RUGBY. Top 14. Peut-on envisager des phases finales sans le Stade Toulousain ?
Le Stade Toulousain peut-il manquer la qualif ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Avec cette infernale spirale de défaite, le Stade Toulousain plonge peu à peu au classement. De quoi s'interroger sur une éventuelle non-qualification du club rouge et noir.

Qui aurait pu prédire pareil scénario il y a encore de cela deux mois ? Petit retour quelque semaine semaines en arrière. Nous sommes le 4 décembre 2021. Le leader toulousain, se déplace sur la pelouse de son dauphin, l'Union Bordeaux-Bègles. Un choc au sommet cadenassé, qui verra les hommes de Christophe Urios en sortir logiquement vainqueur (17-7). Depuis, les dynamiques entre les deux ténors de l'Hexagone sont totalement différentes. Les Girondins caracolent en tête de championnat tandis que les Toulousains eux, sont à l'arrêt, la machine à gagner enrayée. À tel point qu'à dix journées du terme du Top 14, les Rouges et Noirs, actuellement sixièmes, ne sont pas encore sûrs de disputer les phases finales au printemps. Une anomalie pour cette équipe conçue pour gagner.

La faute entre autre il est vrai, à plusieurs fâcheuses circonstances. Mais peut-on réellement tout remettre sur le dos de la Covid, des matchs reportés ou des doublons ? Pas sûr. C'est bien simple, depuis sa défaite dans la cité girondine, Toulouse n'a plus remporté la moindre rencontre en Top 14. Les hommes d'Ugo Mola restent sur une incroyable série de cinq revers de rang, chose qui n'était plus arrivée aux Hauts-Garonnais depuis 2014. Un temps déjà bien loin. Surtout, stat édifiante, ces derniers n'ont décroché que 3 petits points sur 25 possibles au cours des derniers matchs. Champion de France en titre, est-il possible de voir le Stade Toulousain être absent des phases finales ?

Des vents contraires

Alors on vous l'accorde, les Toulousains ont subi des vents contraires depuis ce mois de décembre déjà noir. En premier lieu, ce match reporté face au Stade Français le 26 décembre dernier, lors du Boxing Day, le club parisien ayant été touché par la Covid-19. Rebelote contre Montpellier. Cette fois-ci ce sont les Cistes qui ne peuvent se déplacer à Ernest-Wallon. Deux matchs reportés donc, au moment des doublons, là où le Stade Toulousain est amputé d'une majorité de ses cadres. De quoi faire enrager certains supporters et y voir de malhonnêtes stratagèmes pour les plus paranos d'entre eux. Soit. Pour ne rien arranger, son facteur X Antoine Dupont se blesse au genou, avant que le club ne connaisse lui aussi sa vague de Covid. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, les Toulousains perdront un match sur tapis vert en Coupe d'Europe contre Cardiff. Bref, vous l'aurez compris, un enchaînement d'évènements qui ont cassé la dynamique du groupe. Il faut l'avouer, les Toulousains n'ont pas été vernis en cette période. Et au moment de reprendre la compétition, ils ont dû ainsi faire sans leurs internationaux, partis rejoindre le contingent tricolore pour préparer le Tournoi

RÉSUMÉ VIDÉO. Top 14. Au finish, le Stade Français l’emporte et enfonce Toulouse (28-29) !RÉSUMÉ VIDÉO. Top 14. Au finish, le Stade Français l’emporte et enfonce Toulouse (28-29) !

Mais cela n'explique pas forcément tout. On pense à ce manque de caractère entrevu à l'USAP, ou la bouillie de jeu proposée face au Racing 92. Certes, il y avait déjà du mieux face au Stade Français, mais force est de constater que le Stade Toulousain semble peiner cette année. Même en début de saison, lorsque les coéquipiers d'Antony Jelonch enchaînaient les succès, il manquait toujours ce petit quelque chose, ce jeu léché, cet enthousiasme auquel nous avaient habitués les protégés de la Ville rose. On se demandait jusqu'à quand cela durerait puis on en était finalement venu à se dire que tout cela n'était rien d'autre que la marque du champion, une bête froide capable de gagner sans forcément briller dans le jeu. Jusqu'à cette terrible période donc. À tel point qu'à la vue du calendrier de Toulouse, nous sommes en doit de nous demander s'ils pourront rester dans les 6.

Un calendrier compliqué 

Et pour cause, les Toulousains devront encore faire sans leurs ''Bleus'' durant quatre matchs. Un périlleux déplacement les attend à Pau dès ce week-end. Séduisants face au Racing malgré la défaite, les Béarnais auront l'obligation de s'imposer pour s'éloigner de la zone rouge. Puis les Toulousains recevront le leader bordelais, avant de se déplacer au Stade Français pour la revanche du Classico du week-end dernier face à une équipe qui semble revigorée et de finir en recevant un Montpellier que beaucoup voient comme un favori au titre. Vraiment pas simple, on vous l'accorde. 

Top 14. Montpellier. Mourad Boudjellal l'affirme : le MHR va décrocher le BrennusTop 14. Montpellier. Mourad Boudjellal l'affirme : le MHR va décrocher le Brennus

Alors certes, derrière cet infernal calendrier, il restera six matchs aux hommes d'Ugo Mola pour décrocher une qualification. Surtout que les pensionnaires d'Ernest Wallon pourraient arracher quelques succès lors des matchs cités précédemment durant cette période internationale, et ce, malgré l'absence colossale de joueurs importants. Mais il ne faudrait pas justement a contrario, qu'au retour de ces derniers, le Stade Toulousain ne soit trop largué dans la course à la qualification. Car rien ne dit que les joueurs du XV de France ne reviendront pas lessivés, après un 6 Nations disputé et éreintant. Et l'obligation de résultat pourrait instaurer un réel climat de tension avec l'urgence de résultats. Puis, il faudra aussi retrouver une dynamique de victoires, après autant de revers concédés. Et bien sûr, Toulouse devra également faire sans Pita Ahki, absent durant plusieurs semaines. Quand ça veut pas.

TOP 14. Coup dur pour le Stade Toulousain : Pita Ahki absent plusieurs semainesTOP 14. Coup dur pour le Stade Toulousain : Pita Ahki absent plusieurs semaines

Malgré ça, et les excuses, ne vaudrait-il pas tout simplement avouer que le Stade Toulousain est en réalité moins conquérant que l'an passé ? Car les joueurs du Capitole ont su par le passé surmonter ce genre d'adversité lorsque leurs joueurs cadres étaient absents. La profondeur et qualité d'effectif de l'équipe devraient leur permettre de glaner quelques succès précieux. Même si à l'heure où nous écrivons ces lignes, les Toulousains possèdent un petit matelas sur La Rochelle, septième (6 points), il y a urgence, car les Maritimes pourraient recoller dès ce week-end à leurs basques, en cas de succès à Clermont. Bref, ce n'est pas encore l'heure de tirer des conclusions trop hâtives. Mais force est de constater que le Stade Toulousain risque batailler jusqu'au bout, pour accrocher une place dans le wagon des qualifiables. Et ça, bien malin celui qui aurait pu le parier en début de saison.  

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'ai cherché dans les commentaires précédents si quelqu'un en parlait mais ce n'est pas le cas donc je voudrais rajouter un argument qui justifie cette mauvaise passe: au-delà du nombre important de joueurs retenus par les doublons, je trouve surtout que ce sont les postes dont on est privé qui font mal: nos talonneurs n°1 et 2 retenus, donc on joue avec notre n°3 et 4 (voire Neti dont c'est pas le poste), la charnière complète (et il y a clairement une Dupont dépendance au Stade qui ne joue pas pareil avec ou sans lui, même quand les autres internationaux sont là), et l'absence aussi de nos deux buteurs les plus fiables (N'Tamack et Ramos). Pour moi, cette amputation talonneur/charnière/buteurs est plus préjudiciable que de dire qu'il y a 10 absents. Y'a qu'à voir le nombre de pénalités qu'on prend pas pour aller en touche, touche qu'on perd ensuite dans les zones de vérités. Ca, ca fait mal dans le déroulé d'un match! Et ce qui fait mal aussi, c'est qu'on ne nous libère pas un Aldegheri qui a pas joué une minute avec l'EDF (obligé de faire jouer Tafili, pas le même niveau à droite!) ou un Ramos (6mn en EDF). Quand dans le même temps, on libère Leroux, Donovan Taofifenua ou Macalou pour jouer face au Stade, faut pas chercher loin la frustration que ça génère chez les supporters du Stade.

Ben oui, si le Stade n'est pas dans les 6 ?

Une remarque complémentaire que peu ont relevé : Si on regarde la répartition des internationaux cette année, le ST est le seul club fortement impacté avecc10 joueurs, aucun autre club n'en a plus de 4 je crois, notamment les habituels pourvoyeurs comme le Racing ou Montpellier ! L'UBB par exemple n'en a que 3, Castres aucun, La Rochelle 3...ces doublons sont donc plus nombreux et beaucoup plus pénalisant cette année pour le ST.

Je vois bien le ST être porté par ses bleus qui auront gagné le Tournoi. Ils profiteront de cette dynamique pour retrouver leur niveau de la saison dernière et finiront par se qualifier in extremis. Ensuite, ils gagneront leurs 3 matchs de phase finale et finiront (encore) champions.

@Timmaman

I have a dream ...
J'ai bien peur que tout cela ne reste qu'un doux rêve ...

  • tropico
    26551 points
  • il y a 3 mois

Moi jdis on devrait faire comme montpel et faire une impasse sur la hcup pour se concentrer sur le championnat

@tropico

Sauf qu'ils sont qualifiés contre les Quins

Il faut rajouter à cela la semaine de congés obligatoire dont devront bénéficier chaque international et ce même s'ils n'ont pas joué.....
Pour moi cette mauvaise passe, elle est surtout consécutive au manque de rythme.
La succession de match peut-être enfin le début de la rédemption.

Peut être que les 2 finalistes de la dernière saison ne seront pas dans les 6

  • Manu
    16705 points
  • il y a 3 mois

Que Toulouse ne finisse pas dans les 6 est probable mais non écrit.

Plusieurs facteurs à la situation actuelle:
-une préparation de saison trop courte mais des vacances bien méritées après une saison dingue et une 3ème mi-temps de Brennus qui a duré plus d'1 mois pour certains
- le non remplacement de Guillaume Marchand prêté à Lyon, le départ inattendu de Kolbe non remplacé
-retour au club et enchainement de victoires avec pas mal de réussites dans certains matchs (certains joueurs ont dû se dire qu'ils pouvaient s'appuyer seulement sur leurs acquis)
-absence de 10 internationaux pendant les tests de novembre
-successions d'annulations ou reports entre décembre en janvier (4 à domicile avec les internationaux) qui n'ont pas permis aux joueurs de maintenir un rythme qui commençait à laisser croire que le cycle de montée en condition physique (retardée par une intersaison de touristes) émergeait
- la Dupont-dépendance
- absence de 10 internationaux depuis le début de Tournoi

La situation future:
- 4 RDV importants à venir sans les internationaux
- l'effectif présent qui va moins tourner: moins de fraîcheur et plus de risques de blessures et donc d'un effectif encore moins dense
- une pression supplémentaire sur les joueurs pour revenir vers la victoire
- ... une sinistrose ?
- Mola qui part pour composer dès le mois de mars un duo avec Urios à Bordeaux ?
- Dupont qui annonce qu'il met un terme à sa carrière dès la fin du Tournoi pour aller élever des moutons en Nelle Zélande?

  • Oymar
    13023 points
  • il y a 3 mois
@Manu

Je vote pour le duo Mola-Urios !

Sinon je rajouterai des lignes arrières en bernes depuis septembre.

  • Manu
    16705 points
  • il y a 3 mois
@Oymar

les lignes en berne depuis septembre, c''est lié à 2 paramètres que j'ai cité: au départ soudain de Kolbe et à la Dupont dépendance.

  • Oymar
    13023 points
  • il y a 3 mois
@Manu

Pour la Dupont dépendance totalement d'accord pour Kolbe un poil moins.

Même si Kolbe était moins flamboyant la dernière saison c'est sur qu'il demandait de l'attention aux défenses adversaires ce qui pouvait donner des opportunité au reste des lignes arrières mais, pour moi, ca reste décorrélé du manque de forme a l'arrière.

Par contre si on regarde Lebel, Akhi, Cruz, Choco, ils ont un apport bien moins fort que les précédentes saisons, Guitoune/Tauzin reviennent de grosse blessures et n'arrivent pas a se remettre dedans, Ramos qui est en alternatif et Holmes/Nanai qui sont capable du meilleur comme du pire (mais ca c'est pas vraiment nouveau)!

Mais la question la plus importante : Urios ou Mola en entraineur principal à l'UBB ?

  • dusqual
    35001 points
  • il y a 3 mois
@Oymar

je trouve que le départ de kolbe est bien plus préjudiciable que tu ne l'entends. certes, il était moins flamboyant mais comme tu dis il demandait de l'attention. ce qui donnait aussi un peu plus d'air à dupont indirectement.
surtout, et c'est là que pour moi il manque beaucoup, il marquait peut être moins, mais il continuait de créer des occasions et offrait quantité de caviars à ses partenaires, qui n'ont plus aujourd'hui cette rampe de lancement et passent peut être pour un peu moins bons.

  • Manu
    16705 points
  • il y a 3 mois
@Oymar

Je ne suis pas suffisamment Toulouse pour juger du rendement de Lebel ou Akhi. Je sais que ce dernier traîne la patte depuis pas mal de temps et participe peu aux entraînements de début de semaine après un match. Au bout d'un moment, il doit être plus fatigué ou moins dans le rythme. Ce qui est certain c'est que ça travers moins dans le centre du terrain.
Concernant Lebel, il marque peu car c'est à priori davantage les gros qui concluent les actions. Et quand Akhi transperce moins, il a moins de ballon. Concernant Cholatine, il est arrivé en cours de saison l'an passé à un moment où l'équipe était dans une dynamique telle qu'il a surfé sur la vaque. Cette saison, outre la préparation écourtée, Choc est parti avec sa sélection et est revenu blessé. On pourrait parler de même avec Mallia

Ce qu'on ne dit pas c'est que si le ST n'est pas dans les 6 c'est une très mauvaise nouvelle bien sûr pour le ST (surtout financière) mais aussi pour l'edf.

Car pas dans les 6 ça veut dire, pas de CE l'an prochain et donc moins de matchs de haut niveau joués par les nombreux internationaux toulousains et cela casse la dynamique vertueuse de ce groupe.
On l'a bien vu avec les Saracens en Angleterre, leur descente les 2ème division a sévèrement impactée l'équipe nationale.

@Gonze à l`eau t`es fada !

Déjà, pour ne pas être en CE l'année prochaine, il faudra qu'il termine 9eme... alors avant que ça arrive! Ensuite, le niveau du top 14 ne doit pas trop être comparable avec la 2eme division Anglaise en grande partie semi amateure... bref, je ne crois pas que la Champion's Cup Covid avec des matchs à 28-0 ou face à des effectifs reduits (Cardiff) prépare beaucoup au haut niveau

@beberarverne

Il est très probable que dans 4 matchs, le ST soit 9ème... Et les phases finales à rallonge de la CE vont être des confrontations de très haut niveau.

  • AKA
    57364 points
  • il y a 3 mois
@Gonze à l`eau t`es fada !

Un des (le) plus grands clubs européens mis en difficulté par les doublons et autres magouilles covidiennes est une très mauvaise nouvelle pour la formule de notre championnat, pour notre formation etc.!

Ah bon d'accord ben nous verons bien

  • Erèbe
    5127 points
  • il y a 3 mois

[édit : commentaire posté très tardivement sr un ancien post que peu de monde a dû voir]

Je me demande quand même en lisant les commentaires si certains forumeurs se rende compte de la quenelle que Toulouse a pris cette année, pour simplement résumé cette période difficile aux doublons.
Parce qu'effectivement, les doublons on connait, et ce la ne nous a pas empêché d'être champion en 2019 e 2021.
Effectivement, lorsqu'on a un effectif bardés d'internationaux on ne peut pas se plaindre chaque année des doublon.

mais il me semble quand même que cette année est un peu différente :
résumons :
04/12/2021 => 12iem journée du top 14 : défaite a Bordeaux (rien d'infâmant)
11/12/2021 => victoire bonifiée a Cardiff en champion's cup

18/12/2021 => PREMIERE DOUILLE -annulation de la réception des WASPS
27/12/2021 => DEUIEME DOUILLE -annulation de la réception de Paris

01/01/2022 => défaite a Clermont de 5 points, après deux semaines sans jouer. sans manquer de respect a Clermont, avec l'entretien physique et la dynamique positive qu'auraient entretenu les réceptions des wasps et Paris, je n'aurais pas donné cher de leur peau.

08/01/2022 => TROISIEME DOUILLE -annulation de la réception de Montpellier
15/01/2022 => déplacement (étrangement autorisé) et défaite chez les Wasps
22/01/2022 => QUATRIEME DOUILLE (et la plus grosse) -annulation de la réception de cardiff
29/01/2022 => défaite a domicile contre le Racing de 5 points.

a noter donc, qu'on se déplace chez Wasps après une semaine sans jouer, et plus largement, UN match (contre clermont) en UN mois, et qu'il n'est pas impossible de penser que tout le groupe ai été contaminé du covid en Angleterre.
On reçoit donc le racing, encore une fois sans avoir jouer la semaine précédente, et sans manquer de respect au racing, on peut raisonnablement penser qu'en ayant joué tous nos matchs a domicile annulé, (Paris, Montpellier, Cardiff), la dynamique positive et l'entretien physique et des automatismes rugby, auraient eu raison de cette équipe, pas franchement a son aise en championnat.

05/02/2022 => défaite humiliante a Perpignan
11/02/2022 => défaite d'un point a domicile contre Paris, en match reporté.. en période internationale.

conclusion : on peut me raconter la messe en me parlant des doublons et du fait "que ça fait parti du jeu et que Toulouse doit l'anticiper"... ou on peu aussi raisonnablement reconnaitre, que tous les matchs reportés JAMAIS de notre ressors et TOUJOURS a domicile ont complètement plombé :
1- l'entretien rugbystique et physique
2- la dynamique de victoire, confiance
3- l'émulation de groupe et les automatismes
4- la possibilité de donner du temps de jeu au seconds couteaux dans la perspectives des vrais doublons
==> et c'est cela le pire, puisque très clairement les défaites a Perpignan, contre le Racing et contre Paris sont dues en grande partie au manque d'automatismes des seconds couteaux.

et par ailleurs, on ne m'enlèvera pas que Paris comme Montpellier sont quand même extrêmement chanceux de voir leurs matchs reportés contre nous en pleine période internationale. Pcq clairement, on peut imaginer sans prétention qu'ils auraient pris la foudre en décembre.

je ne crois pas qu'il y ai UN SEUL autre club qui se soit fait autant douiller.
je rappelle que tous les matchs reportés l'ont été A DOMICILE, et vous savez tous comme moi l'importance de la dynamique dans ce sport, et jamais a cause de Toulouse.

merci de penser un peu a ça au moment ou vous réduisez tout au doublons.

@Erèbe

Regarde le calendrier infernal du MHR l'an dernier et le nombre de matchs ou on était absolument pour rien niveau cas COVID.
Résultats on a terminé par jouer tous les 4 jours et on a commencé la saison avec 17 blesses

  • dusqual
    35001 points
  • il y a 3 mois
@Erèbe

en soi, y a du vrai, dans le sens où les matches reportés peuvent faire mal, voire très mal. en effet ils cassent la dynamique et de surcroît sont rattrapés pendant le tournoi (comme si les doublons suffisaient pas). là dessus je suis parfaitement d'accord.
mais n'oublie pas que le stade n'est pas non plus le seul à avoir vu des reports, loin s'en faut.

après, la victoire petit bras à cardiff contre une équipe composée des jardiniers et des enfants de l'école d'à côté, j'ai du mal à penser que ça peut amorcer une vraie dynamique. après le match à bordeaux, à lyon... c'est pas probant ni rassurant du tout à mes yeux.
d'autant qu'après ça, comme l'asm n'avait pas plus joué que le stade, y a pas de désavantage pour l'un ou pour l'autre.

pour moi, le stade a jamais réussi à revenir à son niveau collectif de l'an dernier et ce depuis le début de l'année, bien avant tout ça.
tant que y avait pas de pépin annexe, ça passait, le talent de certains rattrapant le reste. pour moi le manque d'émulation vient de là, les talents étant nécessaires pour conserver ce semblant de dynamique, on pouvait pas les remplacer trop.
les pépins sont arrivés et forcément c'est devenu encore plus compliqué.

chacun peut raconter la messe qu'il souhaite. la tienne me semble pas meilleure qu'une autre. et chuis certain que la mienne te plaira pas...

@Erèbe

Je suis d'accord avec pas mal de choses, mais tu ne vois la situation qu'avec une vision de supporter. Le Stade, depuis le debut de saison, a un manque criare de fluidité dans son jeu. Même si le debut, sur le plan comptable a été vraiment très bon, pour le reste, faut repasser. Sur ce que je connais, le match face à l'ASM est tout sauf déficitaire pour le Stade à première vue. L'ASM n'avait pas non plus joué sur plusieurs semaines, avait énormément d'absents dû au Covid et n'avait pas pu s'entrainer la semaine qui précède le match. Pour moi, cette rencontre a demontré exactement les soucis de Toulouse cette saison. Et vouloir ne pas en tenir compte, c'est chercher des excuses sur toute la ligne. J'ai donc appris, lors du match face à l'Usap, que le Stade n'avait pas marqué plus de 20 pts à l'exterieur cette saison. C est quand même symptomatique d'une équipe qui n'est pas au mieux. Et je ne parle pas (enfin si du coup...) de la Dupont dépendance qui s'est sérieusement installée cette saison (le départ de Bezy y est pour beaucoup). Et enfin, je le répète, Mola a sa part de responsabilité, dans la gestion de l'effectif (manque de rotations) et dans ses déclarations soit de fausse modestie soit d'une grosse prétention. Maintenant... ça n'enlève rien à la situation actuelle avec un calendrier complètement dingue avec des doublons, des doublons de doublons...

  • Anonym
    1605 points
  • il y a 3 mois
@Erèbe

Je n’arrive pas à savoir si tu veux dire qu’il aurait fallu jouer ces matchs et que les équipes en face ont fait exprès ?
C’est triste que le ST soit victime de l’évidente iniquité de la situation. Ce le serait pour n’importe quelle autre équipe. Mais je n’ai pas souvenir d’avoir entendu qui que ce soit (ou si peu), pleurer sur le sort du MHR l’an dernier qui en plus d’être mauvais sportivement, a du reporter plusieurs matchs en raison du COVID chez leurs adversaires et les jouer finalement en semaine à un rythme malsain et en jouant le maintien.

Ceci dit, je ne me fais pas de soucis et le ST reste mon favori pour le titre même si l’effectif est moins complet que les saisons passées. En attendant ça fait du bien de se plaindre un peu et ça ressert les liens en mode « Nous autre contre le reste du monde qui nous veut du mal et le sort qui s’acharne sur nous ». C’est fédérateur.

  • mimi12
    98868 points
  • il y a 3 mois

Je pense que cette possibilité est envisageable. Après c'est normal, au vu du doublé de la saison dernière, tout le monde veut s'offrir le scalp des Rouges et Noirs.
Après la saison n'est pas terminée...

Je me demande bien comment le Nistére fera pour sortir 5 ou 6 articles par jour si le Stade n'est pas en phases finales... certes, il pompe les articles de Rugbyrama mais quand même ça risque de devenir difficile de sortir quelque chose... enfin, personne n'en parle mais...

@beberarverne

J'aurai personnellement posé une autre question : Peut-on envisager des phases finales sans l'ASM ? Et là, on a déjà la réponse, j'en ai peur. ( malheureusement ). 😬 😉 💛 💙

@Bib And Dôme

Cette année, peut on envisager une phase finale avec l'ASM...?

@beberarverne

Peut-être pour le maintien ( je ne veux pas y croire, ni même y penser ) !

Derniers articles

News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos