rencontres, dont trois en tant que titulaire, la dernière en date dimanche soir lors de la courte victoire face au Stade Français (20-19). Propre, avec l’envie de porter le ballon et de relancer, l’arrière est à créditer d’une prestation solide. Un retour au premier plan qui a tapé dans l’œil de Fabien Galthié, soucieux de préparer l’avenir.

Un énième Champion du Monde -20 ans

Une fois n’est pas coutume, avec sa sélection, Clément Laporte viendra garnir le large contingent de champion du monde des -20 ans portant les couleurs de l’équipe de France cet automne. Après les Ntamack, Carbonel, Woki ou autre Gros et Vincent, le Lyonnais s’inscrit dans la droite lignée des jeunes joueurs sur qui il faudra compter à l’avenir. Vainqueur du Tournoi des Six Nations -20 ans 2018, Clément Laporte vivra l’un des plus grands moments de sa jeune carrière la même année, lors de la Coupe du Monde qui se disputera sur le sol tricolore. Titulaire au fond du terrain de la jeune garde française, l’ex-Agenais connaîtra notamment les joies des succès probants face à la Nouvelle-Zélande en demi-finale ou encore contre l’Angleterre en finale. Un parcours prometteur, freiné par moment, mais qui ne demande qu’à être confirmé. Et cette convocation n’est peut-être que les prémices d’un nouveau départ pour Clément Laporte, enfin remit de ses blessures.

Louis Bareyt
Louis Bareyt
Cet article est rédigé par Louis Bareyt, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Cordin, Laporte, Tiberghien, Bouthier, Ramos, Buros, Hamdaoui, on aura vraiment des choix de riches à faire en 15 d'ici 2023

  • to7
    16465 points
  • il y a 1 an

même s'il est très jeune, il est bon et ce n'est pas plus mal d'avoir un deuxième arrière de métier dans le groupe au cas ou il arriverait un pépin à dulin

Sacré 15, on a des jeunes prometteurs entre lui et Cordin

@Jeff_74

Plus des Ramos, Bouthier et Hamdaoui dans la force de l'âge, et des Buros ou Tiberghien pas encore testés en bleu mais clairement sur la pente ascendante, ça laisse rêveur pour la suite

Il a été énorme face au Stade Français
Sa jeunesse est un atout qu'il ne faut pas laisser passer

Il m'avait vraiment tapé dans l'oeil lors du sacre U20 de 2018. Il avait créé un bel essai contre l'Irlande, en perçant plein champs grâce à un superbe axe de course, et toujours lancé à pleine vitesse, il avait dégainé une passe absolument parfaite pour son ailier qui marque en coin. Il avait aussi été très solide sous les ballons hauts tout au long de la compétition. Avec Lyon, il a peu joué, mais à chaque fois il a été franchement intéressant. Il n'a pas les qualités individuelles de relance d'un Ramos, mais il propose des courses de soutien excellentes, un peu comme un Bouthier. Par contre, il me semble légèrement douteux au placage. Enfin, je me fais pas d'illusion, il est appelé pour découvrir l'ambiance et faire le nombre, pas pour être sur la feuille de match. Comme Taofifenua ou Lebel, c'est un beau potentiel qui commence à prendre de l'assurance en TOP14, et d'ici 1 an il devrait faire un concurrent sérieux pour une feuille de match en EDF, mais pour l'instant c'est trop tôt.

Dommage pour Barraque, qui aurait pu encadrer les jeunes sur ce match contre les anglais! On aura donc une paire de centres inédite encore une fois!
Laporte est juste là pour faire le nombre, mais je me souviens de lui en U20, il était assez impressionnant!

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News