Top 14 vs Super Rugby : Le verdict sans appel de la légende Ma’a Nonu sur le meilleur championnat du monde
Selon Ma’a Nonu, le Top 14 est désormais le meilleur championnat de rugby. Le Super Rugby, autrefois inégalé, perd de sa superbe. Crédit image : Screenshot Youtube
Ma’a Nonu affirme que le Top 14 a surpassé le Super Rugby. Avec des stars mondiales et une compétition intense, le championnat français brille.

Il y a encore quelques années, il n'y avait pas photo : le Super Rugby était devant le Top 14. La compétition la plus spectaculaire. Celle que tous les fans de rugby champagne voulaient regarder. A condition d'avoir un abonnement à la quatrième chaîne. Mais au fil du temps, les mouches ont changé d'âne, et le titre de meilleur championnat du monde s'est posé sur la tête du Top 14.

Un constat que font même certains des plus grands joueurs de Super Rugby. À commencer par Ma’a Nonu, véritable légende des All Blacks avec 103 sélections. L'ancien centre n’a pas mâché ses mots lors de sa récente intervention au podcast australien Kick Offs and Kick Ons (KOKO Show). Selon lui, le Super Rugby est désormais en retard par rapport aux grandes compétitions européennes comme le Top 14. À 41 ans, et après une carrière prolifique dans l’hémisphère sud, Nonu ne cache pas son admiration pour le championnat français qu’il place bien au-dessus de son ancien terrain de jeu.

Le Super Rugby à la traîne

Autrefois fleuron du rugby mondial, le Super Rugby a vu son attrait diminuer ces dernières années. Pour Nonu, la différence de niveau est flagrante. "Je pense que le Top 14 est deux crans au-dessus du Super Rugby, déjà parce que vous avez les meilleurs joueurs du monde dans cette compétition". L’afflux des stars internationales vers les clubs européens, attirées par des conditions financières plus attractives, a profondément changé la donne.

Le Super Rugby a également souffert de la perte des franchises sud-africaines, telles que les Bulls, Lions, Sharks et Stormers, qui ont rejoint l’United Rugby Championship (URC). Ce départ a été bénéfique pour les équipes sud-africaines qui ont trouvé un nouveau souffle dans cette compétition européenne. Les Stormers, par exemple, ont remporté l’URC dès leur première participation, démontrant ainsi le potentiel de cette transition.

Pour Nonu, cette réorganisation des compétitions a creusé l’écart entre le Super Rugby et les ligues européennes. "Je ne parle pas de la Premiership et de l’URC parce que je n’y ai pas joué, mais je dirais qu’elles viennent en deuxième et troisième position, ou peut-être en deuxième position à égalité". Bien qu’il reconnaisse le niveau du Super Rugby est encore élevé, il estime que l’exposition limitée des joueurs australiens et néo-zélandais aux autres nations est un handicap.

Quant à l’avenir du Super Rugby, Nonu se montre sceptique. "Le Super Rugby est en souffrance, je ne sais pas combien de temps ça va durer. Le niveau est toujours là, mais je pense que le Top 14 est devant." Ses propos résonnent comme un avertissement pour le rugby de l’hémisphère Sud, qui doit repenser son modèle pour rester compétitif et conserver ses meilleurs éléments. Lesquels sont toujours plus attirés par l'Europe ou encore le Japon.

Pour le moment, le Top 14 semble avoir pris une longueur d’avance, et c’est tout le rugby français qui s’en félicite. Néanmoins, on ne peut s'empêcher de rappeler que malgré la domination de son championnat et de ses équipes, notamment sur la scène européenne, la France court toujours après un premier sacre mondial. Contrairement à l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Si le fossé entre les nations a diminué, les Tricolores comme les autres nations du Tournoi n'ont pas encore réussi à le franchir de manière durable.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Et toujours l'abonnement à la 4ème chaîne... Avec de vieilles offres vicieuses pour avoir canal+sport...

Derniers articles

Transferts
News
Transferts
News
News
News
News
Transferts
Vidéos
News
News