TOP14. C'est officiel : à 35 ans, Louis Picamoles annonce sa retraite à la fin de la saison !
Sans la science d'un Kieran Read ni la constance d'un Sergio Parisse, Louis Picamoles restera néanmoins l'un des plus grands numéros 8 de sa génération.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Dans un entretien avec L'Équipe, l'ancien numéro 8 des Bleus Louis Picamoles a annoncé qu'il raccrocherait les crampons à la fin de sa saison avec l'UBB.

Qu'on le veuille ou non, c'est donc la fin d'un monument. D'un monument du rugby français, au moins. Car n'oublions pas que durant la dernière décennie si blafarde pour la vitrine qu'est le XV de France, Louis Picamoles aura - souvent - été l'un des seuls éléments à tirer son épingle du jeu, à être pisté par les plus grands clubs européens et à faire avancer les siens à grands coups d'épaule.

Vous vous en doutez à la lecture de nos mots, ce mercredi matin, dans un entretien parut chez nos confrères de L'Équipe, l'ancien numéro 8 des Bleus (82 sélections) a annoncé qu'il raccrocherait les crampons à la fin de la saison, à 35 ans. Son souhait ? Éviter "de faire la saison de trop", explique-t-il aussi. Aujourd'hui, après une longue carrière l'ayant vu débuter en professionnel à Montpellier, avant d'exploser à Toulouse, régner à Northampton puis retourner chez son premier amour, le MHR, le natif de Paris vit donc ses derniers instants d'une aventure débutée en 2004 du côté de l'UBB. Celle-ci fut aux nombreux rebondissements et changements de statuts, certes, mais aujourd'hui en Gironde, Louis Picamoles a retrouvé l'un de ceux avec qui il formait "les 4 fantastiques" à ses débuts, à savoir François Trinh-Duc. Et en cas de titre à ses côtés pour finir, on jurerait que la boucle serait bouclée. Par-delà les critiques et les réussites.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je n'ai jamais compris pourquoi il avait quitté l'Angleterre qui avait un championnat idéal pour lui...
Sa carrière s'est fini lors de la "virée" ecossaise qui fit si grand bruit...il n'est jamais revenu à son niveau après...

il y a en effet une époque ou il était régulièrement le seul a surnager

@Le Haut Landais

Mais pour moi ça toujours été une sorte de Chabal, grande force de pénétration mais plutôt perso et coffre à ballon, sans réelle intelligence de jeu. Le Stade avait réussi à le corriger un peu mais ça na pas duré très longtemps.

Peu importe sa fin de carrière où l'âge et le nombre de minutes jouées pèsent, il a été le meilleur joueur français des années 2010 et rien que pour ça il mérite noter respect et nos remerciements.

  • Jako33
    18233 points
  • il y a 1 jour
@coupdecasque

Oui, une époque ou il était regulièrement performant au sein d'une équipe de France moribonde, c'était vraiment remarquable. Respect!

Un gars bien que j'ai eu l'occasion de rencontrer quand il jouait pour nous, un bon communicant sans prise de tête, très accessible.
Bonne route Pica dans ta reconvertion.

  • vevere
    62365 points
  • il y a 2 jours

La saison de trop...c'est pas à son retour au MHR? 😉

Il était temps ! Mais espérons qu'il ne rejoigne pas les consultants Canal.

  • Yonolan
    123304 points
  • il y a 2 jours
@lelinzhou

King Louis n'est jamais descendu de l'avion qui l'amenait de Northampton à Montpellier comme dirait Mourad
Après ce ne fut qu'une pale copie du joueur qu'on retiendra : celui de Toulouse ,Northampton et de l'EdF
Et en plus il savait lever le coude...

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
Vidéos
Transferts
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News