TOP 14. Racisme : Demba Bamba soutenu par Pierre Mignoni
Visé par des propos racistes sur les réseaux sociaux, Demba Bamba a été défendu par l'entraîneur du LOU Rugby.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Visé par des propos racistes sur les réseaux sociaux, Demba Bamba a été défendu par l'entraîneur du LOU Rugby.

Ce sont des moments qu’on espère ne jamais vivre et des paroles que l’on n’aimerait ni lire, ni entendre. Ce samedi 18 septembre, à l'issue de la large victoire de Lyon face à Perpignan pour la troisième journée de Top 14, Pierre Mignoni a pris la parole sur un sujet inattendu. En effet, l'entraîneur du LOU Rugby a évoqué des messages irrespectueux. Certains seraient à caractère raciste, notamment à l’encontre du pilier droit international français, Demba Bamba. Sur les réseaux, les messages auraient pris la forme de déclarations publiques, mais aussi de messages privés à l’encontre du joueur. Le coach rhodanien a affirmé son soutien au joueur dans des propos relayés par Rugbyrama : “On tombe dans un monde d’imbéciles qui se permettent de critiquer et d’insulter, avec des propos très mal placés. Le club a répondu à cette personne. On ne touche pas aux joueurs. On ne touche pas à la couleur de peau. C’était un scandale. Demba a été touché et il a répondu de la plus belle des manières.”VIDEO. BIP BIP ! Bamba écrase la défense catalane pour un essai 100% puissance !VIDEO. BIP BIP ! Bamba écrase la défense catalane pour un essai 100% puissance !

Auteur d’un gros match, le champion du monde U20 a répondu avec classe sur le pré. Il inscrit un magnifique essai dans les toutes premières minutes. Il s’est, lui aussi, exprimé au sujet des messages à son encontre : “Il y a plein de réactions sur les réseaux. Cela fait partie de notre métier. Il faut savoir les prendre. Des fois, il y a de bonnes choses, des fois, il y a de mauvaises choses. On a le droit de se tromper. Il faut vite basculer, mais il ne faut pas se tromper deux fois. [...] C’était anonyme, cela peut être n’importe qui et cela ne m’a pas touché plus que ça. J’avais juste envie de montrer un meilleur visage.”
Racisme dans le sport : quelles sanctions dans les autres disciplines ?Racisme dans le sport : quelles sanctions dans les autres disciplines ?

Il y a environ un an, l’international ivoirien et ancien joueur de Carcassone, Bakary Meité, s’était exprimé auprès d’Actu Rugby sur des actes racistes qu’il avait lui-même vécu de la part d’un supporter. Il dressait l’analyse de ce qui est malheureusement considéré parfois comme du “folklore de supporter fait pour déstabiliser le joueur”. Encore aujourd’hui, ses mots résonnent : “Cela se manifeste sur plusieurs formes. Vous avez le racisme de complaisance qui ne dérange pas en façade. On te ramène toujours à ta condition, sous forme de blagues. Puis le racisme hostile, le vrai qui dérange tout le monde en fait. Ensuite celui qui découle de l’histoire, celui de la colonisation, de l’immigration. Enfin le racisme systémique, en évoquant la représentation qui ne reflète pas la réalité.”

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • to7
    16405 points
  • il y a 1 mois

pourtant on nous avait dit qu'il n'y avait plus de racisme dans le rugby depuis la suspension de rado, j'en suis médusé

  • de1a15
    376 points
  • il y a 1 mois

Si ce n’est pas déjà le cas, un individu interpelé pour comportement raciste dans une enceinte sportive devrait être verbalisé fortement et interdit de stade.
Le problème serait, dans un premier temps, résolu dans les réunions sportives.
Pour la même raison, un pays a été interdit de participer aux compétitions internationales de rugby pendant plusieurs années.

Au-delà de la seule question du racisme, je m'interroge sur l'aspect d'exutoire du sport qui amène à proférer des propos dégradants. Est-il besoin à tel fidèle d'une équipe de 4e division de traiter de fils d'hétaïre tel joueur de l'équipe adverse qui a fait un mauvais plaquage ?

Est-ce que cet exutoire est socialement/individuellement utile ?

@Un riz savant scie

Cela me fait penser à une anecdote vécue dans un stade (de foot pour être précis, mais cela aurait pu arriver dans presque tous les sports). Un père autour de la quarantaine d'année avec son gamin (ou sa gamine je ne sais plus) d'environ dix ans et qui profère je ne sais plus quelle insanité envers l'arbitre, un joueur adverse, ou leurs génitrices. Le môme l'interpelle "papa, tu a dit que c'est un gros mot qu'il ne fallait jamais dire", le père lui répond "oui mais ici c'est le stade on a le droit".
Non seulement certains utilisent le stade comme un défouloir, mais surtout considèrent que c'est normal voir sain. Et je ne parle pas des gros abrutis qui sont des gros abrutis dans la vie de tous les jours, mais des personnes "banales" qui seraient totalement choqués si elles assistaient dans le vie de tous les jours aux comportements qu'elles ont elles-mêmes au stade. Personne n'imaginerait normal au boulot pour un mail au mauvais destinataire ou sans la pièce jointe d'entendre l'intégralité de l'open-space se mettre à chanter que M. Durand de la compta est un encuIé... alors pourquoi certains pratiquent et tentent de légitimer ces comportements au stade ?

@Team Viscères

Ma question c'est est-ce qu'on a besoin de lieux pour déverser nos passions tristes ? Est-ce que ce père a raison ?

@Un riz savant scie

C'est gentil "passions tristes", en tout cas dans l'acception que des gens comme Macron donnent au terme... Chez Spinoza, c'est autre chose, ce sont des corps qui ne composent pas directement avec mon rapport, des corps qui ne me "conviennent" pas... Les passions joyeuses m'induisent à former des notions communes, au contraire des passions tristes... Les passions joyeuses me poussent à agir, au contraire des passions tristes...
Racisme, suprémacisme, sont des pulsions de haine, de rejet, de violence, mais aussi d'ignorance et de bêtise, induites par une vision, une écoute, une lecture, proposés par des systèmes socio-politiques, et/ou par des "chefs", des groupes, dans le but d'éloigner les individus de l'action pour le commun, et de les maintenir à l'état d'agrégat de singularités qui font corps, dans leur inaction "triste", avec ces pulsions du repli identitaire...
Les politiques s'emparent de Spinoza pour expliquer que "les gens" sont racistes parce qu'ils ont peur, qu'ils sont en colère, qu'ils jalousent les milliardaires... Suffit de kaléïdoscoper les candidats pour Élysée 2022 pour comprendre que pour la joie, on repassera chez Spinoza...

  • oc
    14166 points
  • il y a 1 mois
@Un riz savant scie

Ca fait deux questions , du coup ...

  • to7
    16405 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

l'idée de voir un open space traiter de M Durand de la compta d'e............a fait ma journée, d'autant que le comptable à mon boulot s'appelle M Durand, mais je n'ai aucun grief contre lui

  • jojo7
    4597 points
  • il y a 1 mois

Le racisme est détestable d'où qu'il vienne ! Pour autant il ne faut pas se voiler la face ni s'offusquer devant le comportement de la société . C'et une forme d'hypocrisie . Le racisme a toujours existé et malheureusement il existera toujours . En verrons nous la fin un jour ? Je crains que non et ce , quoi que l'on fasse . Je n'ai vraiment pas la solution !

  • Luern63
    5944 points
  • il y a 1 mois

La montée du racisme dans le sport est malheureusement à l'image de la montée du racisme dans la société. Et j'ai bien peur que cela ne s'arrange pas quand j'entends de ci de là les programmes politiques de nombres de candidats aux plus grandes fonctions .
Le sport est pourtant , je pense , un des meilleurs remparts au racisme encore faut il être vigilant car il n'est pas de remparts qui soient infranchissables.....

  • AKA
    54797 points
  • il y a 1 mois

Comme dit le collègue de dessous il faut condamner toute forme de racisme, par contre je n' ai rien pipé à cette phrase: "Enfin le racisme systémique, en évoquant la représentation qui ne reflète pas la réalité". 😓

  • Yonolan
    124048 points
  • il y a 1 mois
@AKA

sur le racisme systémique
Voici un lien d'un édito politique à écouter de l'excellent Thomas Legrand https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-politique/l-edito-politique-23-avril-2021

  • rororo4
    7314 points
  • il y a 1 mois

Toutes les formes de racisme doivent être éradiquées - et pas seulement dans le Rugby . Le professionnalisme en est devenu le vecteur principal , à l'image du Foot . L' Ovalie doit sans tarder y prêter attention .

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News