TOP 14. Jules Favre, l'invité surprise des phases finales
Jules Favre a réalisé une performance de haut vol face au Racing.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Titulaire de dernière minute face au Racing 92, le jeune Jules Favre a tenu son rang au centre de l'attaque maritimes. Sera-t-il de nouveau aligné en finale ?

On lui promettait l'enfer, il a connu le paradis. Du haut de ses 22 ans, Jules Favre aurait signé des deux mains pour disputer une demi-finale de Top 14 en début de saison, qui plus est dans la peau d'un titulaire. Par un concours de circonstances, le joueur natif de La Seyne Sur Mer s'est retrouvé vendredi dernier avec le numéro 12 dans le dos, sur la pelouse du Stade Pierre Mauroy de Lille face au Racing 92 pour y disputer une place en finale. En face de lui, rien de moins que la paire de centres titulaire du XV de France, Gaël Fickou-Virimi Vakatawa. Alors non, Jules Favre n'est pas un illustre inconnu sorti de nulle part. Ce serait manquer de respect au jeune homme d'1m81 pour 88kg. Car ce dernier fut notamment aligné à 24 reprises cette saison sous le maillot jaune et noir toutes compétitions confondues, dont 14 comme titulaires. Certes, Favre n'a pas été un titulaire indiscutable cette année au sein du club maritime mais il n'en reste pas moins une valeur sûre. Ce qui a en revanche suscité bon nombre d'interrogations est sa titularisation au centre de l'attaque. S'il n'en reste pas moins un centre de formation, ce dernier a en revanche effectué la globalité de sa saison à l'aile. 

Top 14. DEMI-FINALE. Doumayrou forfait ! Quelle paire de centres face au Racing ?Top 14. DEMI-FINALE. Doumayrou forfait ! Quelle paire de centres face au Racing ?

Botia suspendu, Aguillon et Sinzelle blessé, La Rochelle s'avançait donc en demie avec une paire de centres Doumayrou-Rhule. Le premier délaissant sa place de second centre pour endosser un numéro 12 qu'il connaît bien, le second quittant son aile pour retrouver un poste qu'il a déjà côtoyé cette saison avec brio. Mais quand la nouvelle d'un forfait de Geoffrey Doumayrou commença à s'ébruiter, le staff rochelais n'eut d'autres choix que de titulariser Jules Favre. Une paire de centres Favre-Rhule, comprenez deux joueurs habitués à occuper les ailes. Face à ce qui se fait de mieux en Europe, on ne donnait pas cher de la peau des numéros 12 et 13 rochelais du soir. Dire que l'on s'est grandement trompé serait un doux euphémisme.

Dès le début de la partie, Jules Favre s'est appliqué dans les tâches défensives, ne laissant aucun espace à Fickou ou Vakatawa muselés par les montées rapides du jeune centre. Il aurait même pu inscrire un essai en première mi-temps après ce dégagement contrée de Russell, mais Favre malheureux dans son dribbling n'a pu saisir l'aubaine. Peu importe, s'il a été peu en vu offensivement, il a en revanche, à l'image de son équipe, asphixyé son adversaire du jour, annihilant toutes les offensives de ses vis-à-vis. Une performance remarquée, que n'a pas manqué de souligner Romain Sazy capitaine du Stade Rochelais dans les colonnes de Rugbyrama : ''Il nous manquait tout de même trois pièces maîtresses (Botia, Bourgarit, Doumayrou), mais je veux tirer un coup de chapeau aux joueurs qui les ont remplacés. Je pense à Jules (Favre) qui a sorti un gros match. C'est plaisant de voir un jeune défendre la ligne comme il l'a fait''. 

Rebelote en finale ? 

Se pose donc désormais la question suivante. Jules Favre sera-t-il de nouveau titulaire lors de la finale face au Stade Toulousain ce vendredi au Stade de France ? Une juste récompense pour un joueur qui n'a jamais déçu. Oui mais, il se murmure que Geoffrey Doumayrou pourrait être rétabli et donc participer à cet affrontement. Dans ce cas-là exit Favre qui prendrait dès lors place sur le banc ? Ou le staff réitérera-t-il sa confiance au jeune joueur dans la mesure où Doumayrou ne serait pas à 100% de ses capacités ? Affaire à suivre mais une chose est sûre, Jules Favre a apporté plus que jamais des garanties au centre de l'attaque rochelaise. Et son club ne va pas s'en plaindre. Car là encore, ce sera un grand défi qui attendra le Stade Rochelais. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il peut aussi y avoir la solution de Rhule replacé à l'aile (a la place de Retière), et une paire Favre - Doumayrou, mais face à Akhi ça peut manquer de densité physique.

@Timmaman

Rien à craindre d'Akhi si Doumayrou est à 100%!! Enfin du coté de l'impact... le Toulousain fuira l'affrontement direct comme ils le font tous face à lui

  • O'Livey
    6311 points
  • il y a 1 mois

Vraiment partagé sur cette finale. L'évènement est terni par les absences (NTK, Botia, Guitoune, Sinzelle, Tekori, Bourgarit) et les méformes (Kolbe, Médard...). Et pourtant ça reste l'affiche entre les deux meilleures équipes de France (voire d'Europe).
D'un côté, j'espère voir J.Marchand pouvoir enfin jouer une finale, et surtout soulever un trophée en s'étant lui même battu ce jour là pour poser la main dessus. De l'autre, j'espère voir La Rochelle enfin gagner un trophée, mérité après une saison tout aussi belle que celle de leurs prochains vis à vis. Aucune équipe ne mérite ce trophée plus que l'autre. Mais pour Toulouse, ce ne serait qu'un trophée de plus, quand pour LR ce serait le premier.
Finalement, allez La Rochelle, allez Toulouse, quelque soit le perdant, il y aura un grand gagnant, et c'est le rugby français.

@O'Livey

Le rugby français grand gagnant de cette finale ? Peut être pas en Australie ....

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
Transferts
News