Top 14 - Le XV des All Blacks passés par la France
Jérome Kaino, numéro 6 incontesté de ce XV.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Ils sont de nombreux, très nombreux All Blacks à être passés par la France. Voici ceux qui y ont le plus réussi... Laumape en fera-t-il autant ?

15 - Isaia Toeava

Toeava, c'est un peu le gars qui ne vient jamais en premier à l'esprit des gens lorsqu'on parle de All Black, et qui pourtant n'a jamais déçu. En 5 ans en France, le champion du monde 2011 aura planté 9 essais en 66 matchs de Top 14, mais surtout toujours fait ses matchs que ce soit à Clermont comme à Toulon cette saison, malgré ses 35 ans. Dépannant un coup au centre, un coup à l'arrière, un coup en 10, il est le 15 de notre équipe de All Blacks passés par la France. On le retrouvera du côté de Bayonne à la rentrée, cette fois en ProD2.

14 - Joe Rokocoko

Lors de première saison en France, il fut fantomatique. Alors qu'il arrivait en Top 14 en perte de vitesse mais avec un statut de 2ème meilleur marqueur de l'histoire des All Blacks à l'époque (46 essais, seulement devancé par Howlett), Rokocoko mis du temps a prendre ses marques. Mais une fois le rythme trouvé, il sorti tout de même des saisons à 9 et 8 essais à Bayonne, avant d'en planter 7 lors de sa première année au Racing. Au final, l'ancienne terreur des Blacks a planté 31 essais en 157 matchs de championnat, dont celui mémorable et décisif en finale du Top 14 2016, qui déboucha sur le titre acquis au Camp Nou. 

13 - Conrad Smith

"Snake", c'est l'élégance et la discrétion incarnées. En France, il ne fut jamais transcendant, mais jamais décevant non plus. Capitaine régulier de la Section, ses 52 matchs en 2 saisons et demi (dont 51 titularisations) parlent pour lui. D'autant qu'il s'est vu proposer un poste dans le staff de Pau en suivant, signe de son adaptation parfaite à l'Hexagone. On n'est pas l'un des plus grands numéros 13 de l'histoire pour rien.

12 - Ma'a Nonu

Sur l'autel strict des performances, Ma'a Nonu aurait très pu se faire chiper sa place par Benson Stanley, Regan King et même Sonny Bill Williams, même si ce dernier n'a passé que 2 saisons en France. Mais Nonu, 103 sélections et double champion du monde avec les All Blacks, ce fut quand même l'une des attractions du RCT lors des dernières années Boudjellal. S'il n'a pas été constant en France, l'homme aux dreadlocks a tout de même trouvé le moyen de planter 12 essais en 73 matchs au total, et de distiller ici et là quelques grosses performances lorsqu'il s'est un peu énervé, notamment lors des phases finales. Sa finale 2017 face à Clermont parle pour lui. Son retour en Top 14 à 38 ans un peu moins, même s'il faut saluer qu'il n'aura rien lâché et fait valoir son rôle de leader autant que faire se peut.

11 - Sitiveni Sivivatu

Là encore, des débuts poussifs, pour au final inscrire 21 essais en 72 matchs de Top 14, parmi lesquels il y eut une notamment une saison 2012/2013 monstrueuse avec Clermont et des performances magistrales en Coupe d'Europe... Passé par Castres après Clermont, Sivivatu devint ensuite entraîneur des skillls du CO à l'arrêt de sa carrière de joueur, glanant de fait le titre de champion de France 2018 en tant que membre du staff. Une moindre récompense, pour l'un des joueurs les plus doués de l'histoire de ce jeu.

10 - Dan Carter

On ne refera pas l'histoire. Arrivé en France à 33 ans, Dan Carter n'était plus le joueur de capable de casser les lignes comme il le faisait à ses débuts. Mais sans être aussi brillant que son rival Wilkinson en France, le GOAT a tout de même apporté beaucoup de sérénité au club des Hauts-de-Seine, lui ramenant son premier titre de champion de France depuis 1990. Deux titres de champion pour lui au total (en comptant celui avec l'USAP en 2009) et une aura indéniable sur ses partenaires. Sa constance et son statut unique le placent devant Luke McAlister dans notre classement.

9 - Byron Kelleher

Un début de séjour en France tout bonnement exceptionnel, où il fut l'un des principaux artisans du titre de champion de 2008 notamment. Tranchant, dur sur l'homme, extrêmement dangereux au près, le All Black aux 57 sélections est ensuite retombé dans ses travers extra-sportifs, ne lui offrant qu'une fin de carrière jonchée de blessures et de déceptions en tous genres, qui se conclut au Stade Français. Malgré tout, le "Bison" reste le meilleur demi de mêlée All Black de l'histoire du championnat, et de celle moderne des Stadistes aussi, jusqu'à l'arrivée d'Antoine Dupont...  

8 - Victor Vito

S'il n'a jamais rien gagné en France pour l'instant, Vito a quand même réalisé de grosses prestations individuelles dès son arrivée, jusqu'à être élu meilleur joueur du Top 14 en 2017… Pas titulaire chez les Blacks, c'est à La Rochelle qu'il a trouvé son véritable salut. Si depuis ses perforrmances sont un peu rentrées dans le rang, il reste, après 4 saisons en Charente-Maritime, une valeur sûre de notre championnat et le numéro 8 titulaire du côté de Marcel-Deflandre. Jusqu'à déplacer Greg Alldritt sur le flanc de la 3ème ligne, c'est dire...

7 - Chris Masoe

Imaginez : 199 matchs de Top 14 et nominé comme meilleur joueur du championnat partout où il est passé. Haut-dessus du lot à Castres, phénoménal et bouffi de titres à Toulon, rassurant et une nouvelle fois champion au Racing, LA plus grande réussite All Black en France, c'est peut-être lui... Comme quoi, gagner 20 capes chez les NZ n'est pas forcément la plus belle partie de votre carrière ! 

6 - Jerome Kaino

On appelle ça une fin de carrière en apothéose... Après avoir tout gagné en 81 capes chez les Blacks, "The Enforcer" a conclu son incroyable épopée par 3 saisons à Toulouse, garnies de 3 titres dont un doublé CE - Top 14 cette année... Une fin à la hauteur du joueur qu'il a été en Nouvelle-Zélande, du leader qu'il a été en France. LÉ-GEN-DE.

Champions Cup. 1 vs 1 Kaino face à Vito : deux champions du monde pour un titreChampions Cup. 1 vs 1 Kaino face à Vito : deux champions du monde pour un titre

5 - Ali Williams

Là encore, le palmarès parle pour ce garçon. S'il a parfois été dans l'ombre de son compère de la deuxième ligne à Toulon, il n'empêche qu'il a probablement formé l'attelage le plus redouté de l'Hexagone durant ses années varoises aux côtés de Bakkies Botha. 2 fois champion d'Europe, 1 titre de champion de France et malgré une fin en eau de boudin du côté du Racing, une place dans ce XV ! Bien aidé par le manque de concurrence, il faut le dire aussi...

4 - Dominic Bird

"Le plus grand All Black de l'histoire" (2m06) vient de quitter le Racing à l'intersaison pour retrouver sa Nouvelle-Zélande chérie et les Hurricanes de Wellington. Il n'empêche que durant ses 3 saisons dans les Hauts-de-Seine, l'ancien joueur des Crusaders a considérablement élévé son niveau de jeu, jusqu'à en faire l'une des poutres du pack racingman cette année. Une place bien mérité dans ce XV pour celui qui n'a jamais vraiment existé chez les Blacks (2 capes), même si l'aura de Jason Eaton côté rochelais aurait également pu être récompensée.

3 - Carl Hayman

Et dire que ses débuts firent grincer des dents sur la Rade ! Comment le meilleur pilier droit du monde à son époque ne pouvait-il ne pas régner sur le Top 14 ? Une fois sa phase d'apprentissage en France passée, l’ancien All Black (45 sélections) fut tout simplement phénoménal. Il sera d'ailleurs le roc de la mêlée toulonnaise durant l'épopée des trois coupes d’Europe et le Brennus gagnés. Charlie Faumuina mérite aussi largement d'être cité.

2 - Hikawera Elliot

"Hika" Elliot a très peu joué en Top 14, puisqu'il n'y est resté qu'une saison avec Oyonnax (2017/2018) avant de descendre en ProD2. Mais à l'échelon inférieur et malgré ses 35 ans bien tassés, l'ancien des Chiefs impressionne encore, en témoignent ses 13 essais en 28 titularisations à ce niveau-là ! Une place au talon de notre équipe méritée pour l'ancien numéro 8, qui défendra encore les couleurs de Colomiers la saison prochaine.

1 - Carl Hoeft

Carl Hoeft ne parlera pas à nos plus jeunes lecteurs. Mais avec ses sept saisons en France et ses 148 matchs toutes compétitions confondues, le All Black aux 30 sélections mérite d'être titulaire gauche de cette équipe. Il terminera son aventure française en 2011 avec un contrat de joker coupe du monde au Stade Toulousain, après plusieurs grosses saisons du côté de Castres.

Remplaçants : Anton Oliver, Aled De Malmanche, Charlie Faumuina, Jason Eaton, Isitolo Maka, Tawera Kerr-Barlow, Luke McAlister, Malakai Fekitoa.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    54205 points
  • il y a 1 mois

On continue les couillonnades! On a quelques munitions sous le coude: Le XV des Argentins, Géorgiens, Aussies, Sud Af' etc., etc...... 😒

@AKA

Et le XV de ceux qui ont joué au rugby. le XV de ceux qui ont joué à XIII, le XV de ceux qui n'ont jamais joué à XIII, le XV des rouquins, celui des chauves, le quinze des Durand, des Dupont et des Martin, le XV de ceux qui puent des pieds, le XV des plus de 160 de QI et le XV des ratons-laveurs...
Perso j'attends le XV du siècle à Laragnasse.

@lelinzhou

Le XV des plus de 160 de QI!?
Celui-là pour le coup il m'intrigue et j'admets que ça m'intéresserait de le connaître !!

@math1907

Il suffit de trouver 15 Estève, c'est quand même plus facile que de trouver 15 Einstein jouant au rugby.

La liste est longue, comment oublier le regretté Jerry Collins 🏴
Moins triste, il y a eu aussi Piri Weepu ou Bradley Mika, etc...

Ne pas oublier Graham Mourie au P.U.C ( je vous parle d'un temps ....)

@Rchyères

Gary Whetton au C.O champion de France 1993 il me semble...

Prochain article sur le XV des français passés par la franchises Sud Africaine de Montpellier

@ouvreur10

Forletta _ Guirado _ Haouas cdf
Pesenti cdf_ Willemse
Fufu cdf_ Picamoles cdf_ Galletier cdf
j Tomas cdf_ Ftdcdf
Rattez _ Vincent cdf_ Doumayrou cdf_ N'gandebe (tiré par les cheveux il n'a pas été capé)
Bouthier :
Mas _ Hounkpatin (cdf)_ Camara _ Bécogné _ Reilhac cdf (non capé également).

C'est jouable en fait !
Et le plus sympa c'est que 11 joueurs sortent du cdf sur les 20 cités.

@math1907

J'ai hésité à proposer un sélectionneur !!!!

@math1907

J'ai oublié Jeanjean, avec qui j'avais pu partager quelques fin d'entraînement (en junior avant qu'il ne quitte Montpellier)
Même si certains s'offusqueront qu'on puissent le citer!?.
Il a néanmoins joué au MHR.

@math1907

J'ai oublié Castet qui est sorti de notre cdf également.

@math1907

Pour un club qui a une trentaine d'années sous sa forme contemporaine, c'est pas trop dégueulasse finalement.

@ouvreur10

On y a songé aha !

@Theo Fondacci

Doumayrou doit compter double par contre !!!!
All Black et EDF!!!!!

Qui d'autre a formé un All Black !!??

@Theo Fondacci

Pour faire une sélection complète avec les joueurs passés par le CO, il faut remonter jusqu'à quand ?
C'est pas un défi mais une vraie question.

@math1907

Mince ma question était pour fabien81.

@ouvreur10

je suis pas sur qu'on pourrait faire une équipe complète, sauf à aller chercher les joueurs avant la présidence actuelle

Derniers articles

News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
Transferts
News
Transferts