TOP 14. ''Le rugby est clairement devenu un business'', lance Jérémy Sinzelle (Toulon)
Top 14. Toulon. Jérémy Sinzelle n'hésite pas à dire les choses.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

De retour à Toulon, l'ancien Rochelais Jérémy Sinzelle évoque la fin de son aventure au Stade Rochelais et parle de l'évolution du rugby actuel.

TOP 14. De retour à la maison, que peut emmener au RCT l'enfant du club Jérémy Sinzelle ?TOP 14. De retour à la maison, que peut emmener au RCT l'enfant du club Jérémy Sinzelle ?Dix après, Jérémy Sinzelle a fait son retour à Toulon. Fort d'un titre de champion d'Europe avec le Stade Rochelais, il entend bien aider le RCT à retrouver les sommets. Il lui reste saisons pour y parvenir. Il y a peu, il ne s'imaginait pourtant pas retrouver la Rade. Du moins, pas aussi tôt. Sous contrat avec la formation maritime, mais tout est allé très vite comme il le confie au Midi Olympique. "La Rochelle n’a pas tout fait pour me retenir, confie-t-il. Je ne dis pas que ça a été un manque d’affection, mais j’aurais voulu que des personnes prennent un peu plus parti sur certains points." Il a senti qu'il ne faisait plus vraiment partie des projets rochelais et n'avait pas envie de faire de la figuration. Mais il sait que ça fait partie du rugby d'aujourd'hui. "Le rugby devient comme ça, la pelouse n’est pas plus verte à La Rochelle qu’ailleurs. Tout ça m’a contraint à vite tourner la page." ''On s'est fait chi**'', ''essai de chat**'', la réaction déjà mythique de Jérémy Sinzelle ! [VIDEO]''On s'est fait chi**'', ''essai de chat**'', la réaction déjà mythique de Jérémy Sinzelle ! [VIDEO]Il ne veut pas passer pour un vieux con et dire que le rugby, c'était mieux avant. "C’est faux en plus !" Mais il a bien conscience que l'ovalie est "est clairement devenu un business. C’est un sport-business." Il y a plus d'argent en jeu mais aussi plus de médiatisation. Si c'est une bonne chose, ça a aussi ses mauvais côtés. Sinzelle estime qu'il y a très peu de choses naturelles. Tout est très contrôlé, à commencer par les déclarations des joueurs qui font attention à ce qu'ils peuvent dire dans la presse ou ailleurs. "Tu ne peux pas avoir un mot plus haut que l’autre." Joueur un peu à l'ancienne, Jérémy Sinzelle a évolué avec son sport et s'est adapté. Mais comme il le confie au Midol, il n'hésitera pas avec franchise à "dire les choses quand ça n’ira pas, en dehors ou sur le terrain." Mais toujours en ayant à l'esprit de faire progresser le groupe.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • dan0x
    31385 points
  • il y a 1 mois

Il n'est jamais trop tard pour se réveiller !

L argent n a pas d odeur, les valeurs du rugby peuvent y perdre, la finance s affirme peut ont passer la serpillières sur les valeurs ? Peut on faire sans Sinces sur elles ?
Mouais....

  • jojo7
    7101 points
  • il y a 1 mois

Ce brave Sinzelle , comme il est mignon ! 😊 Allez , ce brave garçon est très gentil voire un peu innocent ! 😊 😊

Jérémy Sinzelle est considéré comme un "couteau suisse". Cet outil sert aussi à déboucher les bouteilles de pinard... Joueur polyvalent me semble beaucoup plus adapté et respectueux...

@Amis à Laporte

Oh... j'ai connu des joueurs polyvalents qu'etaient de sacrés couteaux suisses... je dirais même des Cotaux Suisses!

Si vous avez besoin, au Rugbynistère d'un.e correcteur.trice, n'hésitez pas !
Il manque quelques mots par-ci par-là .

En ce qui concerne l'avis de Sinzelle, sur les déclarations des joueurs, je suis assez d'accord, ils disent souvent la même chose.
" Dès lundi, il faut qu'on se remette au travail..." J'apprécie les déclarations plus spontanées et personnelles de certains joueurs, comme Lopez, Combezoux et Castrais en général, Sinzelle et qqs autres

Moi, je veux bien, ses déclarations reflètent quelques vérité$$$... Mais le facteur "busine$$", comme il dit, est quand même beaucoup plus prégnant à Toulon qu'à La Rochelle!

Lors des années récentes, le RCT a sorti la tête de l'eau et remporté des titres grâce au chéquier de Mourad, non? Arrêtez-moi si je me trompe...

MB a monté en très peu d'années un club de "bimbos" qui s'est évaporé très vite après lui, finalement. Et sans lui, le RCT serait probablement au niveau d'un Béziers ou même d'un Narbonne.

Alors que LR cherche à construire une structure pérenne, sans brûler les étapes. Et au bout du compte, eux aussi ont décroché la timbale!

Finalement, je vois dans ses propos beaucoup d'amertume -que je peux comprendre- mais aussi peu de recul et d'objectivité, voire de la naïveté...

  • DAV!D
    3606 points
  • il y a 1 mois
@lebonbernieCGunther

Il ne faut pas être naïf : le montage du SR a certes été plus lent et structuré que celui du RCT de MB. Mais pour avoir vécu 30 ans à La Rochelle, je suis bien placé pour comparé les deux et le SR est tout autant une machine mercantile que le RCT aujourd’hui. Car sans cet aspect, aucun club de Top 14 ne peut survivre (si on exclue les clubs des milliardaires, actuels ou à venir).
Néanmoins, je peux comprendre qu’un mec comme Sinzelle, qu’on a bassiné avec « La Rochelle, club familial aux vraies valeurs de rugby » puisse l’avoir un peu mauvaise qu’on ne le retienne pas plus que ça, eut égard aux services qu’il a rendu en dépannant à tous les postes. C’est certainement un peu naïf de sa part, mais ça a quand même le mérite de lever un peu le voile que certains souhaitaient poser sur quelques clubs. Aujourd’hui, aucun club ne peut plus se permettre de sentimentalisme avec ses joueurs : les enjeux et la concurrence sont trop importants.

@lebonbernieCGunther

Bah on peut dire qu'il aura vu évolué le Stade Rochelais...je comprends sa déception , comme écris plus bas, il peut jouer à beaucoup de postes, ça dépanne, mais ça ne fixe pas le bonhomme, et à La Rochelle, on n'a pas estimé qu'il valait plus...vu leur recrutement
Ce ne sera que mieux pour le RCT...

@pascalbulroland

Je ne critique pas le joueur mais ses propos, alors qu'il part dans le club le plus "businessophile" du Top 14.

@lebonbernieCGunther

Le plus businessophile ? honnêtement y a beaucoup d'argent au racing au stade français et a Clermont aussi... Pour moi le plus businessophile c est le racing!

@Mickey duc

Euh ... Ça se discute p't être avec les soldats roses !

@Chandelle 72

Tu trouves ??? on a plein de thunes mais on recrute que des jeunes voir des joeurs de m.... Je trouve pas qu' on ait l effectif d un club qui gère bien son business justement ...

@Mickey duc

Businessophile n' avait pas de connotations spécialement positives dans mon esprit.
Le SF a aussi du mal à garder ses très bons, les résultats en dents de scie y sont peut-être pour quelque chose.
Je dirais qu'au Racing, ça ressemble aussi un peu à ça, classement meilleur pour la dernière saison mais courant alternatif.

@Chandelle 72

Non businessophile ça veut dire qui est plus sur l argent que le sportif ! ou qui sort les gros chèques ! pour cela que je mettais le racing au dessus parce que si tu regardes nos recrutement on est nuls!

Ah mais le racing est quand même souvent dans les 6... J adore mon club mais faut avouer que je comprends pas comment on peut en étant le premier budget avoir un effectif aussi pauvre derrière et surtout finir 11eme ....

@lebonbernieCGunther

Il ne fait que retourner d'où il vient...non ?

@pascalbulroland

Certes, mais c'est comme si tu dézingues le confit de canard et que tu retournes en Périgord...

@lebonbernieCGunther

il ne dit pas que c'est different a Toulon, il tire simplement des conclusions générales au rugby pro suite a son depart de La Rochelle sans qu'il ne dise que c'est mieux ou pire a La Rochelle ou ailleurs

Super joueur mais vu l'armada montée par La Rochelle ils ont pu le laisser partir sans trop de regrets je pense

  • NeST
    2900 points
  • il y a 1 mois

Joueur super polyvalent et excellent dans beaucoup de postes. Mais le rugby moderne est plus à la recherche de titulaires "star" qu'un couteau suisse discret comme Sinzelle, et le SR est un peu entré dans cette dynamique avec son recrutement XXL.

Ce qu'il s'est passé au RCT l'an dernier, où les blessures ont obligé certains joueurs à jouer à des postes différents, a dû motiver cette décision, un peu comme le ST avec Nanai-Williams et les doublons.


Je pense que le RCT a fait une bonne pioche.

J’aime beaucoup ce joueur et c’est avec regret que j’ai appris son départ. Il a souvent dépanner le club en servant de couteau Suisse quand il y avait des absents

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
News
News
News