TOP 14. Qui se souvient du jour où la comète tongienne Ahotaeiloa a débarqué au Stade Toulousain ?
Manu Ahotaeiloa a porté durant plus de 2 saisons les couleurs du Stade Toulousain.
Découverte de la saison 2007/2008 lors de laquelle Toulouse finit champion de France, le Tongien Manu Ahotaeiloa fête ses 37 ans aujourd'hui.

Dans le temps et comme chaque club, le Stade Toulousain a compté des joueurs un peu sortis de nulle part et que personne n'a pourtant oublié. Pêle-mêle, l'on pourrait citer les Bertus Swanepoel, Daan Human ou Gaffie Du Toit, pas vraiment des stars de ce jeu et pourtant, gravés dans la mémoire d'Ernest-Wallon. Alors en ce 12 janvier, jour de son 37ème anniversaire, on a décidé de forcer la mémoire de certains supporters en vous parlant de Manu Ahotaeiloa. Lui ? Vous savez, c'est ce trois-quart centre tongien (1m85 pour 95kg) qui avait débarqué en Haute-Garonne dans l'anonymat le plus total début 2008. Au lieu de végéter en 2ème division avec le voisin agenais, le garçon s'engage d'abord comme joker médical pour compléter les lignes arrière stadistes, pourries par les blessures. 

Sauf que très rapidement, le polyvalent 3/4 de 22 ans à l'époque intègre le groupe toulousain, jusqu'à faire 16 feuilles de match pour sa première saison chez les Rouges et Noirs. Une saison conclue par un titre de champion de France et une finale de coupe d'Europe. Et une épopée à laquelle Ahotaeiloa avait pleinement participé en disputant des matchs très importants comme cette demie de HCUP face aux London Irish lors de laquelle il plantait un essai décisif. Ces souvenirs, pour les plus fidèles du Stade Toulousain, doivent certainement vous revenir. Mais saurez-vous en revanche dire ce qu'est ensuite devenu ce bon vieux Manu, à l'issue de son départ de la ville rose, en 2010 ? Après une quarantaine de matchs sous les ordres de Guy Novès, il retourne à Agen avant de s'engager à Bayonne, puis connaît une brève aventure d'abord à Lille, chez les non-professionnels, avant de s'engager en tant que joker coupe du monde du côté de l'UBB, en 2015.

RUGBY. INSOLITE. L'impensable reconversion de Napolioni Nalaga aux FidjiRUGBY. INSOLITE. L'impensable reconversion de Napolioni Nalaga aux Fidji

La fin de sa carrière s'écrira du côté de la Fédérale 1, où il passera deux nouvelles saisons à Chambéry, club aujourd'hui pensionnaire de la Nationale 1. Pour ce qui est de la suite, personne ne sait ce qu'est devenu l'international tongien (3 sélections), même si certaines rumeurs racontent qu'il serait retourné sur son archipel natal, à 20 000 bornes de l'Hexagone. Si jamais tu nous lis, n'hésites pas à nous faire signe, Manu !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pelous qui donne pas à sa droite à Bouilhou !!!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News