Top 14. Quels clubs ont le plus à perdre avec les doublons de novembre ?
Le Stade Toulousain sera bien évidemment l'un des clubs les plus pénalisés durant ce mois de novembre, avec 12 internationaux manquants.
Alors que la tournée de novembre avance à grands pas, faisons un point rapide sur les clubs de Top 14 qui pourraient perdre gros durant cette période.

Comme chaque année, qui dit période internationale, dit doublon de Top 14. Il y en aura deux lors de cette tournée, lors du week-end du 30 octobre (9ᵉ journée) et celui du 6 novembre (10ᵉ journée du championnat). Deux matchs qui auront leur importance, et qui devront être gérés au mieux par les différents clubs. Si certains sont bien évidemment plus impactés que d'autres par la liste de Fabien Galthié (Toulouse, l'UBB, Lyon), la complexité de ces journées ne se résume pas qu'aux absences des internationaux français. Faisons donc un point sur les équipes qui pourraient payer cher cette période, et à contrario, celles qui pourraient en profiter.

Stade Toulousain, UBB, Lyon : des cadors en danger ?

Comme prévu, le staff du XV de France a sélectionné beaucoup de joueurs de ces trois clubs, c'est-à-dire plus de la moitié (22 sur 42). Un chiffre qui prouve les difficultés auxquelles ces écuries devront faire face durant ces deux journées. D'autant plus qu'il n'y a pas que les internationaux français qui seront absents ! En effet, les Fidjiens, Argentins, Australiens ou encore Sud-Africains seront aussi indisponibles. Ce qui signifie qu'à l'heure qu'il est, le Stade Toulousain devra faire sans 12 joueurs, l'UBB sans 9, et le LOU sans 8 internationaux. Si Toulouse a plus l'habitude de gérer ces périodes délicates, Bordeaux et Lyon ont en revanche bien moins connu ces situations.

On l'a donc compris, ces trois équipes devront faire parler leur profondeur de banc si elles veulent ramener des points lors de ces rencontres. Et si le champion de France semble le plus handicapé à ce niveau (avec notamment beaucoup de blessures), il pourra néanmoins s'appuyer sur un calendrier plus abordable que ses poursuivants ! Car si le Stade se déplace ce week-end sur la pelouse du Racing, il est à noter que le club francilien aussi devra faire sans beaucoup d'internationaux (7 + une dizaine de blessés). Un match qui n'est pas perdu d'avance donc, surtout que la semaine d'après, Toulouse reçoit Perpignan. Alors que de son côté, Bordeaux et Lyon devront tous les deux affronter des équipes luttant pour la course au Top 6 : Clermont et La Rochelle pour l'UBB, et Montpellier et Castres pour le LOU. Des matchs toujours compliqués, d'autant plus que des équipes comme Clermont ou Castres ne comptent pas énormément d'absents (respectivement 5 et 4). Tout reste possible néanmoins pour ces trois équipes, qui pourraient par ailleurs voir revenir dans leur rang les internationaux non retenus par leur sélection nationale.

Stade Français, La Rochelle, Montpellier : attention à la rechute !

Moins handicapés que les trois premiers du championnat, Paris, Montpellier et La Rochelle sont néanmoins également touchés par ces doublons. Un problème pour ces clubs qui remontent au classement, surtout qu'ils devront faire face à des absences à des postes clés ! Le Stade Français tout d'abord, voit partir ses trois principaux facteurs X (Latu, Macalou et Waisea). Un coup dur pour Gonzalo Quesada, qui devra trouver des solutions pour pallier ça. Sauf que le club de la capitale possède quelques soucis d'effectifs au centre et au talon. Car si Da Silva et Panis sont tous les deux disponibles, leur rendement est bien inférieur à celui de l'Australien. De même au centre, ou avec la blessure de Delbouis, les seuls joueurs restants sont Arrate et Laumape, deux joueurs en dent-de-scie depuis le début de l'année.

Même problème pour La Rochelle, qui verra partir durant ces deux semaines trois centres (Botia, Danty et Buliruarua). Des absences qui coûteront aux Maritimes, et qui seront accompagnés par les leaders Alldritt, Skelton et Dulin. Méfiance donc pour La Rochelle, qui a l'avantage d'avoir un calendrier jouable, en se déplaçant à Perpignan, avant de recevoir un Bordeaux sans sa charnière titulaire. O'Gara peut néanmoins s'appuyer sur la bonne dynamique de son équipe, qui reste sur trois victoires en championnat.

INTERNATIONAL. Les ''Français'' Skelton, Arnold et Latu de retour avec l'Australie dès la tournée de novembre ?INTERNATIONAL. Les ''Français'' Skelton, Arnold et Latu de retour avec l'Australie dès la tournée de novembre ?Enfin, Montpellier, qui n'est pas épargné à ces postes depuis septembre, devra constituer une toute nouvelle charnière que celle qui a battu le Racing ce week-end. Car en effet, Reinach, Pollard et Garbisi sont tous appelés par leur sélection nationale. Un casse-tête pour PSA, qui doit en plus faire sans Benoît Paillaugue, toujours blessé. Les jeunes Darmon et Foursans devront donc être à l'honneur à l'ouverture, tandis que le demi de mêlée Martin Doan devrait également faire partie du groupe.

Top 14. De la Nationale à son premier essai en Top 14, découvrez Martin DoanTop 14. De la Nationale à son premier essai en Top 14, découvrez Martin Doan

Clermont, Castres et Pau : la bonne affaire ?

Vous connaissez certainement l'adage "le malheur des uns fait le bonheur des autres". Une expression qui prend tout son sens dans cette situation. Car pendant que certains clubs s'inquiètent, d'autres se frottent les mains à l'idée de faire un gros coup ! C'est notamment le cas de Pau, qui ne compte pour le moment que deux internationaux absents (Tuimaba et Hastoy). La Section, qui reste sur un début de saison réussi, affrontera en plus de ça un Stade Français diminué, avant de recevoir le BO. Ces doublons pourraient donc permettre à Pau de prendre des points, pendant que leurs concurrents en perdent.

Même chose pour le CO, qui ne compte que quatre absents. En plus de cela, Castres n'est pas trop handicapé par les blessures, ce qui signifie que le club abordera ses matchs sans trop de soucis d'effectif. Les Tarnais auront certainement à cœur de rattraper la lourde défaite face au Stade Toulousain (41-0), lors de la réception de Brive. Par la suite, le CO se déplacera à Lyon, pour tenter de faire un gros coup.

Enfin, Clermont, qui sera privé de Penaud, Vili, Yato, Ravai et Lavanini, aura l'occasion de capitaliser sur sa bonne victoire face à Pau lors des deux prochaines rencontres. Si le déplacement à l'UBB s'annonce périlleux, les coéquipiers de Parra pourront néanmoins compter sur l'absence des internationaux bordelais pour ramener quelque chose en Auvergne. Enfin, les Clermontois affronteront sur leur pelouse un Toulon malade, qui sera lui privé de 6 internationaux.

Top 14. Patrice Collazo et le RCT, itinéraire d'un rendez-vous manquéTop 14. Patrice Collazo et le RCT, itinéraire d'un rendez-vous manqué

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'imagine à quoi va ressembler l'équipe du ST pendant la coupe du monde qui arrive entre les français et les étrangers sélectionnés...
La bonne nouvelle c'est les internationaux reviennent encore plus forts!

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
Transferts
Vidéos
News
News
News
Transferts