Top 14 - Les 5 conseils pour gagner une finale à tous les coups
Et aussi, voici la tenue exigée pour vibrer devant votre télé !

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

"Si vous avez l'occasion de gagner, n'hésitez pas à le faire", comme le dit Roro. Alors suivez-nous !

"Une finale ça ne se joue pas, ça se gagne !". Si vous avez déjà posé le pied sur un terrain de sport, cette tirade, vous l'avez tous déjà entendue. Du coup, comme nous sommes des amis et que l'on souhaite que le meilleur gagne ce soir, on va vous vous donner 5 conseils pour gagner une/cette finale de Top 14

PRONOSTICS. Top 14. Toulouse pour un 21e titre ou La Rochelle pour une première ?PRONOSTICS. Top 14. Toulouse pour un 21e titre ou La Rochelle pour une première ?

Brosser l'arbitre dans le sens du poil 

Ça n'est pas un gage de réussite mais dans une finale, avec tout ce qui se passe en ce moment, mieux vaut ne pas avoir le référent à dos. On ne dit pas que cela rendra celui-ci plus objectif, mais prendre des 10 mètres voire des jaunes dans des matchs couperets comme ceux-là, ça fait toujours chier, comme dirait Christophe Urios. 

Prendre un rouge au bout de 20 minutes 

Les dernières semaines nous ont montré que non, jouer une finale à 14 n'était pas synonyme de gain systématique à la fin, bien que les Rochelais aient été magnifiques en infériorité numérique face au Stade Toulousain il y a un mois de ça. En effet, avec Leps' Botia en plus sur la pelouse, on jurerait que les Maritimes auraient fini par faire craquer les Rouges et Noirs sous leurs coups de butoir. Mais le Top 14, c'est un championnat à part. En 2016, alors que tout le monde pensait qu'il venait de signer son arrêt de mort, le Racing avait été galvanisé par l'expulsion de Maxime Machenaud, jusqu'à remporter son premier titre depuis 1990, au Camp Nou, devant près de 100 000 personnes. Du coup, ce que l'on conseille aux Rochelais, c'est de prendre à nouveau un rouge ce soir pour remonter leurs troupes comme des coucous. On ne sait jamais, à force, ça finira peut-être par passer.

Empêcher Thomas Ramos de terminer le match 

On sait, ce n'est pas très beau, ce n'est pas très sport, mais c'est la pénurie des 10 à Toulouse en ce moment. Du coup, si un Rochelais avait "le malheur" d'appuyer un peu trop un de ses plaquages sur l'ouvreur stadiste ce soir et le faire sortir, cela pourrait causer bien des soucis à l'organisation d'Ugo Mola. D'autant que le vingtuple champion de France n'aurait alors plus de buteur ! Mais chut, on ne vous a rien dit... Attention tout de monde, cette éventuelle sortie engendrerait probablement le replacement à l'ouverture d'Antoine Dupont ou de Cheslin Kolbe ; deux garçons qui, à leur poste au moins, sont les meilleurs attaquants de la planète... Un coup à méditer, donc... 

Garder des avants adroits sur le terrain en fin de match

Ça aussi, c'est à la mode, et ça aussi, c'est cadeau. Admettons que cette finale aille aux tirs au buts : ce n'est pas impossible tant le niveau des deux formations apparaît proche. D'ailleurs la finale de Champion's Cup s'est jouée à un essai quand la dernière confrontation entre ces deux équipes en championnat s'était soldée par un 11 à 14 en faveur des Toulousains. Ce que l'on conseille aux deux staffs, c'est donc de conserver des garçons adroits de leur pied enfin de partie. Et pas que des 3/4, des avants aussi. Steffon Armitage a prouvé il y a deux semaines qu'un "gros" qui avait rêvé de jouer derrière toute sa vie, ça pouvait servir lors d'une fin de match à enjeu puissance 10. Et d'un côté comme de l'autre, on jurerait aussi qu'Atonio ou Faumuina pourraient se prendre, le temps d'un instant, pour leur compères des plus de 130 kilos, Big Ben Tameifuna. Mangez, armez, tirez !

Invoquer Armand Vaquerin

On sait qu'un proche du groupe toulousain a pour habiter d'aller récupérer de l'eau bénite de Lourdes pour faire jouer l'irrationnel en faveur des siens. Hasard ou non, celà lui a plutôt bien réussi par le passé. Mais pour changer un peu et en guise de probabilité encore plus sûre, on conseillera à qui pourra d'aller se recueillir sur la tombe du regretté Armand Vaquerin avant le coup d'envoi. De 1971 à 1984, personne n'aura oublié que le légendaire pilier aux 26 sélections a remporté 10 de ses 11 finales de championnat de France ! Personne n'a jamais fait mieux. Alors si quelqu'un a le temps d'aller invoquer l'un des plus célèbres des piliers de l'histoir de France, c'est le soir ou jamais. Tic, tac, tic, tac, à l'écriture de ces lignes, le coup d'envoi c'est dans 2 heures ! 

Top 14. Connaissez-vous le secret du Stade Toulousain pour gagner des titres ?Top 14. Connaissez-vous le secret du Stade Toulousain pour gagner des titres ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Etre Toulousain.

Jouer contre l'ASM ?

  • Labubre
    2088 points
  • il y a 3 mois

Mettre Ramos en 10

Pour gagner une finale, le meilleur conseil pour un club français est de ne pas avoir un arbitre anglais ou gallois 😀

Et Pendant ce temps la Macron fait le malin. Pitoyable...

  • Dodow
    10065 points
  • il y a 3 mois

La première astuce étant de ne pas être Clermontois.

Attention, le conseil de perdre un joueur sur carton pour gagner le match marche mieux si c'est Machenaud que Dupont.

Le meilleur conseil ?
Marquer plus de points que l'adversaire. Ca a marché dans 100% des cas.

@à l\'aile et bleu !

Mouais, bof et toute cette sorte de choses.

Derniers articles

News
Transferts
News
Transferts
News
Réseaux Sociaux
News
News
Vidéos
Vidéos
News