Top 14. Connaissez-vous le secret du Stade Toulousain pour gagner des titres ?
Découvrez la solution miracle du Stade Toulousain pour être champion.
Depuis 1989, le Stade Toulousain a pris pour habitude de verser de l'eau bénite lors de chaque finale de championnat de France. Ce vendredi, le club ne dérogera pas à la règle.

C'est une habitude ancestrale, une sorte de superstition qui perdure. Depuis plus d'une trentaine d'année, le club du Stade Toulousain verse de l'eau bénite provenant de Lourdes sur la pelouse accueillant la finale du championnat de France. Le Parc des Princes, et aujourd'hui donc le Stade de France. Pour La Dépêche, Jean-Louis Putinier, vice-président du conseil de surveillance du club raconte : ''C'est une tradition qui a commencé en 1989. C'est mon ami Jean Lacroix (aujourd'hui décédé, père de Didier Lacroix) qui se chargeait à l'époque de verser l'eau sur les lignes d'en-but du Parc des Princes, puis nous l'avons fait ensemble''. 

Désormais, ''Pupu'' a pris le relais seul. La semaine de finale, le mardi, ce dernier se rend à Lourdes, ''la ville sainte''. Il sort alors une bouteille en forme de vierge et la remplie d'eau bénite. Le week-end, jour de la finale, Jean-Louis Putinier la verse sur les lignes d'en-but en commençant par la droite. Puis ce dernier se dirige vers l'en-but opposé, là où les adversaires des Stadistes s'échauffent. Il dévoile même qu'une fois, Fabien Galthié alors entraîneur de Montpellier lui en avait demandé. Sans succès pour l'actuel sélectionneur du XV de France, le MHR s'inclinant face à Toulouse (15-10). Les joueurs aussi ne sont pas en reste. Lors de la finale de 2019, Jean-Louis Putinier affirme que trois membres du contingent toulousain dont Jerome Kaino s'en étaient mis sur les mains. Toujours pour La Dépêche, il explique : ''En 2019, deux ou trois joueurs dont Jerome Kaino sont venus me demander de leur en mettre sur les mains''. Pour le résultat qu'on connaît. Samedi ''Pupu'' ne dérogera pas à la règle et ira verser l'eau bénite sur la pelouse du Stade de France en espérant que son club décroche un 21e sacre. Pour l'anecdote, Max Guazzini effectuait le ''même protocole'' avant chaque finale du Stade Français. Avec une réussite assez grande.  

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'aurais dis les faveurs arbitrales ? Urios sort de mon corps !!
Non plus sérieusement, je dirai que le secret des toulousains est qu'ils gagnent les finales uniquement contre des clubs français ? 😊 😊 😊

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News