TOP 14. VIDÉO. Ramos et Toulouse punissent en contre un Toulon volontaire mais emprunté !
L'arrière Thomas Ramos a crucifié Louis Carbonel et les Toulonnais.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
En clôture de la deuxième journée du Top 14, le Stade Toulousain recevait Toulon dans une rencontre qui a vite tourné au cauchemar pour les visiteurs.

Gueule de bois sur la rade en ce lundi matin, après la lourde défaite du RCT sur la pelouse du stade Ernest-Wallon (41-10). Privés de nombreux cadres, les Toulonnais pouvaient néanmoins compter sur le retour de leurs internationaux français avant de défier le champion de France en titre. Des internationaux en jambe, à l’image de Louis Carbonel, qui alluma la première mèche de ce match, en récupérant son petit coup de pied par-dessus le premier rideau toulousain, avant de servir son capitaine du soir, Sergio Parisse. Une occasion d’essai, annihilée par une mésentente entre Du Preez et Septar à quelques mètres seulement de l’en-but toulousain. Un manqué qui marqua déjà un premier tournant dans ce match. Car le bon début de match des Varois ne fut que trop peu récompensé (3-0), d’autant plus que quelques instants plus tard, le talonneur Sosene-Feagai reçu un carton jaune après une percussion le coude en avant. Les hommes d’Ugo Mola n’en demandaient pas tant, et après un maul bien amené, Selevasio Tolofua inscrit le premier essai des locaux. Malgré une pénalité supplémentaire de Thomas Ramos, les Toulonnais pouvaient tout de même être satisfait de leur début de match, n’accusant que 5 points de retard au retour du carton jaune (8-3).

TOP 14. Patrice Collazo : ''Aujourd'hui Toulouse est plus fort, voilà, point barre !''TOP 14. Patrice Collazo : ''Aujourd'hui Toulouse est plus fort, voilà, point barre !''

S’ensuit le deuxième tournant de cette rencontre Nous jouons la 24ème minute de jeu, lorsque Dupont dégage son camp : le ballon atterrit dans les bras du Fidjien Wainiqolo, qui touche alors l’un de ses premiers ballons. Le champion Olympique prend de la vitesse et transperce la défense toulousaine, avant de repiquer à l’intérieur à l’entrée des 22 mètres adverses. Un choix discutable, d’autant plus que ce dernier passe le ballon au jeune Danglot, qui, sous pression, manque sa passe. Une erreur qui profita à Ramos, qui après un dribbling parfaitement maîtrisé, s’en alla inscrire le deuxième essai toulousain sous les poteaux. Un deuxième coup dur pour les hommes de Collazo, qui se voyaient désormais décrochés au score (15-3). Mais ces derniers, pleins d’envie et d’insouciance, ne baissèrent pas les bras et continuèrent d’enchaîner les bonnes phases de jeu. Des efforts récompensés, puisqu’après un jeu au pied rasant dans le dos de la défense, Lebel se voyait dans l’obligation d’aplatir le ballon dans son en-but, offrant une mêlée à 5 mètres pour les Toulonnais. L’occasion donc pour les coéquipiers de Parisse de revenir dans la partie ! Ce dernier relève le ballon pour son demi de mêlée, qui adresse une passe tendue… qu’intercepte Zack Holmes ! L’Australien accélère et après une course de quasiment 100 mètres, s’en va inscrire son premier essai de la saison, et ce malgré le retour de Carbonel. Un dernier coup du sort, qui achèvera les derniers espoirs des visiteurs, menés 20 à 3 à la pause. Car, malgré une bonne première période, le mal était fait : les Toulousains avaient fait le break, et on sentait des Toulonnais démoralisés, sans solution.

La deuxième mi-temps fut beaucoup plus déséquilibrée, d’autant plus qu’au retour des vestiaires, Alainu’uese reçu à son tour un carton jaune. Une supériorité numérique qui permis au Stade Toulousain d’inscrire deux nouveaux essais (de Placines et Lebel), portant le score à 34-3 ! Une victoire acquise dès la 50ème minute de jeu, et qui plongea ensuite le reste de la rencontre dans un faux rythme. L’essai de Timani sur la sirène ne changea rien à la débâcle subit par les Toulonnais, qui pourront tout de même nourrir des regrets, au vu des nombreux cadeaux offerts en première période.

Malgré cette lourde défaite, le RCT devra vite se remettre d’aplomb, afin de préparer au mieux la réception du Stade Français dimanche prochain, dans un match qui s’annonce tendu entre deux équipes qui n’ont toujours pas gagné en Top 14 cette saison.

Crédit Vidéo : 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Des toulonnais empruntés, voire même carrément empreintés...

Beaucoup de fautes de main quand même d'une façon générale des deux côtés.

@La petite Huguette

Oui, ballon huileux ... C'est les nouvelles règles ...

Si on pouvait définitivement supprimer le terme "punir" du vocabulaire rugbystique...
Surtout qu'en l'occurrence les Toulonnais se sont surtout punis eux-même en rendant un nombre incalculable de ballons au pied.

  • oc
    11643 points
  • il y a 5 jours
@lelinzhou

Totalement d'accord ,( mais) sauf pour la tournée des bleus ,
quand ils puniront les Blacks

La réaction de Marchand à la mi-temps résume bien le match, beaucoup de réussite qui tient plus au hasard qu'à une équipe qui s'arrache pour provoquer la chance. Le jaune en première période qui coupe l'élan toulonnais, les deux contres qui viennent sanctionner deux occasions toulonnaises, et le match est plié sans avoir eu besoin de s'appliquer.

Côté stadiste on peut regretter un nombre incalculable d'occasions gâchées par des mauvais choix ou des imprécisions, ça a joué un peu comme si c'était un match d'exhibition où chacun veut briller ou comme si le chrono pressait. En prenant le temps de poser le jeu et en jouant pour les autres un peu plus, il y avait moyen de faire un carton.
L'avantage c'est qu'on prend les 5 points mais que Mola va facilement trouver de quoi remettre tout le monde au boulot sans tomber dans l'euphorie.

Côté toulonnais j'ai été agréablement surpris par l'état d'esprit malgré l'équipe remaniée et la claque de l'amical cet été. Je m'attendais ace qu'ils ferment le jeu pour ne pas reprendre une rouste, au contraire ils ont joué crânement leur chance et auraient pu compliquer le match des Toulousains s'ils avaient concrétisé leurs deux premières occasions avant le carton. Sur la durée on a senti que le manque d'automatisme a pesé puis le déroulé du match a fait qu'ils ont été complètement dominés, mais ils ont continué d'essayer. Tant mieux pour eux qu'on relance inutilement à la fin, cela leur permet d'aller marquer un essai et de rendre le score moins sévère par rapport à leurs efforts (même si paradoxalement le score aurait pu être extrêmement lourd si Toulouse s'était appliqué).

Au final il n'y a pas beaucoup d'enseignements à tirer du match. Le Stade est solide et dans les principaux favoris mais on le savait déjà, et pour Toulon on attendra de les voir au complet pour savoir où ils en sont.

  • frakc
    4459 points
  • il y a 5 jours
@Team Viscères

"Je m'attendais ace" All that she wants is another baby, yeah!

  • Jak3192
    60856 points
  • il y a 5 jours
@Team Viscères

Entierement d'accord sur tout
Ce que je retiens surtout c'est que Toulon doit avoir un effectif complet pour devenir eventuellement competitif.
Et là, pour les resultats c'est short me semble-t-il

  • oc
    11643 points
  • il y a 5 jours
@Team Viscères

J'ai pas tout lu , mais c'est vachement bien !

@oc

Si ça peut te consoler je n'ai pas tout écrit non plus, j'ai un générateur de pavé.

  • oc
    11643 points
  • il y a 5 jours
@Team Viscères

C'est plus "propre " que les petits chinois !

Ce qui est bien c'est que tous, autant toulonnais que toulousains, au sortir de ce match, savent sur quoi ils doivent travailler sans trop se fier au score...

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Ecrit par vous !
Vidéos
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News