RUGBY. Top 14. l'USAP doit-elle déjà s'économiser en vue du barrage ?
L'USAP lutte pour sa survie en Top 14.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

L'USAP, treizième à sept points de Brive, va devoir faire face à un calendrier compliqué en cette fin de saison. Les coéquipiers de Mathieu Acebes doivent-ils s'économiser pour jouer le barrage ?

Le sprint final est désormais lancé. Et si la bataille fait rage pour les places qualificatives, la lutte pour le maintien, elle, laisse entrevoir un match à deux entre l'USAP et Brive. Car si Biarritz, a déjà dit adieu à ses derniers espoirs de treizième place, les Basques étant à onze points des Catalans, les Perpignanais, de leur côté, peuvent toujours espérer un maintien sans passer par la case barrage. Cependant, on ne va pas se mentir, l'affaire s'annonce pour le moins compliquée. La faute à un calendrier particulièrement corsé et des gros morceaux à jouer jusqu'à début juin. De là donc à nous demander, s'il ne serait pas plus judicieux de s'économiser en vue des prochaines échéances et d'un barrage qui se profile.

RUGBY. Top 14. Les phases finales : mission impossible pour le LOU ?RUGBY. Top 14. Les phases finales : mission impossible pour le LOU ?

Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. Voilà l'adage que doivent se répéter sans cesse dans leurs têtes les joueurs et dirigeants de Perpignan. Parce qu'avec sept points de retard sur Brive, l'affaire s'annonce compliquée dans l'optique d'une qualification directe, mais pas impossible. Certes, cela pourrait être quasiment plié ce week-end. Pourquoi ? Car en recevant Lyon, Brive, toujours très solide chez lui, pourrait repousser les Catalans à plus de 10 longueurs, ces derniers se déplaçant à La Rochelle, en lutte pour les deux premières places et qui s'est refait la cerise ces dernières semaines. Derrière, le Perpignan-Brive que la plupart du monde annonce comme décisif, ne pourrait en réalité pas tellement l'être. Car ensuite prenez les deux dernières journées. Le CAB recevra Toulouse puis se déplacera au Stade Français tandis que Perpignan s'envolera pour Castres puis accueillera l'UBB. Deux gros morceaux donc, qui auront encore des choses à jouer. 

De là donc, de se poser la question, s'il ne serait pas plus judicieux d'économiser les forces et de ''faire tourner'' en cette fin de saison en vue du barrage. À vrai dire, comme évoqué, le week-end qui arrive sera déterminant. Une défaite des Brivistes et des Perpignanais et alors tout sera encore possible pour les hommes de Patrick Arlettaz. Un succès des Coujoux, combiné à une défaite usapiste et l'affaire serait presque entendue. Mais serait-ce vraiment intelligent, de faire des calculs d'apothicaires dès à présent ? Surtout que le barrage s'annonce également difficile, lorsque l'on regarde le niveau affiché chaque week-end par les 3 équipes qui trustent les sommets de l'antichambre du Top 14. Sans manquer de respect aux autres candidats aux play-offs en Pro D2, Perpignan s'il venait à terminer avant-dernier, devrait retrouver soit Oyonnax, Bayonne ou Mont-de-Marsan au cours de ce fameux access-match. Pas évident donc, d'autant plus que les coéquipiers de Melvyn Jaminet seraient dans l'obligation de se déplacer.

VIDÉO. Pro D2. L'incroyable quadruplé de Benjamin Geledan (Oyonnax) en seulement... 28 minutesVIDÉO. Pro D2. L'incroyable quadruplé de Benjamin Geledan (Oyonnax) en seulement... 28 minutes

Autre fait marquant, depuis l'instauration de ce barrage en 2018, aucune formation de Top 14 ne s'est imposée. Respectivement, Oyonnax, Grenoble et Bayonne ont chuté à Grenoble, Brive et Biarritz. Une treizième place ne serait donc pas l'assurance d'un match facile et d'un maintien en Top 14. La conclusion ? Pas sûr que s'économiser soit, à l'heure de l'écriture de ces lignes, la solution idéale pour l'USAP. Un autre point devra être fait lundi, suivant les résultats de chacun. En tout cas une chose est sûre, l'USAP n'est pas mort et la fin de saison et la lutte pour le maintien s'annonce passionnante. 

Top 14. Séduisant sur le pré, pourquoi Perpignan n’y arrive pas ?Top 14. Séduisant sur le pré, pourquoi Perpignan n’y arrive pas ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ben comme le dit l'article, si la 13ème place est fatale, l'USAP n'a donc pas le choix et doit finir devant Brive et donc ne pas s'économiser... CQFD, j'ai bon ?

@Amis à Laporte

voui, sauf que je ne vois malheureusement pas l'USAP dépasser le CAB au classement.
et la dynamique des clubs de Pro D2 leur est favorable et a l'oppose de celle de l'USAP. on risque donc de retrouver nos amis catalans en Pro D2 l'an prochain

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
Arbitrage
Vidéos
News
Vidéos
News