UBB : Laurent Marti cherche des actionnaires pour combattre les difficultés financières du club
UBB : Laurent Marti veut d'autres actionnaires.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le président de l'UBB assure seul la pérennité financière du club. Or, ça ne peut plus continuer.

"Ça fait douze ans que je me bats pour que ce club réussisse comme quand vous vous battez pour que vos enfants réussissent en donnant tout ce que je peux donner. Et à nouveau on rentre dans des difficultés financières qui nous avaient quittés toutes les premières années de Top 14." Pas de catastrophe, mais une alerte. C'est le sens du message lancé par Laurent Marti au micro de France Bleu Gironde.

Le président de l'UBB était l'invité de La mêlée du lundi, pour revenir sur la situation des Bordelais, seulement 10èmes cette saison en Top 14. Depuis son arrivée en Top 14, le club ne s'est jamais qualifié pour les phases finales du championnat.

TRANSFERTS - À quoi va ressembler l'Union Bordeaux-Bègles de Christophe Urios ?TRANSFERTS - À quoi va ressembler l'Union Bordeaux-Bègles de Christophe Urios ?Pour France Bleu, Marti a expliqué réfléchir et discuter "pour voir s'il y a des gens qui voudraient venir [le] rejoindre au niveau de l'actionnariat." Il confie : 

Ce club a des infrastructures superbes, un centre d'entraînement magnifique, le stade Chaban-Delmas, un vrai public, un club des partenaires qui cartonne, une formation avec de très bons résultats, on a tout. Mais il y a un problème dans ce club, c'est que sa pérennité financière ne repose que sur mes épaules et ça ne pourra pas durer éternellement. Donc il va falloir qu'il y ait des gens qui se mouillent un peu plus à mes côtés.

Retrouvez l'émission complète ici.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • vevere
    50926 points
  • il y a 1 an

Voilà un mécène de plus qui en a marre de casser sa tirelire chaque saison...pour un sport structurellement déficitaire!!!

Pas sûr que le "jeu à la Urios" soit un élément très "sexy" pour faire venir de "gros" partenaires....

les ensembles vuiton commencent a peser dans la facture

C'est totalement déplacé et inhabituel !

On ne tire pas la sonnette d'alarme aussi tôt dans le rugby et sa finance ! On attend que la DNACG vienne nous menacer de retrait de points ou autre punition immonde (relegation, obligation de jouer à 12H le dimanche, séances vidéos de tous les CO/RCT sous la pluie...), ET SEULEMENT ALORS, on cherche du pognon !

Là le mec essaye de construire un modèle perenne qui ne repose pas sur un seul mécène... N'importe quoi...

@Le Bourbonnais

"Ce club a des infrastructures superbes, un centre d'entraînement magnifique, le stade Chaban-Delmas, un vrai public, un club des partenaires qui cartonne, une formation avec de très bons résultats, on a tout."

Et le club a des problèmes financiers avec tout qui va bien ? Il y a que moi que ça choque ? Je ne crois pas qu'il construise un modèle pérenne justement....

Franchement, ça montre bien qu'il y a encore un bug dans le fonctionnement du rugby français. Nous avons les yeux plus gros que le ventre et en plus nous dépensons très mal l'argent à notre disposition. Pour la majorité des clubs de Top 14 et Pro D2, il serait temps de trouver son propre modèle sans se soucier des autres et surtout sans les copier stupidement. Laurent Marti ferait mieux de faire son auto-critique car je crois que le problème de l'UBB est interne avec un modèle justement inadapté à son environnement. Par exemple, le ST a retrouvé la raison, le spectacle, les résultats et le public sont de retour après quelques saisons de disette.

Après, ce sont peut-être les erreurs sportives qu'il veut pointer du doigt ? L'UBB n'est pas à la hauteur des investissements sur le terrain. Mais bon, là encore, je ne suis pas sûr qu'il soit exempt de tout reproche.

Avec Urios, le spectacle ne sera sûrement pas au rendez-vous. Par contre, ils auront des résultats. J'espère que ça permettra quand même de remplir Chaban Delmas. Oui, car le rugby reste un jeu et une fête, ça serait top que tous les clubs affichent complets comme La Rochelle ! Surtout que ce stade est magnifique.

Et comme ils ont un bon centre de formation, autant le rentabiliser en faisant jouer les jeunes plutôt que de recruter à tour de bras. Ils ont déjà une belle ossature, il faut construire autour sur la durée autour d'eux. Urios me paraît un bon choix pour ça, il est raisonnable.

Courage à l'UBB !

  • Piekx
    7102 points
  • il y a 1 an
@Bitch Bucannon

Tu réagis sur la base de ce résumé du rugbynistère, mais sans avoir écouté l’émission ou lu le résumé complet de son intervention, il te manque bcp d'infos.

Il explique justement que le problème est interne au club, et aussi qu'il va falloir reproposer du jeu, car le public est resté fidèle mais en nette baisse.

Il a également déploré que les jeunes n'aient pas eu assez de temps de jeu et notamment Mathieu Jalibert lorsqu’il est revenu de blessure.

Il fait largement son autocritique et le projet du club est tout à fait pérenne.
Le club des partenaires fonctionne très bien, mais ne remplace pas un gros sponsor qui s'engage sur plusieurs années.

Si tu as le temps écoute l’interview en entier, tu verras qu'il a dit quasiment la même chose que ce que tu écris.

@Piekx

Heureusement pour Jalibert qu'Urios et Charrier ne sont pas partis avec Urdapiletta sous le bras. Sinon, il aurait bien ciré le banc

@Piekx

Merci Piekx ! Je me suis de nouveau fait avoir par un article racoleur. Encore plus ridicule que la feinte à Mémé que je me suis mangé hier à l'entraînement...

@Bitch Bucannon

CQFD : donc ce n'est pas exactement Marty cinéma !

@Piekx

Je ne comprends pas le concept de "public fidèle mais en nette baisse".

@Passovale

C'es pourtant simple : plus il y a de spectateurs qui se barrent parce qu'ils s'emmiellent aux matchs et plus ceux qui restent méritent le qualificatif de "public fidèle".

@lelinzhou

C est bien la le souci d un club pro qui ne se satisfait que d une poignée de fidèle.
Comme dirait P. Albaladejo le chat est maigre, UBB ne séduit plus pas la peine de tourner autour du pot de la fidélité.

@Passovale

Tu crois que la cabane est déjà tombée sur le chien ?

@lelinzhou

La « cabaLe »

@Passovale

Complotiste !

@Piekx

En sortant les phrases de son contexte ça change le contenu dans un sens ou d'un autre mais c'est très "mode"de nos jours Mais oui Marty doit rester majoritaire il fait évoluer le club d'année en année mais c'est certain qu'il ne peut pas tout maîtriser ce sont quand même les joueurs qui sont sur le terrain

Il n'y a pas un milliardaire, pardon un entrepreneur, qui aurait quelques picaillons?
Bonne chance UBB.

@breiz93

Ah ben non, il faudrait pas que Marty perde sa place de président. Un actionnaire secondaire oui, un gars plus riche que lui, non !

  • Flane
    4532 points
  • il y a 1 an
@Fufu Brindacier

Moi je veux bien échanger Marty avec notre président teuton vendeur d'eau coloré sucré.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News